GP d'Autriche : ce qu'ont dit les pilotes

partages
commentaires
GP d'Autriche : ce qu'ont dit les pilotes
Par :
2 juil. 2018 à 12:21

Retrouvez toutes les réactions des pilotes au lendemain du Grand Prix d'Autriche de Formule 1, remporté par Max Verstappen.

Diapo
Liste

Vainqueur : Max Verstappen (Red Bull Racing)

Vainqueur : Max Verstappen (Red Bull Racing)
1/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"C'était très dur de gérer les pneus. Il fallait les gérer à beaucoup d'endroits, mais nous avons tenu jusqu'au bout. C'est incroyable de gagner ici au Red Bull Ring, avec tellement de fans néerlandais aussi. Il fallait que je rattrape mon retard au championnat. C'est une très bonne journée pour moi, j'espère que nous allons pouvoir continuer comme ça."

"C'était plus dur que ça n'en avait l'air, car j'ai dû gérer les pneus et ce n'était pas facile. Kimi [Räikkönen] était trois ou quatre dixièmes plus rapide à un moment, et il y avait du trafic, il fallait éviter de perdre du temps avec. Je suis ravi de gagner au Red Bull Ring, d'autant que c'était inattendu. C'est encore plus savoureux."

"J'ai fait ma meilleure course possible, on ne maîtrise pas si c'est pour la deuxième ou la troisième place. J'ai fait de mon mieux avec la voiture que j'avais. Ils m'ont dit de rester calme, ça fonctionne toujours mieux ainsi."

2e : Kimi Räikkönen (Ferrari)

2e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
2/20

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

"Le rythme était très bon mais il nous a manqué quelques tours. Nous avons peut-être un peu trop géré les pneus. C'est quand même un bon résultat pour l'équipe."

"Il y a toujours des choses à améliorer après coup. J'ai fait de mon mieux, mais ça n'a pas suffi. Je pense que nous avions de bons pneus et avons attaqué un peu trop tard, ne sachant pas comment les pneus allaient durer. Ils ne se sont pas dégradés autant que prévu. Avec quelques tours de plus, nous aurions pu tenter de dépasser, mais qui sait ce que serait le résultat final ?"

"J'ai pris un bon envol et il y avait une ouverture. Ils ont tenté de la fermer et j'ai dû lever le pied en espérant que tout se passe bien. Le premier virage s'est très bien passé, mais si je n'avais pas dû lever le pied, nous aurions pu prendre la tête."

3e : Sebastian Vettel (Ferrari)

3e : Sebastian Vettel (Ferrari)
3/20

Photo de: Jerry Andre / Sutton Images

"Cela aurait été sympa de partir plus à l'avant. J'ai essayé de récupérer des places au premier virage mais au final, je n'avais nulle part où aller, pareil au virage 3. J'ai donc dû me battre avec les Haas et les Renault en début de course. J'ai dû sauver les meubles. C'est une journée positive, même si ça aurait pu être mieux, et une victoire méritée pour Max [Verstappen]."

"Je ne veux pas avoir l'air arrogant, mais on ne sait jamais comment la course va se passer. Nous avions une très bonne voiture, un très bon rythme. Nous étions très loin après le premier tour, nous sommes bien remontés. Je suis content du podium, mais je pense qu'il y avait mieux à faire. Je suis mitigé."

"J'étais loin au premier tour, j'ai perdu du temps dans les stands. Mais ce n'est pas grave. Nous étions rapides, nous avons fait la différence avec les pneus. La stratégie a bien fonctionné. Max a gagné la course parce qu'il a été performant, il a bien géré les pneus et il n'a commis aucune erreur. Kimi [Räikkönen] a fait tout ce qu'il pouvait, il a fait un blocage de roue qui lui a coûté une place face à Daniel [Ricciardo]. Il y avait plus de 50 tours à faire avec les mêmes pneus. Cela aurait pu être mieux sans les trois places de pénalité, mais c'est comme ça."

4e : Romain Grosjean (Haas F1)

4e : Romain Grosjean (Haas F1)
4/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"On a essayé de se battre avec les gros bras au début mais on ne pouvait pas. On a fait une stratégie assez osée avec un arrêt sous VSC et 55 tours derrière sur les pneus tendres, qui n’étaient pas beaux à voir en fin de course. Mais bon, on a fini, c’est extraordinaire. On a été un petit peu aidés par les Mercedes qui ne finissent pas."

