Qualifications : le point sur les duels entre équipiers

Motorsport.com vous propose à chaque Grand Prix de Formule 1 un aperçu du duel interne dans les équipes en qualifications. Voici cet état des lieux après les qualifications du GP d'Italie 2017.

Qualifications : le point sur les duels entre équipiers

 Mercedes

 Lewis Hamilton

8 : 5

 Valtteri Bottas

1  Australie 3 (+0,293 en Q3)
1  Chine 3 (+0,187 en Q3)
2 (+0,023 en Q3)  Bahreïn 1
4 (+0,478 en Q3)  Russie 3
1  Espagne 3 (+0,224 en Q3)
14 (+1,205 en Q2)  Monaco 3
1   Canada 3 (+0,718 en Q3)
1  Azerbaïdjan 2 (+0,434 en Q3)
3 (+0,173 en Q3)  Autriche 1
1  Grande-Bretagne 4 (+0,776 en Q3)
4 (+0,163 en Q3)  Hongrie 3
1  Belgique 3 (+0,541 en Q3)
1  Italie 6 (+2,279 en Q3)

 Red Bull Racing

 Daniel Ricciardo

4 : 9

 Max Verstappen

10 (crash en Q3)  Australie 5
5  Chine 19 (+1,392 en Q1)
4  Bahreïn 6 (+0,142 en Q1)
5  Russie 7 (+0,256 en Q3)
6 (+0,469 en Q3)  Espagne 5
5 (+0,502 en Q3)  Monaco 4
6 (+0,154 en Q3)   Canada 5
10 (crash en Q3)  Azerbaïdjan 5
5  Autriche 6 (+0,087 en Q3)
20 (+4,054 en Q1, problèmes techniques)  Grande-Bretagne 5
6 (+0,021 en Q3)  Hongrie 5
6 (+0,483 en Q3)  Belgique 5
3 (+0,139 en Q3)  Italie 2

 Ferrari

 Sebastian Vettel

9 : 4

 Kimi Räikkönen

2  Australie 4 (+0,577 en Q3)
2  Chine 4 (+0,276 en Q3)
3  Bahreïn 6 (+0,320 en Q3)
1  Russie 2 (+0,059 en Q3)
2  Espagne 4 (+0,239 en Q3)
2 (+0,043 en Q3)  Monaco 1
2   Canada 4 (+0,463 en Q3)
4 (+0,148 en Q3)  Azerbaïdjan 3
2  Autriche 4 (+0,486 en Q3)
3 (+0,209 en Q3)  Grande-Bretagne 2
1  Hongrie 2 (+0,168 en Q3)
2  Belgique 4 (+0,475 en Q3)
8 (+0,077 en Q3)  Italie 7

 Force India

 Sergio Pérez

10 : 3

 Esteban Ocon

11  Australie 14 (+0,487 en Q2)
8  Chine 20 (+0,839 en Q1)
18 (+0,544 en Q1)  Bahreïn 14
9  Russie 10 (+0,093 en Q3)
8  Espagne 10 (+0,202 en Q3)
7  Monaco 16 (+0,571 en Q1)
8   Canada 9 (+0,117 en Q3)
6  Azerbaïdjan 7 (+0,075 en Q3)
8  Autriche 9 (+0,069 en Q3)
7  Grande-Bretagne 8 (+0,172 en Q3)
14 (+0,144 en Q2)  Hongrie 12
7  Belgique 8 (+0,125 en Q3)
11 (+0,002 en Q2)  Italie 5

 Williams

 Felipe Massa

10 : 2

 Lance Stroll

7  Australie 19 (+2,044 en Q1)
6  Chine 10 (+0,713 en Q3)
8  Bahreïn 12 (+0,491 en Q2)
6  Russie 12 (+0,915 en Q2)
9  Espagne 18 (+0,273 en Q1)
15  Monaco 18 (+1,097 en Q1)
7   Canada 17 (+0,774 en Q1)
9 (+0,045 en Q3)  Azerbaïdjan 8
17  Autriche 18 (+0,074 en Q1)
15  Grande-Bretagne 16 (+0,699 en Q1)
16  Belgique 18 (+1,092 en Q1)
9 (+1,219 en Q3)  Italie 4

 

 Paul di Resta

0 : 1

 Lance Stroll

19 (+0,766 en Q1)  Hongrie 17

 McLaren

 Fernando Alonso

10 : 2

 Stoffel Vandoorne

13  Australie 18 (+0,986 en Q1)
13  Chine 16 (+0,524 en Q1)
15  Bahreïn 17 (+0,259 en Q1)
15  Russie 17 (+0,717 en Q1)
7  Espagne 19 (+0,517 en Q1)
12   Canada 16 (+0,513 en Q1)
16  Azerbaïdjan 19 (+0,696 en Q1)
12  Autriche 13 (+0,139 en Q2)
13 (+0,495 en Q2)  Grande-Bretagne 9
8  Hongrie 9 (+0,345 en Q3)
11  Belgique 15 (pas de temps en Q2)
13 (+0,731 en Q2)  Italie 10

 

 Jenson Button

1 : 0

 Stoffel Vandoorne

9  Monaco  10 (n'a pas participé à la Q3 en raison d'un accident)

 Toro Rosso

 Carlos Sainz Jr.

7 : 6

 Daniil Kvyat

8  Australie 9 (+0,025 en Q3)
11 (+0,116 en Q2)  Chine 9
16 (+0,587 en Q1)  Bahreïn 11
11  Russie 13 (+0,020 en Q2)
12  Espagne 20 (+0,805 en Q1)
6  Monaco 11 (+0,119 en Q2)
13 (+0,066 en Q2)   Canada 11
12 (+0,161 en Q2)  Azerbaïdjan 11
10  Autriche 14 (+0,340 en Q2)
14 (+1,013 en Q2)  Grande-Bretagne 12
10  Hongrie 13 (+0,227 en Q2)
14  Belgique 17 (+0,654 en Q1)
15 (+0,281 en Q2)  Italie 14

 Haas F1

 Romain Grosjean

8 : 5

 Kevin Magnussen

6  Australie 17 (+1,428 en Q1)
 17 (+0,281 en Q1)  Chine 12 
9  Bahreïn 20 (+1,209 en Q1)
20 (+1,212 en Q1)  Russie 14
14 (+0,188 en Q2)  Espagne 11
8  Monaco 13 (+0,756 en Q2)
14   Canada 18 (+0,538 en Q1)
17 (+0,439 en Q1)  Azerbaïdjan 13
7  Autriche 15 (n'a pas participé à la Q2)
10  Grande-Bretagne 17 (+0,535 en Q1)
15  Hongrie 16 (+0,100 en Q1)
12  Belgique 13 (+0,267 en Q2)
20 (+2,866 en Q1, crash)  Italie 16

 Renault Sport F1

 Nico Hülkenberg

13 : 0

 Jolyon Palmer

12  Australie 20 (+3,269 en Q1)
7  Chine 18 (+0,826 en Q1)
7  Bahreïn 10 (+1,232 en Q3)
8  Russie  16 (+0,955 en Q1, crash en Q1)
13  Espagne 17 (+0,310 en Q1)
12  Monaco 17 (+0,909 en Q1)
10   Canada 15 (+0,887 en Q2)
14  Azerbaïdjan 20 (n'a pas participé à la Q1 en raison d'un problème technique)
11  Autriche 16 (+0,171 en Q1)
6  Grande-Bretagne 11 (+0,853 en Q2)
7  Hongrie 11 (+0,760 en Q2)
9  Belgique 10 (problème technique en Q3)
12  Italie 17 (+1,404 in Q1)

 Sauber

 Marcus Ericsson

2 : 0

 Antonio Giovinazzi

15  Australie 16 (+0,183 en Q1)
14  Chine 15 (+0,071 en Q1, n'a pas participé à la Q2 en raison d'un accident)

 Marcus Ericsson

4 : 7

 Pascal Wehrlein

19 (+0,548 en Q1)  Bahreïn 13
19 (+0,175 en Q1)  Russie 18
16 (+0,005 en Q1)  Espagne 15
20 (+0,117 en Q1)  Monaco 19
19   Canada 20 (+0,315 en Q1)
18 (+0,478 en Q1)  Azerbaïdjan 15
19  Autriche 20 (+0,154 en Q1)
19 (+0,040 en Q1)  Grande-Bretagne 18
20 (+0,133 en Q1)  Hongrie 18
19  Belgique 20 (+0,465 en Q1)
18  Italie 19 (+0,143 en Q1)
partages
commentaires
Bottas s'en remet à un dimanche "complètement différent"

Article précédent

Bottas s'en remet à un dimanche "complètement différent"

Article suivant

Ocon compte sur sa vitesse de pointe pour résister aux Ferrari

Ocon compte sur sa vitesse de pointe pour résister aux Ferrari
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021