GP de Bahreïn : ce qu'ont dit les pilotes

Retrouvez l'intégralité des réactions des pilotes au lendemain du Grand Prix de Bahreïn, remporté par Sebastian Vettel, devant Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

Vainqueur : Sebastian Vettel (Ferrari)

Vainqueur : Sebastian Vettel (Ferrari)
1/20

"C'est une grande journée. Je ne sais pas quoi dire. Juste après le départ, je sentais que nous étions rapides et que nous avions notre mot à dire. Nous avons mis la pression à Valtteri, il n'a pas fait d'erreur."

"Nous avons fait l'undercut avec succès, et quand la voiture de sécurité est arrivée, je me suis dit 'Pas encore !'. J'ai eu de la chance, car les autres étaient proches des stands, donc ils n'en ont pas vraiment bénéficié."

"Mais j'étais surpris de ressortir devant eux. La voiture était vraiment géniale à piloter. C'était un plaisir de gérer le rythme à la fin. Lewis est redevenu une menace vers la fin, on ne sait jamais avec le trafic, mais la voiture était un rêve aujourd'hui."

Photo de: LAT Images

2e : Lewis Hamilton (Mercedes)

2e : Lewis Hamilton (Mercedes)
2/20

"Bravo à Sebastian, il a fait du travail fantastique, et merci à Valtteri [Bottas] d'avoir été un gentleman [en respectant les consignes de course]. C'est de ma faute, je présente mes excuses à l'équipe."

"J'ai fait tout ce que je pouvais, et Ferrari a fait du très bon travail. Nous reviendrons plus forts en équipe. La déception est là, et perdre des points pour l'équipe est douloureux, surtout quand on pouvait gagner, mais j'ai fait de mon mieux."

"Je suis un peu déçu. Ferrari a fait du très bon travail. Je voulais obtenir un bon résultat pour l'équipe, mais je n'ai pas le sentiment d'avoir été à la hauteur. Si je n'avais pas eu la pénalité de cinq secondes... et nous avons perdu un peu de temps lors de l'arrêt au stand. Nous devons trouver comment aller de l'avant."

"C'est la deuxième fois que je suis coincé derrière [mon équipier dans les stands dans ma carrière], mais là, c'était ma faute. Je voulais avoir un écart de cinq secondes [par rapport à Valtteri], mais quand je suis arrivé dans les stands, il était toujours là."

Photo de: LAT Images

3e : Valtteri Bottas (Mercedes)

3e : Valtteri Bottas (Mercedes)
3/20

"C'était vraiment une course délicate pour moi, j'ai manqué de rythme de bout en bout. Nous avons trouvé un petit problème de pression de pneus, c'est pour ça que j'avais du mal avec le train arrière. J'avais du survirage en permanence, et c'est pour ça que j'étais lent. C'est dommage, car l'objectif pour aujourd'hui était bien plus élevé. Bien sûr, c'est mon meilleur week-end avec l'équipe jusqu'à présent, mais il y a bien davantage à venir."

"Franchement, en tant que pilote, c'est sûrement la pire chose qu'on puisse entendre [au sujet des consignes]. C'est comme ça. Je l'ai fait, parce que Lewis avait le potentiel pour menacer Sebastian. Finalement, ça n'a pas marché, mais l'équipe a tenté, ça pouvait se comprendre. C'est dur, je n'avais pas le rythme aujourd'hui et il faut comprendre pourquoi."

4e : Kimi Räikkönen (Ferrari)

4e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
4/20

"Je pense que la voiture fonctionnait très bien, et pour être honnête, je m'y attendais. J'ai pris un départ de merde, puis les premiers virages ont été horribles à cause de ça. Bien sûr, après, j'ai tenté de rattraper mon retard et j'ai assez vite doublé Massa ; certes, ça m'a fait perdre un peu de temps. Puis dans les stands, j'ai un peu manqué de chance avec la voiture de sécurité et j'ai perdu une place de nouveau. J'ai essayé de le repasser, et forcément, à ce stade, j'étais loin [de la tête]. Le résultat final est décevant, mais les sensations sont bien meilleures et je sens que je peux aller vite, mais forcément, le départ n'a pas aidé."