"Ça fait du bien de marquer des points. J’en ai pris tellement dans la tronche que, vous savez, je garde un peu pour moi le bonheur et j’espère que mes enfants sont fiers de moi, je sais qu’ils auraient voulu un trophée mais bon, j’ai fait le maximum. Après c’est sûr que ça fait du bien après une période un petit peu difficile. C’était un week-end parfait, il faut continuer à faire ça. L’équipe le mérite vraiment. C’est énorme. Quatrième, ça fait longtemps que je n’ai pas aussi bien terminé, même si on rêve toujours de plus. C’était une super course !"

5e : Kevin Magnussen (Haas F1)

5e : Kevin Magnussen (Haas F1)
5/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"C'est génial. Je suis très fier de l'équipe, c'est un grand jour pour nous. Nous avons un peu le sentiment que nous prenons notre revanche sur l'Australie."

"On partait neuvième, il y a eu la VSC, puis j'ai perdu beaucoup de places car les autres sont rentrés sous VSC, donc j'ai dû dépasser. Mais j'avais une bonne voiture, alors j'ai pu le faire assez facilement. C'est une belle journée."

"Nous avons été très solides ce week-end, sur un circuit rapide à la surface lisse, notre voiture fonctionne très bien. Les gens parlaient de Force India l'an dernier parce que c'est une petite équipe, mais nous en sommes une bien plus petite !"

6e : Esteban Ocon (Force India)

6e : Esteban Ocon (Force India)
6/20

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

"Je suis content de ce résultat, et c'est une très bonne journée pour l'équipe. Nous pouvons vraiment être ravis de notre performance. Nous avons bien géré nos pneus et nous n'avons fait qu'un seul arrêt tandis que les autres ont eu du mal. Nous avons fait tenir nos pneus jusqu'à la fin, et nous avons également réalisé un excellent travail d'équipe avec Checo lorsque nous avons inversé nos positions pour chasser Magnussen. Je pense que nous avons montré que notre équipe était forte. J'espère que les prochaines évolutions apporteront de la performance sur la voiture et que nous pourrons conserver cet élan. La lutte pour le championnat en milieu de grille va être très serrée jusqu'à la fin de la saison, et nous devons continuer comme ça."

7e : Sergio Pérez (Force India)

7e : Sergio Pérez (Force India)
7/20

Photo de: Jerry Andre / Sutton Images

"C'était vraiment une journée positive pour l'équipe. Nous avons marqué des points importants dans un week-end qui était assez difficile. Partir 15e sur la grille et terminer septième, c'est un bel effort et nous devrions être fiers de ça. Il y a eu quelques abandons devant nous, mais nous avons bien couru et notre stratégie a fonctionné, de manière à pouvoir tirer profit de ces opportunités. Nous ne sommes pas rentrés au stand pendant la VSC, contrairement à d'autres, mais la stratégie que nous avons choisie a vraiment bien fonctionné et j'avais un gros rythme, notamment dans les derniers tours. Je voulais chasser Magnussen à la fin, mais ça n'était tout simplement pas possible."

8e : Fernando Alonso (McLaren)

8e : Fernando Alonso (McLaren)
8/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Mission accomplie ! Nous visions les points et nous les avons eus. Mais ça n'a pas été chose facile, surtout au début avec tout le trafic. Nous étions complètement coincés à la 19e place derrière un groupe de voitures et ne pouvions rien changer à l'équilibre de la voiture parce que nous étions derrière ce groupe."

"Puis après l'arrêt au stand, les autres ont commencé à avoir des problèmes avec le cloquage des pneus arrière. Pas nous, et grâce à ça, nous avons commencé à remonter à la fin. Nous devons comprendre pourquoi nous n'avons pas eu de cloquage et si nous faisons quelque chose de différent, mais c'était sûrement la clé de notre remontée."

9e : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)

9e : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)
9/20

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

"J'ai fait une petite erreur au début de la course, ce qui nous a mis en retrait, mais après ça je crois que c'était une incroyable performance. Nous sommes revenus très rapidement, nous avons doublé rapidement aussi, et nous terminons neuvièmes après avoir été derniers au bout de deux tours, c'est une performance géniale pour toute l'équipe."

