GP de Belgique : ce qu'ont dit les pilotes

Retrouvez toutes les réactions des pilotes après le Grand Prix de Belgique, remporté par Lewis Hamilton à Spa-Francorchamps.

GP de Belgique : ce qu'ont dit les pilotes
Charger le lecteur audio
Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)
Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)
1/20
"Le week-end a été très bon pour l'équipe et moi, l'équipe a fait du très bon travail. Je vois des drapeaux britanniques dans cette marée orange ! Sebastian s'est bien battu, mais j'ai réussi."

"La voiture de sécurité est rentrée, j'ai un peu zigzagué pour surprendre Sebastian, mais je n'avais pas le bon réglage moteur, donc je n'ai pas creusé l'écart comme espéré. Il était trop proche à la sortie du premier virage, donc il a dû lever le pied, c'était génial ! S'il avait été plus loin, il aurait pu prendre de l'élan et prendre l'aspiration. Dès qu'il s'est décalé, qu'il a subi la pleine force de l'air, il a perdu tout espoir. Je suis très content de cette manœuvre !"

Photo de: Sutton Motorsport Images

2e : Sebastian Vettel (Ferrari)
2e : Sebastian Vettel (Ferrari)
2/20
"C'était fun. C'était très intense car à chaque tour, j'attendais que Lewis fasse une erreur, il n'en a pas fait. Il attendait sûrement que j'en fasse une, je n'en ai pas fait."

"Je craignais de ne pas être suffisamment proche au restart, mais là, j'étais trop proche et je n'avais nulle part où aller."

"Par rapport à Silverstone, c'était bien mieux ici. Nous attendons notre course à domicile avec impatience."

Photo de: Sutton Motorsport Images

3e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
3e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
3/20
"Cela a bien fonctionné. La course a été un peu statique, mais j'ai réussi ça et je suis monté sur le podium. Nous nous sommes mis dans une position de le faire si nous avions de la réussite, et j'en suis content."

"Il y a des courses où nous sommes proches et d'autres non. J'avais l'air compétitif dans le deuxième relais, mais j'étais en supertendres et eux en tendres. Ce sera assez difficile de faire mieux que ça à Monza, mais à Singapour, nous pouvons être compétitifs."

Photo de: Sutton Motorsport Images

4e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
4e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
4/20
"Rien, rien ne s'est vraiment passé. J'ai eu une pénalité. Je savais qu'il y avait un drapeau jaune, mais la voiture était derrière la barrière en ligne droite, donc je ne suis pas allé plus vite, mais je n'ai pas levé le pied dans la ligne droite. Je pense que c'était inutile de me pénaliser pour ça, je ne comprends pas complètement la raison. C'est dommage. Il y a eu une voiture de sécurité et nous n'avons pas pu remonter. Ce week-end n'a pas été le plus facile qui soit."

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

5e : Valtteri Bottas (Mercedes)
5e : Valtteri Bottas (Mercedes)
5/20
"Ce week-end a été difficile. J'en tire un point positif, mon rythme en tendres lors du deuxième relais, j'étais au niveau des gars de devant, je les rattrapais même peut-être. Mais en ultratendres, les autres faisaient mieux fonctionner les pneus. Les températures chutaient, et je ne pouvais pas me défendre."

"J'attends Monza avec impatience. Il faut que je tire des leçons de ce week-end, que j'analyse tout rapidement et que je passe à autre chose."

Photo de: Sutton Motorsport Images

6e : Nico Hülkenberg (Renault)
6e : Nico Hülkenberg (Renault)
6/20
"C’était une bonne journée, j’en suis heureux et agréablement surpris. J’ai pris un mauvais envol, mais j’ai pu rectifier cela dès le premier virage en plongeant à l’intérieur avant de défier Checo dans l’Eau Rouge. Les sensations étaient meilleures qu’hier et nous étions à nouveau la quatrième équipe du plateau. J’ai eu de belles passes d’armes avec Fernando. C’était assez dangereux d’être à trois de front avec Esteban et lui. Fernando effectuait un dépassement avec le DRS et une grosse aspiration avant qu’Esteban ne manque complètement son freinage. Je me suis dit à un moment que cela allait mal finir, mais c’était finalement une formidable bataille. Je suis sûr que c’était fantastique à regarder. Je suis vraiment en confiance avant d’aborder Monza."

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

7e : Romain Grosjean (Haas F1)
7e : Romain Grosjean (Haas F1)
7/20
"Il y a eu pas mal d’incidents, effectivement. Je n’ai pas pris un super départ, les Force India ont fait une manœuvre super dangereuse au bas du Raidillon, donc j’ai relâché un petit peu. On était partis sur un arrêt, je savais que ça pouvait être à mon avantage en fin de course, et le Safety Car nous a ouvert des opportunités en se disant qu’on pourrait aller chercher la Renault. Je suis super content du travail qu’on a fait. On est là, septièmes, et je suis très content de mon pilotage, tout est dit."

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

8e : Felipe Massa (Williams)
8e : Felipe Massa (Williams)
8/20
"Je suis très content de cette course, c'est comme une victoire. Un excellent départ, de très beaux dépassements, un bon rythme pour la voiture malgré les difficultés des qualifications, donc je suis vraiment content, d'autant que j'ai pu résister aux voitures de derrière à la fin."

"Je sais que la huitième place n'est pas forcément belle, vu tout ce que j'ai accompli dans ma carrière, mais vu la façon dont j'ai piloté la voiture et la course que j'ai menée, c'est vraiment comme une victoire, et je suis ravi."

"Bien sûr, il y a beaucoup à comprendre et à améliorer sur la voiture, par exemple ce qui ne marchait pas lors des deux dernières courses, mais je suis content de la course parfaite que j'ai réalisée ce dimanche."

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

9e : Esteban Ocon (Force India)
9e : Esteban Ocon (Force India)
9/20
"Je reste toujours calme, là je suis encore très calme, dans la voiture je ne l’étais pas, pour une fois. Ce qu’il fait, c’est inacceptable, c’est dangereux. À plus de 300 km/h dans la ligne droite, c’est très dangereux, j’aurais pu m’envoler au premier tour et au deuxième. Il va falloir qu’il se calme sinon ça va mal aller pour lui, je pense."

"Je ne pouvais rien faire, si je freinais je partais en tête-à-queue. Je n’avais qu’à rester au même niveau, on aurait pu rester tous les deux sur le carreau, ce qui lui est arrivé la deuxième fois. il ne faudra pas que ça continue par la suite. J’espère que l’équipe va faire quelque chose pour régler ceci. On essaie d’être l’un devant l’autre mutuellement. Il faudra qu’on rediscute de pourquoi il s’est arrêté avant moi. Il ne faut pas que ça se reproduise car on perd beaucoup de points pour l’équipe. J’aurais pu faire septième, le maximum possible, c’étaient de gros points. Au final, je limite la casse, je suis neuvième."

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

10e : Carlos Sainz (Toro Rosso)
10e : Carlos Sainz (Toro Rosso)
10/20
"Une course amusante, pleine de belles bagarres ! J'ai pris beaucoup de plaisir et c'est génial de marquer un point alors que nous ne nous y attendions pas ce week-end ! Vendredi, nous avions vraiment un bon rythme, mais ensuite, après les qualifications, nous n'étions pas certains de pouvoir le faire. Nous avons choisi une stratégie alternative après un départ difficile, et à partir de là, nous avons réussi à faire une bonne remontée. Il y a eu beaucoup d'action tout au long de la course et, au niveau de l'équipe, nous avons fait ce qu'il fallait au bon moment. Ce point est une grosse récompense, et je quitte la Belgique en étant satisfait du résultat !"

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

11e : Lance Stroll (Williams)
11e : Lance Stroll (Williams)
11/20
"C'est certainement mieux qu'en qualifications, mais nous avons manqué les points de justesse, c'est dommage. Nous avons eu de la chance avec l'abandon d'autres voitures, mais c'était vraiment beaucoup mieux ce dimanche."

"C'est dommage que j'aie eu des dégâts à la fin en dépassant Magnussen au restart de la voiture de sécurité. J'ai cassé un morceau de l'aileron avant et j'ai juste dû survivre jusqu'à la fin. Sans cela, j'aurais pu attaquer Sainz pour les points, mais ça a été une bonne course où il s'est passé plein de choses et où j'ai pris du plaisir. C'est génial de voir que la voiture fonctionne mieux en course qu'en qualifications."

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

12e : Daniil Kvyat (Toro Rosso)
12e : Daniil Kvyat (Toro Rosso)
12/20
"Une belle remontée, si l'on prend en compte le fait que je débutais la course depuis le fond de grille. C'était une course difficile, en montant dans la voiture dans ces conditions, sans avoir beaucoup roulé pendant le week-end… Mais j'ai réussi et j'ai vécu quelques belles bagarres. À chaque fois que j'étais dans l'air propre, j'avais un excellent rythme, mais ensuite j'étais coincé derrière les autres voitures au mauvais moment, notamment pendant la deuxième partie de la course, après le premier arrêt au stand. Au final, c'est bien de terminer la course après le difficile week-end que nous avons connu."

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

13e : Jolyon Palmer (Renault)
13e : Jolyon Palmer (Renault)
13/20
"Je pense que la course aurait pu mieux se passer. Nous savions que la pénalité nous obligeait à partir avec des gommes usées alors que tous les pilotes autour de moi étaient avec des pneumatiques plus frais. Cela nous laissait donc sur la défensive. Malgré cela, j’ai pris un bon envol et la voiture était bien meilleure dès que nous avons changé les pneus. Le problème était surtout d’être coincé dans le trafic une grande partie de la course. J’ai néanmoins eu de belles batailles, très amusantes, mais c’est dommage de ne rien avoir reçu en retour. Si nous étions partis septièmes, finir dans les points était clairement possible aujourd’hui."

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

14e : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)
14e : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)
14/20
"C'était une course difficile pour nous. Nous avons pris un bon départ, mais c'était une course frustrante ensuite. De la position dont nous partions, nous savions que ce serait compliqué. Je sentais que la voiture était raisonnablement bonne et qu'il y avait des progrès, mais nous étions bloqués dans les lignes droites. Nous n'avions aucune chance de doubler qui que ce soit, aucune chance de nous défendre face aux autres derrière nous. C'était plus ou moins le maximum que l'on pouvait faire. Nous avons vu le drapeau à damier et c'est probablement le seul point positif."

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

15e : Kevin Magnussen (Haas F1)
15e : Kevin Magnussen (Haas F1)
15/20
"J'ai bloqué les roues avec les freins et les pneus froids dans le dernier virage au restart. C'était ma faute, et je suis vraiment désolé pour l'équipe. Nous aurions pu mettre les deux voitures dans les points ce week-end. Je dois attaquer plus fort la semaine prochaine pour effacer ça. Évidemment, je suis au moins content que nous ayons marqué des points avec Romain, mais c'est difficile à avaler. Nous serons à nouveau au rendez-vous la semaine prochaine. Je pense que je me serais bien battu avec Massa, c'est certain. J'étais plus rapide que lui sur le relais précédant la voiture de sécurité. Je suis vraiment ennuyé. La voiture a raisonnablement bien fonctionné ce week-end. C'est un circuit à haute vitesse et le prochain également. J'espère que nous serons forts à nouveau. C'est toujours frustrant quand on manque une occasion."

Photo de: Sutton Motorsport Images

16e : Marcus Ericsson (Sauber)
16e : Marcus Ericsson (Sauber)
16/20
"Nous savions que nous ne serions pas très compétitifs en abordant cette course. Il y a eu de bonnes choses, en particulier dans le secteur du milieu. Cependant, le manque de vitesse dans les lignes droites du premier et dernier secteur ont rendu la course difficile dans son ensemble. Bien que le circuit de Monza présente des exigences similaires en termes de puissance moteur, nous allons faire de notre mieux et nous battre pour le meilleur résultat possible."

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

Abandon : Sergio Pérez (Force India)
Abandon : Sergio Pérez (Force India)
17/20
"Je suis très déçu de moi aujourd'hui. Je pense que c'est la première fois que je fais quelque chose de mal à ce point, pour le premier incident. Mais le deuxième était évitable, il avait toute la ligne droite pour me dépasser."

"Il faut discuter. Tout a commencé à Bakou, et là, il faut aller de l'avant en équipe. Nous avons perdu beaucoup de points sur notre circuit le plus fort, et les autres nous rattrapent."

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Abandon : Fernando Alonso (McLaren-Honda)
Abandon : Fernando Alonso (McLaren-Honda)
18/20
"C'était un problème de moteur. Nous avons perdu la puissance. C'était une course difficile, peut-être les points n'étaient-ils pas possibles. Nous verrons ce que nous pourrons faire la semaine prochaine."

"Nous verrons ce qui se passera lors des semaines à venir. Je suis content au sein de l'équipe. Les trois dernières saisons ont été difficiles. McLaren est l'une des plus grandes équipes et j'aimerais continuer à travailler avec elle, mais nous verrons ce qui se passera lors des semaines à venir."

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Abandon : Max Verstappen (Red Bull Racing)
Abandon : Max Verstappen (Red Bull Racing)
19/20
"Frustré, déçu, et vraiment mécontent. Pour une équipe de pointe, ce n'est pas acceptable. Ce sont 50% des courses qui se finissent en abandon. C'est incroyable. Comme je l'ai dit à la radio, je n'arrive pas à y croire."

"On peut dire que c'est de la malchance, mais si ça se reproduit, si c'est la sixième fois, on ne peut plus parler de malchance. Là, je concurrence Fernando au nombre d'abandons. C'est incroyable, je suis très mécontent. Dès la sortie du dernier virage, j'ai passé la quatrième et j'ai perdu la puissance. C'est très frustrant."

Photo de: Sutton Motorsport Images

Abandon : Pascal Wehrlein (Sauber)
Abandon : Pascal Wehrlein (Sauber)
20/20
"Ce fut un week-end de course difficile pour moi. Nous avons rencontré un problème avec la suspension de ma voiture, nous avons donc dû nous retirer de la course. Je me concentre désormais sur la prochaine course à Monza, je m’impatiente à l’idée de m’y rendre et d’obtenir un bon résultat."

Photo de: Sutton Motorsport Images

partages
commentaires
Massa, la huitième place "comme une victoire"
Article précédent

Massa, la huitième place "comme une victoire"

Article suivant

Combustion d'huile : pas de tension avec Ferrari selon Mercedes

Combustion d'huile : pas de tension avec Ferrari selon Mercedes