Giovinazzi victime d'une erreur d'installation moteur chez Alfa Romeo

partages
commentaires
Giovinazzi victime d'une erreur d'installation moteur chez Alfa Romeo
Par :
12 avr. 2019 à 14:25

Directeur d'Alfa Romeo Racing, Frédéric Vasseur vient de révéler la raison pour laquelle Antonio Giovinazzi est resté au garage pendant l'essentiel de la première séance d'essais libres du Grand Prix de Chine.

Antonio Giovinazzi n'a en effet pu parcourir que deux tours en Essais Libres 1, et s'il a bien rattrapé le temps perdu l'après-midi avec 40 boucles au compteur (plus que tout autre pilote), ce handicap s'est quand même fait ressentir... d'autant qu'il était manifestement évitable.

"C'est dommage, car à cause d'une erreur, il a manqué les EL1", déplore Frédéric Vasseur, alors que Giovinazzi n'a pu faire mieux que 18e en EL2. "C'est si serré qu'il est difficile de rattraper ce retard. À un moment, le rythme était meilleur, et il apprendra aussi [des données collectées par] Kimi [Räikkönen]."

"Nous avons eu un problème dans l'installation du moteur et avons dû le démonter, mais c'était trop long à faire pendant les EL1." Problème qui est survenu "jeudi, ou mercredi soir" et qui a été découvert "dans le tour d'installation".

Lire aussi :

"Nous ne pouvions pas utiliser le moteur ainsi et avons dû nous arrêter. C'est très frustrant pour tout le monde, car dès le début de la saison, Antonio a montré que le rythme était là. Il essaie de tout faire à la perfection et l'équipe ne l'a pas aidé aujourd'hui, franchement. C'est dommage, mais je pense qu'il s'en remettra."

Cette frustration, forcément, Giovinazzi la ressent également, même s'il fait contre mauvaise fortune bon cœur. "Heureusement, les mécaniciens ont fait du bon travail et j'ai fini par rouler en EL2", souligne le transalpin. "C'est bien. Évidemment, ce n'était pas idéal de commencer le week-end sans rouler en EL1 ; il faut donc continuer à travailler et trouver une solution pour demain en espérant faire de bonnes qualifications."

"De mon côté, c'est un peu étrange car j'ai manqué les EL1, donc je me suis un petit peu adapté... pas vite. En fin de compte, nous avons fait tout le programme de l'équipe, c'est idéal. Maintenant, il faut continuer à travailler pour demain."

Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Racing C38

Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Racing C38

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38

Photo de: Joe Portlock / LAT Images

Frédéric Vasseur n'a pas manqué de remarquer à quel point le milieu de tableau est serré, avec quatre dixièmes séparant la septième place de la 17e en EL1. L'après-midi, il suffisait de sept dixièmes pour passer du quatrième rang au 16e. "D'un tour à l'autre on peut passer de nulle part à 'meilleur des autres'," juge le Français.

Räikkönen peu loquace

De son côté, Kimi Räikkönen s'est positionné au milieu de ce peloton, 11e des EL2, mais était encore plus taciturne qu'à l'accoutumée à l'issue de ces essais.

Lorsque d'éventuelles difficultés pour Alfa Romeo ont été mentionnées, le Finlandais rétorqué : "Parce que vous savez ce qui se passe dans notre garage ?" Après avoir évoqué les tâches "normales" menées ce vendredi, Räikkönen a été interrogé sur sa possible insatisfaction : "C'est vendredi, donc ça n'est pas vraiment important, vous savez ?"

Le niveau de performance des McLaren a ensuite été évoqué, mais l'ancien pilote de la légendaire écurie anglaise n'était manifestement pas disposé à s'exprimer à ce sujet : "Je ne sais pas. Il vous faut aller demander à McLaren où ils se situent. Là, ça ne m'intéresse pas." Franche conclusion à un point presse où, fidèle à lui-même, Räikkönen n'a prononcé qu'une centaine de mots en réponse à six questions.

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing parle avec les médias

Article suivant
Mercedes modifie son aileron après une demande de la FIA

Article précédent

Mercedes modifie son aileron après une demande de la FIA

Article suivant

Après une nouvelle casse d'aileron, Grosjean n'est "pas inquiet"

Après une nouvelle casse d'aileron, Grosjean n'est "pas inquiet"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique , Antonio Giovinazzi
Équipes Alfa Romeo
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu