Goodyear ne sera pas candidat pour la F1

partages
Goodyear ne sera pas candidat pour la F1
Sam Smith
Par : Sam Smith
13 juin 2015 à 14:43

Pneus Goodyear sous la pluie
Kevin Harvick, Stewart-Haas Racing Chevrolet
#26 G-Drive Racing Ligier JS P2: Roman Rusinov, Julien Canal, Sam Bird
Jason Plato, Team BMR
#66 JMW Motorsport Ferrari 458 GTE : Abdulaziz Al Faisal, Jakub Giermaziak, Michael Avenatti

Goodyear ne posera pas sa candidature pour devenir le fournisseur de pneus de la Formule 1 à partir de 2017.

Le manufacturier américain, qui a remporté plus de victoires en Grand Prix qu’aucun des autres fabricant ayant couru en F1, n’a pas définitivement confirmé cette décision mais de multiples sources de Motorsport.com pensent que la marque a choisi de se concentrer sur son implication actuelle en NASCAR.

Le groupe est également présent en LMP2, GT, BTCC et Moto 2 sous la bannière Dunlop.

S’exprimant en exclusivité pour Motorsport.com, Darren Wells, le Président de Goodyear Tire & Rubber Company pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, n’a en confirmé d’aucune façon cette décision.

La compétition est l’essence même de l’industrie automobile. Dès qu’une opportunité se présentera de faire de la compétition, nous prendrons le temps d’y penser mais il nous faut être sélectifs et sûrs d’être bien préparés,” a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : “Je pense que d’une façon où d’une autre, vous en saurez plus la semaine prochaine.”

Reculer pour mieux sauter ?

Wells était en visite sur les 24 Heures du Mans où Dunlop – une marque qui, comme on l’a vu, fait partie de l’empire Goodyear – équipe des concurrents des catégories LMP2 et GTE Am.

Motorsport.com estime cependant que Goodyear continuera de faire en sorte d’être prêt pour le prochain appel d’offre concernant le contrat avec la Formule 1.

Un communiqué officiel a ce sujet sera publié mercredi de la semaine prochaine.

Goodyear s’était retiré de la Formule 1 à la fin de 1997 après 361 victoires, 25 titres des pilotes et 26 chez les constructeurs.

Prochain article Formule 1
Dossier - Les anciens pilotes Caterham - Marcus Ericsson

Article précédent

Dossier - Les anciens pilotes Caterham - Marcus Ericsson

Article suivant

Ecclestone - "Jamais le V8 n'aurait dû être abandonné"

Ecclestone - "Jamais le V8 n'aurait dû être abandonné"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Sam Smith
Type d'article Actualités