GP d'Arabie saoudite : les futurs stands de Djeddah dévoilés

Les organisateurs du Grand Prix d'Arabie saoudite ont dévoilé ce à quoi ressembleront les stands et le paddock du circuit de Djeddah.

1/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

2/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

3/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

4/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

5/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

6/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

7/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

8/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

9/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

10/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

11/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

12/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

13/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

14/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

15/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

Utilisez les flèches ci-dessus pour passer d'une photo à l'autre.

À quelques mois du premier Grand Prix d'Arabie saoudite de l'Histoire, prévu du 3 au 5 décembre prochain, les promoteurs de l'épreuve ont dévoilé les premières images des stands et du paddock qui accueilleront la Formule 1. 

En mars dernier, les organisateurs avaient levé le voile sur le tracé de Djeddah, annoncé comme le plus long et plus rapide circuit urbain du calendrier, avec une vitesse moyenne estimée à 250 km/h. Six mois avant l'échéance, ce sont les futures installations qui se montrent à travers des visuels qui permettent d'imaginer le décor dans lequel se déroulera l'avant-dernière manche du championnat 2021. 

Lire aussi :

On découvre notamment une structure à quatre étages réalisée par l'architecte Ulrich Merres, qui travaille pour Hermann Tilke. Promoteur du Grand Prix, Saudi Motorsport Company décrit un ensemble qui "prend la forme d'un paysage composé de bâtiments à plusieurs étages disposés en quinconce et mis en valeur le long de la ligne droite principale du circuit de Djeddah, avec des détails définis par des lignes droites et épurées".

Il y est aussi question de s'intégrer "harmonieusement" dans l'environnement créé sur les bords de la mer Rouge. Le bâtiment des stands offrira une vue unique à la fois sur la piste et sur le front de mer, alors que le tracé épousera en partie la forme de la corniche de Djeddah. 

"Le bâtiment des stands est un symbole de tout ce que cette course représente : accueillante, moderne et spectaculaire", assure le Prince Khalid Bin Sultan Al Abdullah Al Faisal, président de la fédération saoudienne de l'automobile et de motocyclisme. "À seulement six mois de voir le pinacle du sport automobile arriver en Arabie saoudite, les préparatifs avancent à un rythme incroyable et notre équipe met tout en œuvre pour ce premier Grand Prix d'Arabie saoudite de Formule 1 de l'Histoire. Nous avons hâte de vous accueillir à Djeddah en décembre prochain pour un événement de classe internationale."

Les organisateurs prévoient par ailleurs de mettre bientôt en vente les premiers billets pour ce Grand Prix.

partages
commentaires
Massa : Tout le monde veut voir deux équipes se battre

Article précédent

Massa : Tout le monde veut voir deux équipes se battre

Article suivant

GP de France : "Le plus gros événement" depuis le début de la pandémie

GP de France : "Le plus gros événement" depuis le début de la pandémie
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021