GP d'Espagne : ce qu'ont dit les pilotes

Retrouvez les réactions de tous les pilotes après le Grand Prix d'Espagne, disputé à Barcelone.

Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)

Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)
1/20

"D'abord, un grand merci aux fans qui sont venus et qui nous ont accueillis chaleureusement. L'équipe a fait un travail incroyable."

"C'est ça, le sport auto, Sebastian [Vettel] était très proche de moi, l'équipe a fait du très bon travail avec la stratégie. Je ne sais pas exactement ce qui n'a pas marché au départ, c'est de ma faute, je ne sais pas ce que j'ai fait mais j'ai eu un peu de patinage."

"Mon cou, ça va, mais physiquement, j'ai perdu près de deux kilos pendant cette course. La voiture est rapide, et tenir son rythme... c'est un vrai privilège de courir face à un pilote [Vettel] si génial."

2e : Sebastian Vettel (Ferrari)

2e : Sebastian Vettel (Ferrari)
2/20

"J'attaquais, vraiment. J'ai pris un très bon départ. Lewis et moi avons tous les deux eu du patinage, mais ensuite, j'ai pu gagner du terrain sur lui. J'ai réussi à rester devant au premier virage. J'ai trouvé un bon rythme, mais Lewis a pris la stratégie opposée."

"J'ai essayé de freiner aussi tard que possible au premier virage, j'ai bloqué ma roue, je ne sais pas si nous nous sommes touchés mais c'était serré. J'ai fait de mon mieux pour résister, mais il m'a doublé. Nous avons fait tout ce que nous pouvions. Cela aurait été génial de gagner."

3e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)

3e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
3/20

"Ça fait du bien. Nous avons eu de la chance aujourd'hui avec l'abandon de Valtteri, car nous étions quatrièmes. Nous saisissons les opportunités."

J'ai vraiment une histoire moins passionnante à raconter que ces gars [Hamilton et Vettel]... C'est bien d'être de retour ici et de voir qu'au moins, à l'avant, il y a des bagarres et ils prennent du plaisir. C'est ce pourquoi nous courons, nous voulons ce genre de bagarre, je suis envieux alors que je n'en fais pas partie. Mais nous y travaillons."

"Premier podium de l'année, nous avons eu un peu de chance, je ne sais pas quel problème a eu Valtteri, mais c'est bien quand même d'être là. Il n'y a rien d'excitant derrière tout ça, j'ai regardé ce qui s'est passé devant moi au départ. Au final, j'ai essayé de tirer le meilleur et d'attaquer, mais nous avons encore à faire pour améliorer nos temps au tour."

4e : Sergio Pérez (Force India)

4e : Sergio Pérez (Force India)
4/20

"C'est une journée incroyable pour nous, [avec] plein de points. Nos principaux rivaux n'en ont pas marqué beaucoup. Nous étions là pour saisir toutes les opportunités."

"C'est ma 15e course consécutive dans les points, et dans ces 15 courses, il y en a où nous n'avions pas le rythme pour y être. Il faut féliciter l'équipe pour sa constance. Nous nous tenons à l'écart des problèmes et c'est la clé."

"L'équipe fait un travail fantastique. Nous restons une petite équipe avec peu de ressources, c'est dur de développer autant que les grandes équipes. C'est notre cœur qui nous fait avancer ; nous allons essayer de continuer sur cette lancée. Si les autres équipes font des erreurs ou ont des problèmes, il faut que nous soyons là pour saisir les opportunités."

5e : Esteban Ocon (Force India)

5e : Esteban Ocon (Force India)
5/20

"Nous sommes toujours constants en termes de performance et nous obtenons les meilleurs résultats possibles. Nous restons à l'écart des problèmes, la voiture est fiable, ce qui nous permet d'y arriver."

"Je me fixe toujours des objectifs élevés. L'équipe m'aide beaucoup à me développer en tant que pilote. Chaque fois que je prends le volant, je prends de l'expérience et je me sens de plus en plus à l'aise. Le travail, c'est la clé quand on manque d'expérience comme moi. Je suis très content du pas en avant que j'ai fait ce week-end ; il reste des choses à améliorer, mais quand j'atteindrai la perfection, mon niveau de performance sera élevé."

6e : Nico Hülkenberg (Renault)

6e : Nico Hülkenberg (Renault)
6/20

"Cette sixième place est un grand résultat, qui nous récompense tous. Nous avons eu une part de réussite avec des voitures de pointe hors du jeu dès le départ ou un peu plus tard : nous en avons clairement profité. Dans le même temps, nous avons su saisir chaque opportunité qui s’offrait à nous et les gars ont réalisé un travail fantastique lors du second arrêt. C’est ce qui me permet de passer la Sauber. Je me sentais à l’aise avec la voiture, mais nous avons pu voir qu’il nous reste du travail pour rattraper nos plus proches adversaires."

7e : Carlos Sainz (Toro Rosso)

7e : Carlos Sainz (Toro Rosso)
7/20

"Quelle bonne course, je suis très heureux ! C'était un peu chaotique au départ, nous avons réussi à gagner des places mais je suis parti au large dans le virage 2 pour éviter l'accident… Nous étions 9e, et à partir de là, c'était l'attaque totale pour essayer de remonter. Nous avons réussi à le faire en terminant 7e après être parti 12e, un grand résultat !"

"J'ai vraiment pris du plaisir car nous étions toujours plus rapides que la voiture devant nous, et je ne regardais jamais dans les rétroviseurs. C'était aussi incroyable d'avoir un tel soutien des fans, je le sentais ! J'ai attaqué en permanence, en essayant différentes manières d'attaquer en piste et dans la voie des stands, et nous avons réussi à boucler un week-end de course très complet."

8e : Pascal Wehrlein (Sauber)

8e : Pascal Wehrlein (Sauber)
8/20

"C'était une très belle course. Je ne peux être plus content. La stratégie a parfaitement marché. Sainz a mis beaucoup de pression à la fin, mais je lui ai résisté, c'était très important de lui résister et de maintenir l'écart avec les autres en raison de la pénalité de cinq secondes. Le plus important était de gérer les pneus en restant rapide au début de la course. Belle course, beau travail de l'équipe. Je suis très content."

9e : Daniil Kvyat (Toro Rosso)

9e : Daniil Kvyat (Toro Rosso)
9/20

"C'est excellent de terminer dans les points, je suis fier de moi et de mes ingénieurs ! Nous n'avons pas abandonné après une journée difficile [samedi] et nous avons suivi une excellente stratégie pour passer de dernier à neuvième ! Bien sûr, nous devons analyser les choses et trouver ce qui s'est passé en qualifications, car nous ne pouvons pas nous permettre de revivre ça, mais la course était fun. J'ai pu doubler de nombreuses voitures en piste, là où ce n'est normalement pas facile, je suis très heureux. Ces points sont les bienvenus après un dur week-end."

10e : Romain Grosjean (Haas)

10e : Romain Grosjean (Haas)
10/20

"C'est bien pour l'équipe de marquer un point, mais c'est dommage pour Kevin d'avoir perdu sa neuvième place à cause d'une crevaison. J'ai pris un bon départ, puis dans les virages 1 et 2, il y avait beaucoup de voitures en travers. J'ai dû passer sur l'astroturf pour les éviter. Si je n'avais pas dû le faire, j'aurais été à côté de Hülkenberg ou devant lui et la course aurait été différente. Le rythme était là avec les pneus tendres, mais j'étais toujours dans le trafic. En mediums, j'ai vraiment eu du mal à faire fonctionner les pneus. Il y a beaucoup de travail que nous pouvons faire."

11e : Marcus Ericsson (Sauber)

11e : Marcus Ericsson (Sauber)
11/20

"En ce qui me concerne personnellement je me sentais bien pendant la course, mais j’étais juste au mauvais endroit au mauvais moment. Mon ravitaillement s’est achevé au moment où la voiture de sécurité virtuelle faisait son apparition, cela m’a fait perdre du temps. Les choses ne se déroulent pas comme je le souhaiterais en ce moment. Cependant, je tiens à chaleureusement féliciter l’ensemble de l’écurie, toutes les personnes présentes ici sur le circuit mais aussi toutes celles qui sont à l’usine. Aujourd’hui nous avons été récompensés pour tous les efforts qui ont été fournis. C’est formidable pour l’écurie que Pascal ait réussi à marquer 4 points. Dans l’ensemble c’est une belle réussite."

12e : Fernando Alonso (McLaren-Honda)

12e : Fernando Alonso (McLaren-Honda)
12/20

"Les voitures devant se sont accrochées, et j'ai pris un risque. Peut-être que j'aurais pu rester derrière, mais je n'avais rien à perdre, donc j'ai essayé de passer à l'extérieur, en sachant qu'il [Massa] ne me verrait peut-être pas."

"Mais même sans ça, je crois que, compte tenu de notre vitesse dans les lignes droites, tôt ou tard nous aurions reculé [au classement]. Les concurrents se préparent et, à un moment donné, c'est impossible de défendre ou d'attaquer. Je suis satisfait du week-end malgré tout. Hier, j'ai fait un super tour. Aujourd'hui, ma voiture a terminé sans problème majeur, donc c'est étape par étape."

"En termes de rythme, nous savions que nous ne pouvions pas concurrencer les voitures de devant et, même si nous l'avions fait, nous avons perdu toutes nos chances derrière Kvyat après l'arrêt au stand. Nous ne pouvons pas doubler en ligne droite, donc nous sommes restés derrière lui et, à partir de là, la course était plus compliquée."

