Giovinazzi - L'intérêt de Ferrari est "une grande surprise"

Recruté par la Scuderia Ferrari au poste de troisième pilote, Antonio Giovinazzi en a été le premier surpris.

Premier débutant à se battre pour le titre GP2 depuis Nico Hülkenberg en 2009, Giovinazzi a réalisé une saison de toute beauté avec cinq victoires à la clé, ne perdant la couronne qu'à la dernière course.

L'Italien avait été invité par Ferrari à effectuer un test sur le simulateur après une impressionnante victoire depuis le fond de grille à Monza, toutefois quelque peu facilitée par une intervention hasardeuse de la voiture de sécurité.

"Le test sur le simulateur après le Grand Prix d'Italie m'a fait croire qu'il y avait une chance, une lueur d'espoir", déclare Giovinazzi, qui aurait également été contacté par Mercedes, pour Motorsport.com. "J'espérais que certaines équipes montreraient de l'intérêt pour ce que je faisais en GP2, mais savoir que Ferrari voulait vraiment me rencontrer a été une grande surprise. Puis il y a eu un deuxième appel, et c'est là que ça s'est finalisé."

Giovinazzi aura donc pour rôle d'effectuer du travail sur le simulateur à Maranello, mais c'est par ailleurs à lui que la Scuderia fera appel en cas d'indisponibilité de Sebastian Vettel ou de Kimi Räikkönen pour un Grand Prix.

"Mon rôle est de faire du travail d'essais sur le simulateur et de m'assurer que je suis prêt en cas de besoin", confirme le vice-champion GP2.

"Je sais que ce ne sera pas agréable de voir les autres pilotes courir pendant que je suis assis dans les stands. Mais pour moi, la Formule 1 est un monde nouveau, et je vais tirer le meilleur de cette opportunité pour apprendre autant que possible en étant au contact du staff technique de Ferrari et en me familiarisant avec tout cet environnement. Et j'espère être en piste en 2018."

"Une saison extraordinaire"

Antonio Giovinazzi a abordé la dernière manche du championnat GP2 avec sept points d'avance sur son coéquipier et rival Pierre Gasly, mais a finalement été vaincu pour huit petites unités. Le pilote Prema est toutefois loin d'être déçu d'une saison qui l'a révélé au grand jour, après son titre de vice-champion en F3 Europe l'an dernier.

"Bien sûr, tous les pilotes veulent gagner, mais vu les attentes que j'avais, je pense que 2016 a été une saison très positive", estime Giovinazzi. "Je n'avais jamais imaginé que je me retrouverais en lutte pour le titre à la dernière course de la saison. C'était une année fantastique."

"Comme je l'ai déjà dit, mon regret est d'être arrivé à Abu Dhabi en tête du championnat et d'avoir perdu le titre ensuite. Mais c'était une saison extraordinaire, et je ne changerais rien si je devais recommencer. Je pense que les courses que j'ai gagnées depuis la dernière place [la course principale de Monza et la course sprint de Bakou, ndlr] ont fait forte impression."

Propos recueillis par Roberto Chinchero

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1 , FIA F2
Pilotes Antonio Giovinazzi
Équipes Ferrari , Prema Powerteam
Type d'article Actualités