"Je devais prendre des risques et j'ai essayé de doubler Pierre [Gasly], ou quelque chose comme ça. Je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé dans ce tour, mais beaucoup de voitures sont sorties précisément dans ce virage. Je crois que Pierre et Marcus [Ericsson] étaient également tout près d'aller dans les graviers avec moi, mais j'ai perdu la voiture tout simplement parce que j'ai essayé de faire le freinage à Pierre, qui a probablement lui-même freiné assez tard, donc nous sommes tous les deux partis au large."

10e : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)

10e : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)
10/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"Pour moi, la clé a été le premier relais en pneus tendres. J'allais de plus en plus vite, et cette année je me sens vraiment à l'aise avec les gommes les plus dures, comme les tendres ou les mediums. J'ai un peu plus de mal avec les supertendres, les ultratendres et les hypertendres. J'ai de nouveau montré qu'avec le composé le plus dur je pouvais vraiment bien faire fonctionner la voiture, et puis l'équipe a mis en place une bonne stratégie, ce qui nous a permis de réaliser un bon résultat."

"C'est l'une de mes meilleures courses de l'année, je suis vraiment, vraiment heureux pour l'équipe de voir les deux voitures dans les points, c'est un effort collectif formidable, dont nous devrions être très fiers."

"J'ai vraiment réussi à bien gérer [les pneus], particulièrement les tendres, j'attaquais vraiment au bon endroit pour m'assurer de pouvoir faire un long premier relais, et ça a été la clé de ma course. Lorsque les autres avaient du mal, je continuais à attaquer, attaquer, mais comme il fallait, et c'était décisif pour pouvoir revenir du fond de grille jusqu'à la dixième place."

11e : Pierre Gasly (Toro Rosso)

11e : Pierre Gasly (Toro Rosso)
11/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"Franchement, c'était pour moi une des courses les plus dures que j'aie jamais eues, car après le contact au virage 3 avec Stoffel, la suspension arrière était tordue et j'ai perdu la moitié du fond plat à l'arrière. À partir de là, je glissais partout et je me battais énormément avec la voiture."

"J'ai eu de la chance d'aller au bout, car je suis sorti de la piste près d'une vingtaine de fois en course, en essayant de garder le cap. J'ai tout donné mais franchement, c'était davantage comme piloter en Rallycross qu'en Formule 1, c'était assez dur."

12e : Carlos Sainz (Renault)

12e : Carlos Sainz (Renault)
12/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"Nous avons eu beaucoup de cloquage sur nos pneus aujourd’hui et nous devons comprendre pourquoi. Il se sont fortement dégradés et nous n’avons pas été aidés par un problème au second arrêt. Nous sommes malheureusement passés à côté de gros points. Nous aurons une autre opportunité la semaine prochaine et nous allons beaucoup travailler sur la préparation de Silverstone dans les jours à venir. Il n’y a pas de raison pour que nous ne soyons pas de retour dans le top 10 et je suis très positif avant la prochaine échéance."

13e : Sergey Sirotkin (Williams)

13e : Sergey Sirotkin (Williams)
13/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"Au départ ça se passait bien, mais à chaque fois j'étais à l'intérieur et très proche de m'accrocher. Avec le trafic devant, je ralentissais à chaque fois pour ne pas heurter les autres. Au lieu de gagner des places, je crains d'en avoir perdu. Ensuite, j'étais dans l'air propre et tout semblait correct, je maintenais quelques voitures derrière moi. Nous nous sommes arrêtés tôt au stand pour être plutôt agressifs et nous avons attaqué d'emblée dans le second relais, mais je n'avais plus de pneus. Globalement, c'est une journée décevante."

14e : Lance Stroll (Williams)

14e : Lance Stroll (Williams)
14/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Je pense que nous aurions pu mieux faire. Compte tenu de là où nous étions en qualifications, j'espérais que nous aurions pu nous battre avec d'autres équipes, mais ça n'a pas été le cas. J'ai pris un bon départ, gagné des places, mais ensuite c'était de la survie et nous étions vraiment lents jusqu'à la fin, en difficulté avec le rythme. Nous avons eu du mal avec les pneus, avec les températures, avec tout, et nous n'avons rien pu faire avec la stratégie."

