Le GP d'Australie espère une nouvelle date

Bien que l'annulation du Grand Prix d'Australie ait été annoncée ce vendredi, les organisateurs de la course espèrent trouver une nouvelle date.

Le GP d'Australie espère une nouvelle date

Le Grand Prix d'Australie n'aura pas lieu ce week-end en raison de la pandémie de coronavirus, qui a poussé la Formule 1 à également reporter les manches suivantes à Bahreïn et au Vietnam. Cependant, lorsque la course de Melbourne a été rayée du programme moins de deux heures avant le début des essais libres, c'est bien une annulation qui a été mentionnée. La raison, explique Andrew Westacott, PDG de l'Australian Grand Prix Corporation, est la clarté nécessaire pour les spectateurs : il fallait éviter tout ambiguïté quant au timing d'un possible report.

Lire aussi :

"Il est important de dire que nous avons utilisé le mot 'annulation' en raison de l'immédiateté du timing", déclare Westacott. "Il était important de s'assurer que les fans qui étaient ici à Melbourne sachent que ce n'était pas un report, du moins n'aient pas l'impression que ce fût un report de quelques heures ou quelques jours. Le mot 'annulation' a été utilisé délibérément."

Tout comme Bahreïn, le Vietnam, la Chine, voire les Pays-Bas et l'Espagne, l'Australie va désormais espérer une nouvelle date au calendrier dans ce qui s'annonce comme un véritable casse-tête. L'on se rappelle néanmoins que lorsqu'elle était organisée à Adélaïde, de 1985 à 1995, l'épreuve avait toujours lieu entre le 26 octobre et le 15 novembre.

"J'ai appris que dans le monde de la Formule 1, il ne faut jamais dire jamais", poursuit Westacott au sujet d'un éventuel report. "Avec Chase Carey, la FIA et la Formule 1, nous avons clairement travaillé sur l'instant présent. Nous allons passer les problèmes en revue, mais n'avons pas commencé à réfléchir à un report. C'est un sujet de discussion normal qui sera abordé avec le temps."

Cependant, la piste semi-urbaine de l'Albert Park constitue un circuit temporaire, dont les installations vont devoir être démontées maintenant quoi qu'il en soit. "Nous ne pouvons pas laisser ça là pendant des mois. L'une des choses que nous respectons ici, ce sont les activités sportives. Nous sommes conscients que l'un de nos privilèges est d'occuper un beau parc dans le quartier d'affaires de Melbourne ; nous voulons donc minimiser l'impact de la construction et du démontage. Nous pensons démonter et enlever ces infrastructures pour les retourner aux clubs sportifs de l'Albert Park et de Melbourne", conclut Westacott.

Propos recueillis par Luke Smith

partages
commentaires
Ocon et Renault, un destin national
Article précédent

Ocon et Renault, un destin national

Article suivant

Comment la F1 peut réintégrer des GP reportés au calendrier

Comment la F1 peut réintégrer des GP reportés au calendrier
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021