Un GP d'Allemagne ailleurs qu'à Hockenheim ou au Nürburgring à l'avenir ?

S'exprimant sur le futur calendrier de la discipline reine, Chase Carey a indiqué qu'il discutait avec les autorités allemandes en vue de pérenniser la présence de la F1 sur ce marché important.

L'Allemagne est un des paradoxes en termes de succès populaire de ces dernières années : malgré la domination de Sebastian Vettel pendant quatre années consécutives à laquelle a succédé la domination d'une écurie allemande avec à son volant Nico Rosberg, qui s'est battu pour le titre durant trois ans, la course a peiné à rassembler du monde et, pire, à être organisée chaque année, la faute aux difficultés financières du Nürburgring.

Ainsi en 2017, comme en 2015, le Grand Prix d'Allemagne n'est pas au calendrier. Cependant, au moment où c'est la manche malaisienne de la discipline qui a annoncé qu'elle ferait défection à partir de 2018, l'épreuve allemande a été présentée par Sean Bratches, directeur des opérations commerciales de la F1, comme sa remplaçante au programme de la saison prochaine.

Reste que Chase Carey, le patron de la discipline reine, souhaite avant tout pérenniser la présence de cette course et, pour ce faire, ne pas hésiter, au besoin, à prospecter en sortant des sentiers battus de Hockenheim et du Nürburgring.

"L’année dernière, un pilote allemand a gagné dans une voiture allemande, donc c’est un marché très important", a-t-il ainsi expliqué à l'agence allemande DPA. "C’est assurément un de nos objectifs d’être représenté sur le marché allemand. Nous allons prochainement enquêter sur la meilleure façon de parvenir à cela. Nous n’avons pas encore de réponse."

"J’ai déjà rencontré certains des représentants allemands et, naturellement, nous discutons des deux circuits qui ont accueilli le Grand Prix d’Allemagne par le passé. Mais nous regardons aussi d’autres options. Au final, cependant, il est trop tôt pour faire des déclarations concrètes."

Les "autres options" évoquées pourraient être au nombre de trois, mais toutes de Grade 2, c'est à dire qu'elles nécessiteraient des travaux pour se mettre au niveau du Grade 1, le seul autorisant à accueillir des Grands Prix de Formule 1. Ces circuits sont Oschersleben, le Sachsenring (qui fait aussi face à des restrictions importantes en termes de nuisances sonores) et enfin, le Lausitzring, connu principalement pour son ovale mais qui possède aussi un tracé routier et qui prévoit des travaux importants en vue de 2018.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags allemagne, calendrier, chase carey, hockenheim, nurburgring