Giovinazzi a montré qu'il "avait les épaules" pour réagir

L'écurie Alfa Romeo a grandement apprécié la manière dont Antonio Giovinazzi a su se remettre en selle à Monza, une semaine après un crash fâcheux à Spa-Francorchamps.

Giovinazzi a montré qu'il "avait les épaules" pour réagir

Les tifosi n'ont d'yeux que pour Ferrari, qui plus est à Monza, mais sur ses terres, Antonio Giovinazzi ne s'est pas privé de se racheter. Dimanche dernier, une semaine après avoir tout perdu en fin de course lors d'une sortie de piste à Spa, le pilote italien a signé sa deuxième arrivée dans les points cette saison. Neuvième, il a également décroché son meilleur résultat en F1, prouvant à son équipe qu'il était capable de surmonter une terrible désillusion subie quelques jours auparavant. 

Kimi Räikkönen parti des stands puis pénalisé pour une erreur de pneumatiques sur sa monoplace, Giovinazzi était le seul sur qui Alfa Romeo pouvait fonder des espoirs de points à Monza. Il a cette fois répondu présent, à l'heure où critiques et doutes entourent encore son baquet de titulaire pour la saison prochaine. 

Lire aussi :

"C'était important de marquer des points, et Antonio a fait une bonne course après de bonnes qualifications", résume auprès de Motorsport.com Frédéric Vasseur, directeur de l'écurie. "Dans tous les cas, on ne récupérera pas les points perdus à Spa, mais au moins nous pouvons redémarrer de zéro à Singapour. Sur le plan psychologique, ce n'est jamais facile de gérer ce genre de situation. Mais je crois franchement qu'il a réalisé une grosse performance en qualifications, il était au rendez-vous en essais libres, et il a fait une course solide."

"Nous avons rencontré des soucis techniques cette saison, et je peux comprendre ce qu'il ressent. Il n'était pas à l'aise après Spa, mais c'est maintenant derrière nous, et nous devons penser à Singapour. Sincèrement, la réaction qu'il a eue était bonne. Ce n'est jamais simple d'être dans cette situation, ni de réagir comme il l'a fait. Il a montré qu'il avait les épaules pour le faire. Nous savions parfaitement que Spa et Monza seraient difficiles pour nous, et nous devons nous concentrer sur la suite."

La pression subie après le crash à haute vitesse du Grand Prix de Belgique, dans l'avant-dernier tour, Antonio Giovinazzi ne cache pas l'avoir ressentie. "Ce n'était pas facile mais je crois que l'équipe m'a donné le soutien maximum et tout le monde a été sympathique", souligne-t-il. "Cela a rendu mon week-end beaucoup plus simple au final, et nous avons décroché un bon résultat. Je pense avoir toujours couru avec la pression, en F3 aussi j'avais un sponsor et je savais que si je n'étais pas assez rapide, il changerait les pilotes, pareil en F2. Alors pour moi, c'est normal de courir sous pression et, au moins, j'avais le soutien de l'équipe ainsi que des fans."

Propos recueillis par Adam Cooper 

Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Sauber C38

partages
commentaires
À 35 secondes du top 10, Russell perçoit des signes positifs

Article précédent

À 35 secondes du top 10, Russell perçoit des signes positifs

Article suivant

Mercedes utilise ses ingénieurs F1 en eSport

Mercedes utilise ses ingénieurs F1 en eSport
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021