5e : Daniel Ricciardo (Red Bull)

5e : Daniel Ricciardo (Red Bull)
5/20

"Au début de la course, je pensais vraiment que nous avions une chance de victoire. Ce relais était très compétitif, je voyais que Valtteri [Bottas] était en difficulté avec ses pneus. J'étais au bout de ce train et je voyais tout le monde devant moi, ils avaient l'air plus en difficulté. Je gérais mes pneus et je pensais être en très bonne position."

"Puis nous avons mis les tendres, et ces pneus ne nous allaient pas du tout. Ils n'ont jamais fonctionné. Pendant tout le premier tour, j'étais en glisse. Le pneu n'a jamais été bon. Je tenais le rythme de Massa, et on sait que nous sommes plus rapides que ça."

Photo de: LAT Images

6e : Felipe Massa (Williams)

6e : Felipe Massa (Williams)
6/20

"Je suis parti huitième, donc sixième, c'est un très bon résultat. J'ai passé Hülkenberg au départ et Kimi au premier tour, au virage 4 ; c'était très difficile. Puis j'ai passé Daniel après la voiture de sécurité."

"Nous avons géré les pneus bien mieux que ce qu'ils font. Pour être honnête, ma position d'aujourd'hui est comme une victoire. J'ai fini dans la meilleure position possible. Frank [Williams] mérite une victoire pour son anniversaire, et je suis sûr qu'il est fier de son équipe."

"Je suis parvenu à gérer les pneus au mieux, mais les autres voitures ont beaucoup plus d'appui. Quand on voit à quel point ils sont loin devant, on voit à quel point les voitures sont différentes. Mais nous faisons du bien meilleur travail que les voitures de derrière."

7e : Sergio Pérez (Force India)

7e : Sergio Pérez (Force India)
7/20

"Je suis très fier de mon équipe aujourd'hui. Finir septième en partant 18e, c'est une remontée incroyable et nous pouvons être très contents. C'est aussi notre 13e course consécutive dans les points, ce qui est un exploit."

"Le premier tour a été très important pour ma course, parce que j'ai gagné cinq places et que j'étais 13e à la fin du premier tour. Mes pneus ont bien duré lors du premier relais ; nous sommes restés en piste aussi longtemps que prévu, et la voiture de sécurité a joué en notre faveur précisément quand j'avais besoin de faire un arrêt. Donc je pense que nous avons tiré le meilleur de chaque opportunité, et toute l'équipe – les ingénieurs et les mécaniciens – a joué un rôle dans l'exécution de cette course parfaite."

8e : Romain Grosjean (Haas)

8e : Romain Grosjean (Haas)
8/20

"Ça a été une assez bonne course. J’ai pris un bon départ et mon premier relais était assez bon, mais il était difficile de rester derrière la Renault. Ensuite, nous avons eu de la malchance avec le Safety Car, car nous nous étions arrêtés juste avant. J’ai vu Pérez sortir et j’ai pensé : ‘Comment est-il ressorti devant moi alors qu’il était dix secondes derrière ?’ Il a gagné 12 secondes avec le Safety Car et ça m’a coûté une position."

"Après le restart, j’ai eu un petit peu de mal avec la vitesse de pointe. Mais, au final, nous avons mis en place la bonne stratégie et avons attaqué lors des bons tours, avec quelques belles manœuvres de dépassement. Donc, nous y voici, huitième. C’est bon de marquer des points."

Photo de: LAT Images

9e : Nico Hülkenberg (Renault)

9e : Nico Hülkenberg (Renault)
9/20

"C’est bon de marquer les premiers points de la saison. Je pense avoir fait une bonne course compte-tenu du rythme de la voiture. Je me suis battu au volant et ces deux points constituaient le meilleur résultat possible avec notre stratégie."

"Nous sommes beaucoup mieux en qualifications. Sur les 57 tours de course, nous voyons émerger les domaines dans lesquels nous devons progresser. Nous aurons des évolutions à tester mardi, lorsque je serai au volant. J’espère que cela nous permettra d’améliorer notre rythme de course avant Sotchi."

Photo de: LAT Images

10e : Esteban Ocon (Force India)

10e : Esteban Ocon (Force India)
10/20

C'est bien de marquer un autre point, mais le timing de la voiture de sécurité ne m'a pas aidé et m'a probablement coûté trois places. C'est dommage, parce que l'équipe a tout fait à la perfection, mais le Safety Car est sorti juste après mon premier arrêt au stand. Donc la chance n'était pas de mon côté."

"À part ça, la course a été vraiment fun et j'ai dû me battre très dur. Nous avons montré à nouveau que notre voiture était forte en conditions de course, probablement meilleure qu'en qualifications, et c'est important, car on ne marque de points que le dimanche. Mon objectif pour le début de saison était de marquer des points à chaque course, donc je suis content d'en avoir marqué dans les trois premières, mais je sais que nous avions le potentiel pour en marquer encore plus. Nous faisons du bon travail en équipe, et je pense que nous pouvons faire bien plus dans les courses à venir."

Photo de: LAT Images

11e : Pascal Wehrlein (Sauber)

11e : Pascal Wehrlein (Sauber)
11/20

"Je suis très satisfait de la façon dont le week-end s’est déroulé ; se qualifier en 13e position puis terminer la course en 11e position. Ce n’était pas une course facile, d’autant plus que nous avions opté pour une stratégie à un seul arrêt. Ce résultat est ce que nous aurions pu obtenir de mieux aujourd’hui. Nous étions si proche de marquer un point, à une place près ! Cependant, j’ai déjà hâte de me retrouver au prochain Grand Prix."

Photo de: LAT Images

12e : Daniil Kvyat (Toro Rosso)

12e : Daniil Kvyat (Toro Rosso)
12/20

"Après mon premier tour, je pense que ma course était terminée, malheureusement. J’avais très peu d’adhérence dans le premier tour, et je suis sorti de la piste à cause d’une incompréhension avec une autre voiture : j’ai bloqué mes roues, je suis sorti, et ça m’a fait chuter en dernière position… Nous devrons analyser ce qui s’est passé, car j’ai le sentiment que j’avais moins d’adhérence que n’importe qui d’autre."

"A partir de là, c’était une course très animée, mais nous nous battions pour rien, malheureusement, car les places pour les points étaient trop éloignées… Au moins, j’ai pu terminer la course ici. C’était important de faire tous les tours et de savoir que, à chaque fois que je suis dans la voiture, je sais ce qu’elle fait et je me sens à l’aise."

"Ce n’était tout simplement pas notre jour, et nous ne pouvons pas nous permettre ce genre de situation, car le milieu de peloton est très serré. J’espère que lors de la prochaine course en Russie, mon Grand Prix à domicile, nous pourrons nous battre pour plus de points, car c’est ce dont nous avons besoin et nous avons une voiture pour le faire."

13e : Jolyon Palmer (Renault)

13e : Jolyon Palmer (Renault)
13/20

"C’était une course difficile. Je me suis bien battu avec Alonso et Kvyat après que la voiture de sécurité a regroupé le peloton."

"Mais les quelques contacts avec Kvyat n’ont pas arrangé les choses. Je n’avais vraiment pas le rythme pour faire mieux et il me semblait que mes pneus se dégradaient plus vite que ceux de mes adversaires. C’était une soirée difficile, où nous devions composer avec un manque de performance."

Photo de: LAT Images

14e : Fernando Alonso (McLaren)

14e : Fernando Alonso (McLaren)
14/20

"Nous n'avons pas apprécié cette bataille parce que nous perdions trop de terrain en ligne droite. Je pense que nous étions proches des points à certains moments, mais nous n'avons jamais eu le rythme que nous avions en Chine ou en Australie, nous étions un peu plus lents aujourd'hui. Stoffel a été si malchanceux ce week-end, il n'a même pas pu participer, c'est incroyable."

"Pendant toute la course, notre [manque de] vitesse en ligne droite était impressionnant. Nous étions proches des points, mais nous étions incapables de tirer quoi que ce soit d'autre de ce Grand Prix."

"Il y a eu des fois, en ligne droite, où je regardais dans le rétroviseur, je voyais qu'ils étaient 300 ou 400 mètres derrière, donc je commençais à changer des choses sur le volant ou à écouter des instructions, puis au freinage, ils étaient à côté de moi et je me disais que ce n'était pas possible. Mais c'est comme ça en ce moment, donc la course a été dure."

"Je ne sais pas combien de puissance nous avions en course par rapport aux conditions normales, mais dans tous les cas, nous sommes trop lents, à la fois en qualifications et en course."

Photo de: LAT Images

Abandon : Marcus Ericsson (Sauber)

Abandon : Marcus Ericsson (Sauber)
15/20

"Ce fut une course décevante. Le départ s’est bien passé, j’étais le seul pilote sur pneus tendres et j’ai pu suivre le peloton sans trop de difficultés. L’apparition de la voiture de sécurité ne s’est pas effectuée au meilleur moment pour nous, nous avons donc décidé de rester sur la piste."

"Au redémarrage j’étais en 8ème position, mais les autres pilotes venaient juste de changer leurs pneumatiques, ils ont donc réussi à me dépasser. Après être rentré aux stands, j’ai changé pour les pneus extra-tendres. Les temps aux tours furent bons mais j’étais trop éloigné de mes concurrents pour pouvoir les rattraper. À la fin de la course, ma boîte de vitesse s’est endommagée et j’ai été contraint d’abandonner sur la piste."

Abandon : Carlos Sainz (Toro Rosso)

Abandon : Carlos Sainz (Toro Rosso)
16/20

“Ce n’était vraiment pas un bon week-end pour nous. Nous avons eu des problèmes de fiabilité vendredi et samedi, ce qui fait que nous avons dû prendre le départ du fond de grille en course. Ça a bien commencé, et je suis passé de la 16e à la 11e position dans le premier tour. Nous avions rejoint les positions pour marquer des points ! Malheureusement, j’ai été impliqué dans un incident avec Lance [Stroll] après l’arrêt au stand, et ma course s’est terminée là.”

“C’est un week-end avec un abandon, mais des week-ends comme celui-ci arrivent toujours à un moment de l’année en F1… C’est la course ! Le côté positif, c’est que la voiture est très bonne à piloter, et nous pouvons nous battre régulièrement pour les points, donc je suis impatient d’être aux prochaines courses.”

Photo de: LAT Images

Abandon : Lance Stroll (Williams)

Abandon : Lance Stroll (Williams)
17/20

"[Sainz] a détruit mon ponton. Il m'est rentré dedans, j'étais 50 mètres devant lui au freinage, il a plongé et il m'a percuté. Je ne sais pas quoi dire, je viens de voir la vidéo, c'est ridicule. Il sortait des stands, il était à des kilomètres et il m'a percuté. [...] je suis déçu."

Abandon : Max Verstappen (Red Bull)

Abandon : Max Verstappen (Red Bull)
18/20

"Défaillance des freins à l'arrière. Dès que j'ai tapé la pédale, elle était très longue et je n'ai pas pu m'arrêter."

"La voiture était bien meilleure et si nous avions fait l'undercut aux Mercedes, nous aurions pu finir deuxième. C'est dommage, nous perdons beaucoup de points."

Photo de: LAT Images

Abandon : Kevin Magnussen (Haas)

Abandon : Kevin Magnussen (Haas)
19/20

"J’ai dû m’arrêter, malheureusement. C’est arrivé soudainement, la puissance a juste disparu. Les conditions jusqu’ici étaient assez bonnes."

"L’usure des pneus était un peu plus basse et c’était plus facile pour les freins. Ça aurait été une bonne course. Je suis impatient désormais et je suis heureux avec la voiture. Elle roule dans les points et se qualifie en Q3. Nous avons eu trois week-ends consécutifs lors desquels la voiture était en position [de marquer] des points."

Photo de: LAT Images

Non partant : Stoffel Vandoorne (McLaren)

Non partant : Stoffel Vandoorne (McLaren)
20/20

"Ce n'est certainement pas une situation idéale. Je ne souhaite à personne de connaître ça. Mais nous savions au début de la saison que nous allions souffrir. Ce week-end a vraiment montré ce que c'est."

"C'est dommage de ne pas avoir pris le départ. C'est frustrant quand on fait tout le travail de préparation : nous nous entraînons beaucoup pour avoir la forme et pouvoir faire la course, donc c'est un peu frustrant de ne pas pouvoir prendre le départ."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Sous-évènement Course
Circuit Bahrain International Circuit
Type d'article Réactions
Tags sakhir