Le GP de Belgique pourra être organisé à huis clos en août

Alors que l'incertitude planait au-dessus du Grand Prix de Belgique de F1 à Spa-Francorchamps, le gouvernement a autorisé l'organisation de l'épreuve sans spectateurs à sa date originale.

Le GP de Belgique pourra être organisé à huis clos en août

L'information vient de Vanessa Maes, directrice générale de Spa Grand Prix, et dissipe donc une partie des doutes qui pesaient sur la manche belge du Championnat du monde 2020, si celui-ci venait à finalement avoir lieu. En effet, dans la dernière version du brouillon de calendrier dont Motorsport.com avait pu prendre connaissance, le maintien de Spa à sa date initiale, à savoir du 28 au 30 août, posait la question de l'articulation de l'épreuve avec l'interdiction des événements qui courait jusqu'au 1er septembre.

Cet obstacle est donc levé puisque les autorités politiques ont donné leur feu vert. "La santé reste bien sûr notre priorité et nous resterons attentifs à l'évolution de la crise sanitaire", a déclaré Vanessa Maes pour le site DH.be. "Mais ce matin, nous avons reçu le feu vert du fédéral pour organiser le GP de Belgique à huis clos le week-end du 30 août. La Région Wallonne nous a également donné son go, tandis que nous avions déjà anticipé les discussions avec les dirigeants de Liberty Media avec lesquels nous avons un accord de principe."

"Nous vous donnerons les modalités en temps voulu, mais Francorchamps figurera donc bien au calendrier 2020 qui sera divulgué prochainement et nous sommes ravis de pouvoir accueillir la F1, avec toutes les mesures de sécurité nécessaires, dans trois mois et demi."

Lire aussi :

Il reste ainsi des étapes essentielles à passer avant de pouvoir garantir qu'il y aura bien un Grand Prix de Belgique en 2020. En effet, sans spectateurs, il est évidemment impensable que l'accord de base, prévoyant le paiement substantiel de droits d'entrée, soit maintenu dans les mêmes conditions financières et donc la négociation avec Liberty Media sur ce volet va devoir aboutir, même si l'accord de principe évoqué semble aller dans la bonne direction.

Reste que l'édifice tout entier repose sur les sables mouvants de la situation liée à la pandémie de COVID-19 elle-même, surtout à l'heure où la plupart des pays européens commencent à déconfiner leur population pour tenter de faire repartir leur vie économique, ce qui pourrait potentiellement ouvrir la voie à une seconde vague et remettre ces avancées en cause. Et même si la situation reste maîtrisée sur ce plan, la F1 a promis la mise en place de mesures strictes visant à contrôler le paddock et limiter tous les risques.

En pratique, des questions se posent sur l'organisation et les précautions à prendre même si la position de la Belgique, à savoir en fin de saison européenne, pourrait permettre de bénéficier de l'expérience accumulée lors des courses précédentes, qui devraient débuter au mois de juillet. Quoi qu'il en soit, tous les scénarios restent envisagés, et même celui de devoir renoncer au Grand Prix en cas de résurgence intense de la pandémie.

Peu de temps après la parution de cet article, un communiqué officiel du circuit de Spa sur la réouverture partielle du tracé a indiqué : "Le Ministre-Président de Wallonie Elio Di Rupo et le Ministre de l’Économie Willy Borsus saluent la décision prise ce matin par le Comité du concertation, élargi aux experts du déconfinement, relative au circuit de Spa-Francorchamps. Comme il avait été prévu au Conseil National de Sécurité de ce mercredi 13 mai, deux décisions précises ont pu être prises ce matin : [...] Le Grand-Prix de Belgique peut se tenir à huis clos, ainsi que tous les entraînements préalables nécessaires. Toutefois, les deux autorisations ne sont valables qu’à la condition de respecter strictement les mesures de distanciation entre personnes et les mesures d’hygiène et sanitaires."

partages
commentaires
McLaren envisage d'hypothéquer des F1 historiques pour lever des fonds

Article précédent

McLaren envisage d'hypothéquer des F1 historiques pour lever des fonds

Article suivant

Ferrari confirme étudier une arrivée en IndyCar

Ferrari confirme étudier une arrivée en IndyCar
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021