Giancarlo Minardi élu président de la Commission Monoplace

Ancien patron de l'écurie italienne qui portait son nom, Giancarlo Minardi prend la tête d'une commission importante au sein de la FIA.

minardi

C'est une figure bien connue de la Formule 1 qui vient d'être élue à la tête de la Commission Monoplace de la FIA. Lors d'un vote électronique qui a eu lieu en cette fin de semaine, le Conseil Mondial du Sport Automobile a porté son choix sur Giancarlo Minardi. Le poste a précédemment été occupé par Bob Fernley, Stefano Domenicali et Gerhard Berger.

L'Italien, âgé de 74 ans, aura pour mission de superviser cette commission qui est essentielle à la FIA dans la gestion des nombreuses séries monoplaces sous l'égide de la fédération, mais aussi pour veiller à l'introduction de technologies innovantes et de mesures de sécurité. La Commission Monoplace a par exemple joué un rôle majeur pour la Formule 1 lorsqu'il s'est agi d'introduire le Halo en 2018, sous l'impulsion de l'ancien président Jean Todt. 

"Je salue chaleureusement l'élection de Giancarlo Minardi à la présidence de la Commission Monoplace de la FIA", a réagi Mohammed Ben Sulayem, président de la FIA. "C'est une figure majeure du sport automobile. J'ai hâte de travailler avec lui pour développer davantage la pyramide de la monoplace dans le monde."

Giancarlo Minardi n'est évidemment pas un inconnu pour le grand public et pour les passionnés de Formule 1. À la tête de plusieurs équipes en Italie, il a connu le succès en Formule 2 dans les années 80 avant de se lancer dans une aventure plus personnelle en fondant l'écurie de Formule 1 Minardi, en 1985. 

Fernando Alonso au volant de la Minardi M01 en 1999.

Fernando Alonso au volant de la Minardi M01 en 1999.

Giancarlo Minardi a tenu les rênes de sa petite structure, basée à Faenza, jusqu'à 2001, quand il l'a vendue à Paul Stoddart. La "petite Scuderia" a plus tard été rachetée par Red Bull, qui en a fait son écurie sœur sous le nom de Toro Rosso puis, depuis 2020, sous l'appellation AlphaTauri. Le surnom de l'équipe est d'ailleurs resté, malgré une situation qui n'a aujourd'hui plus rien à voir avec l'époque de son fondateur, mais elle demeure installée dans son usine de Faenza. 

Sous ses ordres, Giancarlo Minardi a permis à plusieurs pilotes de faire leurs premiers pas en Formule 1 malgré des monoplaces très modestes. Giancarlo Fisichella, Jarno Trulli, Mark Webber ou encore Fernando Alonso sont passés par cette structure à leurs débuts. 

Ces vingt dernières années, Giancarlo Minardi a occupé des postes de dirigeant, notamment au sein de l'Automobile Club d'Italie, où il siège toujours, ou encore à la tête de l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari, à Imola, dont il est président depuis 2020. 

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Il y a 10 ans : la victoire fondatrice de la suprématie Mercedes
Article suivant Sainz a vécu "l'un des GP les plus décevants" de sa carrière

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France