13e : Felipe Massa (Williams)

13e : Felipe Massa (Williams)
13/20

"Je suis tellement déçu. J'ai pris un départ fantastique, j'ai doublé Pérez et Alonso dans la ligne droite, puis j'ai pris le virage et j'ai vu l'incident devant. J'ai ensuite pris le deuxième virage, et Alonso était soudainement à l'extérieur, nous nous sommes touchés et j'ai crevé, ce qui a ruiné ma course. Nous avions une grosse opportunité pour terminer quatrième, ce que nous aurions pu faire car nous avions un bon rythme. C'est vraiment douloureux, car nous perdons beaucoup de points."

14e : Kevin Magnussen (Haas)

14e : Kevin Magnussen (Haas)
14/20

"C'est ennuyeux. Nous aurions pu marquer des points avec les deux voitures, donc c'est assez décevant. Il y a eu un contact avec Kvyat. Ça allait, mais j'ai eu une crevaison à cause du contact. J'ai donné tout ce que j'avais. Si nous avions terminé dans les points, ça aurait été un bon résultat pour nous. Je suis très déçu."

15e : Jolyon Palmer (Renault)

15e : Jolyon Palmer (Renault)
15/20

"Nous avons opté pour une stratégie différente, en raison de ma position sur la grille. Je pense pouvoir dire que cela ne nous a pas apporté ce qui était escompté. Je n’ai pas été en mesure de trouver le bon rythme avec la voiture au moment opportun. Toutefois c’était mieux avec mon dernier train de pneus. Mon travail va maintenant consister à m’asseoir avec les ingénieurs pour analyser la course, pendant que ma voiture subira elle aussi un examen complet. Je suis déterminé pour faire mieux à Monaco."

16e : Lance Stroll (Williams)

16e : Lance Stroll (Williams)
16/20

"Ce n'était pas une grande course. J'en ai connu de meilleures, et je l'ai trouvée frustrante. Le départ était bon, comme les deux premiers relais en pneus tendres, et j'avais un bon rythme au début, mais nous avons eu du mal avec les mediums et j'ai commencé à perdre de l'adhérence. Je ne me sentais pas super bien dans la voiture, je n'avais pas le feeling que je voulais. Je suis sûr que ce sera mieux la prochaine fois. A chaque course, je suis plus confiant, mais ce week-end était difficile."

Abandon : Valtteri Bottas (Mercedes)

Abandon : Valtteri Bottas (Mercedes)
17/20

"J’étais à l’intérieur, on s’est touchés un petit peu avec Kimi dans le premier virage, c’était juste un peu trop serré, après je ne sais pas ce qui s’est passé entre eux."

"J’ai essayé de faire le maximum pour le garder derrière moi, car on était sur une stratégie différente et ça profitait à Lewis, je faisais mon travail."

"On savait qu’avec l’ancien moteur on serait à la limite du kilométrage, et c’est peut-être ce qui a provoqué mon problème."

Abandon : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)

Abandon : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)
18/20

"Je ne m'attendais pas à ce que Massa soit là. Je pense que j'ai laissé assez d'espace pour qu'il puisse passer, mais malheureusement, nous sommes entrés en contact et ma direction a cassé. C'était la fin de la course pour moi. Je ne veux blâmer personne, et pour moi, c'était juste un incident de course."

"La manœuvre sur Jolyon était mon premier dépassement de la saison, donc j'ai au moins quelque chose à garder de cette course. Le fait que ce dépassement fasse tellement de bien montre que notre package n'est pas encore suffisamment fort, et nous ne sommes pas encore en position de nous battre avec les autres. Mais nous avons fait un pas en avant lors de cette course avec les évolutions que nous avons apportées ici, et certains domaines sont vraiment en progrès."

Abandon : Max Verstappen (Red Bull Racing)

Abandon : Max Verstappen (Red Bull Racing)
19/20

"Je pense qu'on peut clairement voir ce qui s'est passé : Valtteri percute Kimi et ensuite, évidemment, il était difficile pour Kimi de contrôler la voiture, donc il m'a touché."

"Normalement, trois voitures [dans le virage 1], c'est faisable, c'est toujours très serré. C'est malheureux. Quand on est à l'extérieur, on sait que c'est un peu difficile, j'ai juste laissé un peu d'espace, mais ensuite, une Ferrari m'a percuté. Ça fait partie de la course."

Abandon : Kimi Räikkönen (Ferrari)

Abandon : Kimi Räikkönen (Ferrari)
20/20

"J’ai été touché par l’arrière droit, je crois que c’était Bottas, et après je suis allé heurter Max."

"Il n’y avait rien d’autre à faire, il y avait trop de dégâts sur la voiture. Je n’ai pas vu les images. J’ai été heurté par l’arrière et j’ai rebondi sur Verstappen."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Sous-évènement Course
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Type d'article Réactions
Tags barcelone, déclarations