GP de France : Venez pour la F1, restez pour le spectacle

Les fans se demandent souvent quelles sont les activités proposées sur place lors des Grands Prix de Formule 1, au-delà de la course phare. Motorsport Live explique ce qu'il y a d'autre pour se divertir tout au long des trois jours de compétition, en passant en revue ce qu'offre le GP de France pour être plus qu'une simple course.

GP de France : Venez pour la F1, restez pour le spectacle

L'action en piste

La Formule 1 sera au centre de l'attention tout au long du week-end sur le Circuit Paul Ricard, qui accueillera le prochain épisode de la lutte pour le titre entre les pilotes Mercedes que sont Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. Directeur délégué et chargé de la mobilité pour le GP de France, Ludovic Arnault explique l'effort supplémentaire consenti par le Circuit Paul Ricard pour offrir aux spectateurs une expérience ultime pendant le Grand Prix.

Assistez au GP de France :

Jean-Pierre Jabouille, Renault RS01

"En plus de la Formule 1, il y aura la F2, la F3 et la Renault Clio Cup", explique Arnault, les formules de promotion mettant en lumière ceux qui cherchent à accéder au pinacle du sport automobile. "Nous aurons aussi un tour de parade de Renault, le samedi comme le dimanche, avec notamment la Renault F1 de Jean-Pierre Jabouille. Les fans pourront également assister à la parade officielle des pilotes de F1, avec des voitures anciennes et le camion F1."

La Formule 2 et la Formule 3 permettent de découvrir les stars du futur. Lewis Hamilton, Nico Rosberg et Charles Leclerc en sont d'anciens champions, et parmi la prochaine génération qui tente d'impressionner les patrons d'écuries de F1 figure Mick Schumacher, fils du légendaire septuple Champion du monde Michael Schumacher, et qui a déjà fait des essais pour Ferrari cette année.

Mais Mick n'aura pas la vie facile, car le pilote de réserve Williams, Nicholas Latifi, et l'ex-protégé de McLaren, Nyck de Vries, sont en tête du championnat.

Les stars de la F3 – dont Bottas est un ancien champion – sont à une ou deux saisons du grand rendez-vous, et il y a là aussi des noms célèbres à l'instar de Pedro Piquet, fils du triple Champion du monde Nelson Piquet. Mais il y a également Robert Schwartzman, qui mène le championnat après la manche d'ouverture.

Mick Schumacher, Prema Racing
Robert Shwartzman, PREMA Racing

Il est peu probable de voir un des pilotes de la Renault Clio Cup accéder à la F1, mais cette compétition n'en est pas moins amusante ou effrénée, avec des concurrents qui sont roue contre roue et portière contre portière à chaque virage.

En 1977, Renault a changé la donne en Formule 1 en introduisant le moteur turbo, et cette voiture révolutionnaire était confiée à Jabouille. Au départ, le projet était presque perçu comme une blague, mais une fois les problèmes de fiabilité résolus, le moteur turbo 1,5 litre de Renault a démontré qu'il avait un net avantage de puissance par rapport à la concurrence des blocs atmosphériques. Revoir Jabouille et la fameuse "théière jaune" réunis sera donc un événement à ne pas manquer.

Les événements hors de la piste

L'action ne se limite pas uniquement à la piste.

"Nous proposerons un concert à la fin de chaque journée, qui débutera à 18h30 le samedi et 19h le dimanche", confirme Arnault. "Des DJs du Mistral joueront le vendredi soir, Bob Sinclar le samedi et Martin Solveig le dimanche après la course. La zone de concert sera située au nord du circuit, avec une scène installée près de la chicane. Franky Zapatta est de retour avec son flyboard pour faire le show devant le public avant la course, et nous attendons également la Patrouille de France [et ses traditionnelles couleurs bleu-blanc-rouge] ainsi que des survols d'hélicoptères."

Clio Cup action
Fans at the Fan Zone

Les organisateurs du Grand Prix de France ont également fait un effort supplémentaire pour s'assurer de proposer une multitude d'activités partout sur le circuit.

"Comme nous l'avons fait l'an dernier, nous construisons un 'village du sud de la France' qui se base sur l'identité emblématique des villages de la région", explique Arnault.

"Vous pourrez trouver de la nourriture locale, du vin, et des stands avec des marchands de produits locaux. Par rapport à l'an dernier, il y aura beaucoup plus de choix pour se restaurer, avec des food trucks, des restaurants et des snacks."

"Cette année, nous construisons aussi un village baptisé 'retour vers le futur', qui hébergera une zone réservée à l'e-sport, un cinéma dynamique, des stands pour les entreprises dédiées aux nouvelles technologies, ainsi qu'un musée en plein air. Dans ce musée, nous exposerons des anciennes Renault et de belles pièces de l'Histoire du sport automobile. Tout ceci sera en libre accès pour quiconque viendra assister au Grand Prix de France."

Drivers in the eSports arena

Les spectateurs auront également l'opportunité d'être impliqués dans tout ce qui sera lié aux réseaux sociaux et, comme d'habitude, il sera possible d'approcher les pilotes de F1 à l'occasion de leurs apparitions sur scène et de séances d'autographes.

"Les fans pourront aussi prendre des selfies avec un hashtag géant (#GPFRANCEF1)", ajoute Arnault. "Et tout au long du week-end, ils croiseront un groupe d'une trentaine de personnes qui feront des petits spectacles autour du circuit et dans les tribunes."

"Nous aurons la Fanzone F1, où l'on trouvera la boutique officielle de la F1, et les pilotes feront des apparitions sur la scène principale."

Si vous voulez plonger au cœur de l'action du Grand Prix de France tout au long d'un week-end sur la Côte d'Azur et consulter tous les billets et tarifs disponibles, rendez-vous sur la billetterie du Grand Prix de France.

partages
McLaren a "expérimenté" mais s'attend à un retour "à la réalité"

Article précédent

McLaren a "expérimenté" mais s'attend à un retour "à la réalité"

Article suivant

La dégradation des pneus risque de créer un "embouteillage" aux stands

La dégradation des pneus risque de créer un "embouteillage" aux stands
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021