15e : Stoffel Vandoorne (McLaren)

15e : Stoffel Vandoorne (McLaren)
15/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Dans le premier tour, c'était un incident de course classique : au virage 3, il y avait quatre voitures de front, et ce virage se referme. Il n'y avait aucun moyen d'éviter le contact, malheureusement. Après être rentré au stand pour changer le nez, je suis reparti dans le trafic, j'avais immédiatement les drapeaux bleus et les leaders m'ont dépassé. C'était très frustrant de devoir laisser tout le monde passer."

"J'ai eu quelques tours clairs et j'ai réussi à rattraper quelques voitures. Il y avait du rythme dans la voiture, si l'on regarde les chronos, nous étions bien plus compétitifs qu'en qualifications."

Abandon : Lewis Hamilton (Mercedes)

Abandon : Lewis Hamilton (Mercedes)
16/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"S'ils demandent de rentrer au stand, on peut décider de rester en piste. Mais les gars sur le muret des stands ont beaucoup plus d'informations que nous, il faut leur faire 100% confiance."

"Nous devons travailler dur pour comprendre nos erreurs des deux côtés. C'est douloureux, car nous étions les plus rapides et nous aurions dû gagner. Nous allons continuer à travailler dur."

Abandon : Brendon Hartley (Toro Rosso)

Abandon : Brendon Hartley (Toro Rosso)
17/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"Nous avons fait quelques changements sur l'équilibre aéro par rapport aux qualifications, donc je me sentais bien mieux dans la voiture. Lors de la première partie de course, j'ai eu du mal par rapport aux Sauber, mais avec l'usure des pneus, la voiture a repris vie et j'étais plus fort. Les points étaient durs à atteindre, mais je me battais avec Ericsson et il a terminé neuvième, donc c'est un peu décevant de voir ça !"

Abandon : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)

Abandon : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
18/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"Il ne sert à rien d'être contrarié. Tel est le sport dans lequel je me suis engagé quand j'étais petit. Il y a beaucoup de variables qui peuvent évoluer, hors de mon contrôle. C'est frustrant, c'est comme ça. Je suis déçu de ma journée, nous étions bien partis pour signer le doublé, à un moment."

"Le pneu tendre s'est effondré. C'est étrange, je ne comprends pas pourquoi. Dès que je suis passé devant Kimi, j'ai peiné à creuser l'écart, mes pneus commençaient à se détruire. Kimi a signé le meilleur temps dans le dernier tour, alors que j'ai dû rentrer au stand 30 tours plus tôt, tout comme Lewis. Pour nous, [le pneu tendre] s'est très vite effondré. Je n'ai pas d'explication à ça, pour l'instant."

"Puis c'est l'échappement qui a lâché, et c'est ça qui a tué ma course. Tout se passait bien, et tout d'un coup, il a lâché."

Abandon : Valtteri Bottas (Mercedes)

Abandon : Valtteri Bottas (Mercedes)
19/20

Photo de: Jerry Andre / Sutton Images

"Nous avons perdu la pression hydraulique au virage 3. Je n'avais pas de vitesses à cause de ça. Il n'y a pas eu de signes précurseurs, ça arrive. Nous n'avons jamais eu ce genre de défaillance auparavant, donc nous devons en trouver la cause et résoudre ça. C'est malheureux pour moi."

Abandon : Nico Hülkenberg (Renault)

Abandon : Nico Hülkenberg (Renault)
20/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"Ce n’était évidemment pas un bon après-midi pour l’équipe. J’ai été confronté à une perte de puissance avant que la voiture ne soit noyée dans un panache de fumée. C’était la fin de notre journée ! Carlos a également eu des difficultés, peut-être à cause des températures très chaudes aujourd’hui. C’était difficile de bien gérer les pneus et d’éviter le cloquage. Après un après-midi difficile et décevant, nous devons nous tourner vers Silverstone pour faire mieux dans quelques jours !"

Article suivant
Un DRS inédit dans deux virages à Silverstone !

Article précédent

Un DRS inédit dans deux virages à Silverstone !

Article suivant

Le GP d'Australie 2019 décalé, Alonso privé de WEC ou de F1 ?

Le GP d'Australie 2019 décalé, Alonso privé de WEC ou de F1 ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Auteur Rédaction Motorsport.com
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu