GP du Canada : ce qu'ont dit les pilotes

partages
commentaires
GP du Canada : ce qu'ont dit les pilotes
Par : Basile Davoine
12 juin 2017 à 16:15

Retrouvez les réactions de tous les pilotes après le Grand Prix du Canada, disputé sur le Circuit Gilles Villeneuve et remporté par Lewis Hamilton.

Diapo
Liste

Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)

Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)
1/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je veux commencer par dire merci au public, les fans sont fantastiques ! Tous les ans, ils sont de plus en plus nombreux, l'ambiance est encore meilleure. Un grand merci à tout le monde. J'ai fait ma première pole et ma première victoire ici il y a dix ans, donc c'est très émouvant d'en faire de même ce week-end. L'équipe a travaillé très dur pour résoudre les problèmes de la dernière course. C'est génial. Valtteri a fait un travail fantastique pour signer le doublé."

2e : Valtteri Bottas (Mercedes)

2e : Valtteri Bottas (Mercedes)
2/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"C'est bien. Merci à Montréal, c'est ma sixième course ici et mon troisième podium. En tant qu'équipe, nous avions vraiment besoin de ces points. Je suis vraiment impressionné par ce qu'a fait l'équipe depuis Monaco, en l'espace de deux semaines. Je suis fier d'en faire partie. Au début, c'était un peu dur d'être derrière la Red Bull, puis je me suis retrouvé coincé derrière une Force India. Nous avons séparé les stratégies, je suis parti en tendres. Je savais ce que je devais faire, j'ai ramené la voiture à la maison, j'ai marqué les points. J'attends Bakou avec impatience."

3e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)

3e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
3/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Aujourd'hui, je ne me suis amusé que quand j'ai vu le drapeau à damier ! Je me suis défendu pendant toute la course, je ne pouvais pas me permettre la moindre erreur. Ma concentration a été mise à l'épreuve. C'est cool d'être sur le podium ici, les fans sont géniaux !"

4e : Sebastian Vettel (Ferrari)

4e : Sebastian Vettel (Ferrari)
4/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Trois voitures au premier virage, ça ne fonctionne pas. Il faut que je regarde ce que j'aurais pu mieux faire, mais avec Lewis devant, je n'aurais pas pu freiner plus tard. Valtteri était à gauche et Max a surgi à droite. Il a vu une ouverture et il a percuté mon aileron avant. Normalement, on ne fait pas ça en raison du risque de crevaison. Il n'a rien eu, tant mieux pour lui."

"Je pense que mon départ n’était pas bon, mais pas catastrophique non plus. L’adhérence était assez faible, plus qu’à l’intérieur. C’est comme ça. On n’avait pas vraiment réalisé que j’avais un problème sur l’aileron avant, je ne me suis pas arrêté tout de suite. Après, je suis bien remonté. Prendre des points de plus, ça aurait été bien."

"Le début de course ne s'est pas passé comme prévu et je n'aurais pas cru obtenir un podium. Finalement, il a manqué un tour."

5e : Sergio Pérez (Force India)

5e : Sergio Pérez (Force India)
5/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"La principale raison [de ne pas laisser passer Ocon] pour moi, c'est que j'ai passé toute la course dans la zone DRS de Daniel, j'étais vraiment proche de lui. Je n'avais besoin que d'un blocage de roue, une petite erreur. Quand l'équipe m'a proposé de le laisser passer, j'étais encore dans sa zone DRS."

"Au final, j'ai eu 40 tours pour dépasser Ricciardo et il n'a pas fait la moindre erreur. Esteban a passé 30 ou 40 tours derrière moi, mais il n'a jamais été assez proche pour tenter un dépassement. Il me manquait de l'adhérence, mais je pensais pouvoir monter sur le podium. J'ai fait de mon mieux."

"Il y avait des retardataires donc je pensais qu’il y aurait une opportunité. Il faut probablement que l’on discute de ça, peut-être laisser passer puis récupérer la place. Esteban avait des pneus plus frais, mais à aucun moment il n’était plus proche de moi. Il s’est rapproché ensuite car on revenait sur Ericsson."

6e : Esteban Ocon (Force India)

6e : Esteban Ocon (Force India)
6/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Un GP acharné du début à la fin, il fallait vraiment pousser toute la course. Je pense qu’il va falloir qu’on en discute un peu avec l’équipe, j’avais plus de vitesse. À la fin c’était chaud avec mon coéquipier. Mais on va se tirer la bourre jusqu’à la fin de l’année, ça va être sympa. Il y a des choses à discuter. C’est la course, c’est comme ça, il n’y a pas de copains."

"Je pense qu’il y avait une chance [de podium], j’aurais pu le tenter, j’aurais pu essayer de doubler Ricciardo avec notre vitesse en ligne droite. C’était à tenter au moins ! Je pense qu’il y a eu des courses plus belles [de ma part] mais où j’étais derrière, et que vous n’avez pas vues à la télé."

7e : Kimi Räikkönen (Ferrari)

7e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
7/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Nous étions rapides après l'arrêt au stand, mais nous avons ensuite eu des problèmes de freins. Le départ n'a pas été très bon, et ensuite, nous avons eu ce problème. C'est comme ça. Ce n'est jamais facile ici, elles [les Force India] sont rapides en ligne droite."

8e : Nico Hülkenberg (Renault)

8e : Nico Hülkenberg (Renault)
8/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"La course d’aujourd’hui a été dans l’ensemble assez positive. Tout s’est déroulé sans encombre malgré quelques rafales assez fortes qui balançaient la voiture de gauche à droite en ligne droite ! Même si nous avons été aidés par des abandons, je me suis néanmoins retrouvé en huitième place. Ces quatre bons points ne sont pas de refus puisque nous étions un peu méfiants sur nos performances en nous rendant sur ce circuit."

9e : Lance Stroll (Williams)

9e : Lance Stroll (Williams)
9/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"C'est génial, de bien des façons ! Tout ce que je peux dire, c'est que cette saison a mal commencé. Nous savions que nous étions capables de le faire, mais il y a eu tellement d'obstacles à nos points ! C'est ce que je disais au début du week-end. Nous avons fait une course solide avec une bonne communication, et cela nous a permis de finir neuvième aujourd'hui. Aujourd'hui, j'ai pris beaucoup de plaisir. Même si c'était stressant à certains moments, comme quand Alonso n'abandonnait pas derrière moi. Il y avait quelque chose à chaque virage, c'était une vraie course !"

"Je n'ai jamais douté. Je savais que nous pouvions faire du bon travail. Je savais que notre rythme pouvait être très bon, on l'a vu en Chine, à Bahreïn. Nous nous battions pour la dixième, la onzième place en course. Cela a été une journée propre, solide, constante. Nous sommes parvenus à faire fonctionner cette stratégie à un arrêt, c'était crucial. Enfin des points ! Maintenant, il faut aller de l'avant. Les jours comme aujourd'hui montrent que c'est toujours possible."

10e : Romain Grosjean (Haas F1 Team)

10e : Romain Grosjean (Haas F1 Team)
10/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"C'est une course qui a très mal commencé, avec l’accident avec Sainz. Je suis vraiment fâché de sa manœuvre. Lui dit qu’il ne m’a pas vu. Mais tourner deux fois sur la droite, c’est dangereux. Ça me rappelle un peu Spa 2012, dans l’idée. Après, il shoote tout le monde. Je suis assez fâché avec la manière dont il s’est comporté. Il n'y a pas grand-chose à dire. J'étais à l'intérieur, Carlos était à l'extérieur puis il a tourné deux fois à droite. Je suis d'abord allé dans l'herbe, puis j'ai réussi à revenir sur la piste et il m'a heurté une seconde fois. Pour moi, c'est assez dangereux. Heureusement, rien de plus ne s'est produit au virage 3, car ça aurait pu être pire."

"Avec un arrêt aussi tôt dans la course, il fallait faire 69 tours avec le même train de pneus. Ce n’était pas forcément agréable à piloter mais on a eu la bonne étoile."

11e : Jolyon Palmer (Renault)

11e : Jolyon Palmer (Renault)
11/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Nous terminons encore onzièmes. C’est la deuxième fois de suite que les points sont à notre portée et c’est très frustrant. J’ai perdu gros dans le départ chaotique en cédant des positions avant d’être bloqué derrière Grosjean pendant soixante tours environ. Je ne pouvais pas être assez près pour l’attaquer. Je pense que notre rythme valait mieux. Si j’avais pu m’élancer quelques places plus haut, nous aurions pu entrer dans le top dix. La course a encore été bien meilleure. Atteindre la Q2 ce week-end était également positif. Nous devons tout simplement continuer de travailler dur."

12e : Kevin Magnussen (Haas F1 Team)

12e : Kevin Magnussen (Haas F1 Team)
12/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"Concernant la pénalité, j'ai anticipé la fin de la période de voiture de sécurité virtuelle, et je l'ai probablement doublé [Vandoorne] avant la fin. Je n'étais pas sûr, mais je l'ai de toute façon laissé repasser avant de le doubler à nouveau au virage suivant. Normalement, quand on rend la position, ça va. Je l'ai rendue, et je l'ai ensuite doublé à nouveau immédiatement. Il était devant et il avait toute l'occasion d'être dans la même position qu'avant la voiture de sécurité virtuelle. J'ai le sentiment que c'est un jugement très injuste des commissaires. Ça arrive. Ma bataille pour les points était terminée. Je me suis battu comme un diable et j'ai pris un bon départ. La stratégie inversée n'a pas fonctionné, mais nous étions quand même là."

13e : Marcus Ericsson (Sauber)

13e : Marcus Ericsson (Sauber)
13/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Dans l’ensemble ce fut un week-end difficile, mais j’ai pu tirer le maximum du potentiel de ma voiture pendant la course. Nous avons effectué un pas en avant avec la gestion des pneus pendant la course. Le rythme que j’avais était similaire à celui de nos concurrents directs durant la majeure partie de la course. Nous devons désormais tirer parti de cet élan et pouvoir en profiter à Bakou."

14e : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)

14e : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)
14/20

Photo de: Charles Coates / LAT Images

"C'était une course difficile. Je pense que nous le savions plus ou moins avant le départ. Nous avons eu du mal dans les lignes droites, et nous devions aussi économiser beaucoup de carburant, ce qui nous a beaucoup affectés. Au final, nous avons terminé la course, mais ce n'est pas le résultat que nous espérions. C'est incroyablement difficile de rester avec le groupe devant, et quand on peut y rester, nous sommes vulnérables et nous n'avons pas la puissance pour se défendre, donc il faut inventer des choses pour laisser les autres derrière, et ça devient très difficile. Je n'ai pas à me plaindre, j'essaie juste de faire mon boulot, mais j'espère qu'il y aura bientôt des améliorations afin de pouvoir faire la course avec les autres."

15e : Pascal Wehrlein (Sauber)

15e : Pascal Wehrlein (Sauber)
15/20

Photo de: Charles Coates / LAT Images

"Ce fut un week-end difficile – d’une part à cause de mon accident lors des qualifications, mais aussi car je n’étais pas en mesure de rivaliser avec les temps aux tours de mes concurrents. Nous devons absolument en comprendre les raisons. Dès à présent, nous allons nous concentrer sur le prochain Grand Prix qui se déroulera à Bakou."

Abandon : Fernando Alonso (McLaren-Honda)

Abandon : Fernando Alonso (McLaren-Honda)
16/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"Cela fait 16 ans que je suis là, donc marquer un point ou non ne va pas me changer la vie. Je sais que tôt ou tard, il faudra commencer à marquer des points pour remercier les mécaniciens du travail qu'ils abattent jour et nuit pour changer des moteurs en permanence. Tout ce qu'on peut faire, c'est essayer de les en récompenser en piste."

"Je reçois beaucoup de soutien ici et j'ai pensé leur lancer mes gants, mais ils [les spectateurs] étaient trop loin, donc je me suis dit que j'allais y monter. Mais une fois que j'y étais, j'ai failli ne pas pouvoir en partir ! C'était un geste pour les remercier de tout leur soutien."

Abandon : Daniil Kvyat (Toro Rosso)

Abandon : Daniil Kvyat (Toro Rosso)
17/20

Photo de: Charles Coates / LAT Images

"Ils ont un travail qui n'est pas si difficile à faire, à mon avis, et ils ne sont pas capables de le faire correctement. Clairement, ils dormaient dans leur bureau aujourd'hui [dimanche], donc ils ont peut-être besoin de café. Ils devraient annuler cette règle stupide. Pourquoi est faite cette règle ? Sommes-nous des conducteurs de taxi ou des pilotes de Formule 1 ? Je ne comprends pas ça. C'est un cirque, un putain de cirque (sic)."

"J'irai parler à Charlie [Whiting, directeur de course]. Ça m'ennuie, ça m'ennuie vraiment. C'est un travail simple, et il ne peut même pas faire ce job correctement. C'est peut-être préférable pour moi d'aller dans le motorhome, car je suis dans la chaleur du moment, et je ne veux pas dire quelque chose de mal sur eux, et je ne suis pas vraiment sûr que ce soit Charlie. Je veux avant tout comprendre qui fait ce travail. Tout ce que je sais, c'est que notre team manager a argumenté pendant dix tours auprès de la FIA quant au fait qu'il ne devait pas mettre une pénalité supplémentaire, et ils ont répondu : 'Non, désolé, c'est comme ça'."

Abandon : Max Verstappen (Red Bull Racing)

Abandon : Max Verstappen (Red Bull Racing)
18/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"La manière dont la course s'est terminée est très frustrante, après un si bon départ. Je pense que le podium était possible, mais une fois de plus, nous repartons les mains vides. Le départ était très bon, j'ai immédiatement senti que je n'avais pas de patinage et que je pouvais gagner des places. J'ai eu un petit contact avec Seb [Vettel] au premier virage, ça peut arriver. À partir de là, le rythme était bon et je gérais les pneus, je faisais ma course car nous n'avions aucune chance de rattraper Lewis [Hamilton]. J'étais concentré sur ma course, et j'ai soudainement perdu toute la puissance, puis tout s'est coupé. J'ai vécu beaucoup de déceptions récemment, j'imagine que c'est la course, mais parfois ça fatigue."

Abandon : Felipe Massa (Williams)

Abandon : Felipe Massa (Williams)
19/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"Je suis tellement déçu d'avoir abandonné après trois virages. J'étais complètement passager dans cet accrochage. Je pense que Carlos a été heurté par quelqu'un, mais je suis le seul qu'il a heurté. C'est dommage de terminer la course comme ça, particulièrement avec une voiture aussi compétitive tout le week-end. Nous aurions pu marquer de bons points."

Abandon : Carlos Sainz (Toro Rosso)

Abandon : Carlos Sainz (Toro Rosso)
20/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Quel départ difficile. J'ai pris un bon envol et j'étais 12e, essayant de doubler Fernando à l'extérieur du virage 2… Il avait une meilleure motricité que moi, donc je me suis concentré sur le fait de me repositionner pour l'attaquer au troisième virage et soudainement, j'ai touché une Haas qui était à ma droite… Je dois dire que je n'ai jamais vu la voiture, c'est simplement un angle mort, donc je ne savais pas qu'il était là. Si je l'avais réalisé, j'aurais évidemment été plus prudent et laissé plus d'espace."

Article suivant
Déception, frustration, tristesse : McLaren peine à "trouver les bons mots"

Article précédent

Déception, frustration, tristesse : McLaren peine à "trouver les bons mots"

Article suivant

Stats - Hamilton dans les roues de Senna et Schumacher

Stats - Hamilton dans les roues de Senna et Schumacher
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Catégorie Course
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions