GP d'Arabie saoudite : les futurs stands de Djeddah dévoilés

Les organisateurs du Grand Prix d'Arabie saoudite ont dévoilé ce à quoi ressembleront les stands et le paddock du circuit de Djeddah.

1/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

2/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

3/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

4/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

5/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

6/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

7/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

8/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

9/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

10/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

11/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

12/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

13/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

14/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

15/15

Photo de: Saudi Motorsport Company

Charger le lecteur audio

Utilisez les flèches ci-dessus pour passer d'une photo à l'autre.

À quelques mois du premier Grand Prix d'Arabie saoudite de l'Histoire, prévu du 3 au 5 décembre prochain, les promoteurs de l'épreuve ont dévoilé les premières images des stands et du paddock qui accueilleront la Formule 1. 

En mars dernier, les organisateurs avaient levé le voile sur le tracé de Djeddah, annoncé comme le plus long et plus rapide circuit urbain du calendrier, avec une vitesse moyenne estimée à 250 km/h. Six mois avant l'échéance, ce sont les futures installations qui se montrent à travers des visuels qui permettent d'imaginer le décor dans lequel se déroulera l'avant-dernière manche du championnat 2021. 

Lire aussi :

On découvre notamment une structure à quatre étages réalisée par l'architecte Ulrich Merres, qui travaille pour Hermann Tilke. Promoteur du Grand Prix, Saudi Motorsport Company décrit un ensemble qui "prend la forme d'un paysage composé de bâtiments à plusieurs étages disposés en quinconce et mis en valeur le long de la ligne droite principale du circuit de Djeddah, avec des détails définis par des lignes droites et épurées".

Il y est aussi question de s'intégrer "harmonieusement" dans l'environnement créé sur les bords de la mer Rouge. Le bâtiment des stands offrira une vue unique à la fois sur la piste et sur le front de mer, alors que le tracé épousera en partie la forme de la corniche de Djeddah. 

"Le bâtiment des stands est un symbole de tout ce que cette course représente : accueillante, moderne et spectaculaire", assure le Prince Khalid Bin Sultan Al Abdullah Al Faisal, président de la fédération saoudienne de l'automobile et de motocyclisme. "À seulement six mois de voir le pinacle du sport automobile arriver en Arabie saoudite, les préparatifs avancent à un rythme incroyable et notre équipe met tout en œuvre pour ce premier Grand Prix d'Arabie saoudite de Formule 1 de l'Histoire. Nous avons hâte de vous accueillir à Djeddah en décembre prochain pour un événement de classe internationale."

Les organisateurs prévoient par ailleurs de mettre bientôt en vente les premiers billets pour ce Grand Prix.

partages
commentaires
Massa : Tout le monde veut voir deux équipes se battre
Article précédent

Massa : Tout le monde veut voir deux équipes se battre

Article suivant

GP de France : "Le plus gros événement" depuis le début de la pandémie

GP de France : "Le plus gros événement" depuis le début de la pandémie
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021