GP : Kubica, un vainqueur qui le mérite !

C’est sous le soleil que le départ du Grand Prix du Canada va être donné avec 27°C dans l'air, 36°C sur la piste, un vent à 7

C’est sous le soleil que le départ du Grand Prix du Canada va être donné avec 27°C dans l'air, 36°C sur la piste, un vent à 7.5 m/s et une humidité de 66%. A noter que Sebastian Vettel et Jenson Button partiront des stands.

Le choix des pneus est différent pour chaque pilote, est-ce que les stratégies seront décisives aujourd’hui ? C’est parti : Lewis Hamilton garde la première position, alors que Fernando Alonso se fait dépasser par Nico Rosberg. Heikki Kovalainen s’est, quant à lui, fait piéger par Rubens Barrichello.

Cependant le pilote finlandais parvient à reprendre la P7 dans la longue ligne droite. Son coéquipier, Lewis Hamilton, force la cadence pour s’échapper, après quatre tours le pilote anglais a trois secondes d’avance sur Kubica.

Nelsinho Piquet aura t’il le même déclic que Heikki Kovalainen l’année dernière ? En tous cas il s’y emploie, il dépasse Glock, puis Trulli, un pilote réputé pour être difficile à doubler. Le premier abandon est l’œuvre d’Adrian Sutil, problème moteur apparemment.

Pendant ce temps, Kimi Räikkönen attaque et revient comme un boulet de canon sur Robert Kubica. Mais rebondissement pour les stratégies : on sort la safety car pour dégager la monoplace d’Adrian Sutil. Combien de temps sera t’elle en piste ?

Incroyable ! Dès la rentrée de la voiture de sécurité, toutes les monoplaces rentrent dans les stands, mais le feu en bout de ligne est rouge ! Du coup, Kimi Räikkönen pile et Lewis Hamilton ne peut l’éviter, les deux monoplaces sont au tapis. Le règlement a encore fait des siennes !

En outre, Felipe Massa a connu un problème lors de son ravitaillement, il est obligé de revenir dans la pitlane. Par conséquent le classement est le suivant : Heidfeld P1, Barrichello P2, et Nakajima P3. Cependant ces trois là n’ont pas ravitaillé.

La course est totalement relancée ! Heidfeld fonce, il prend d’énormes secondes à chaque tour, il devient un potentiel vainqueur de ce Grand Prix fou. D’ailleurs il ravitaille et reste devant son coéquipier qui, lui-aussi est un vainqueur potentiel.

Mais le pilote polonais parvient à prendre l’avantage, Alonso est en embuscade. Piquet lui-aussi avait un coup à jouer, mais il est parti à la faute dans le virage 9. Cette course est une véritable chance pour les outsiders qui rêvent d’une victoire.

Alors qu’il reste 28 tours, toutes les monoplaces ont ravitaillé au moins une fois. Maintenant on a Kubica en P1, Heidfeld en P2, et Alonso en 3ème place. Mais le week-end est catastrophique pour Renault, alors que tous les espoirs étaient permis, Alonso tape le mur et abandonne.

Se dirige t’on vers un doublé BMW ? En tous cas, on assiste à un nouvel abandon, celui de Nakajima qui a cassé son aileron puis a tapé le mur dans les stands. Robert Kubica ravitaille une seconde fois afin de s’assurer la victoire. Son coéquipier est deuxième.

Incroyable dépassement de Felipe Massa : alors que Kovalainen dépassait Barrichello, le pilote brésilien en profite pour dépasser les deux pilotes d’un coup, il est maintenant en quatrième position, juste derrière Coulthard. Mais un nouveau drapeau jaune est agité puisque Giancarlo Fisichella a perdu le contrôle, il est out. C’est le septième abandon de la course.

Les excursions multipliées des voitures hors de la piste prouvent que cette dernière est encore une fois en train de se dégrader, il faut lever le pied.

Il reste huit tours et on ne sait pas qui pourrait venir déloger Kubica et empêcher un doublé BMW. Coulthard attaque pour rattraper les F1.08, mais sans véritable succès.

Une revanche du destin, voilà comment ce Grand Prix peut être résumé, après un terrible crash l’année dernière, Robert Kubica remporte cette course du Canada édition 2008. Avec Nick Heidfeld en P2, l’écurie BMW s’assure le doublé, et Coulthard complète le podium. Glock est quatrième, Massa P5, Trulli P6, Barrichello est septième et Vettel P8.

Au championnat pilote, Robert Kubica prend la tête, Hamilton est deuxième, Massa est troisième, et Räikkönen P4. Rendez-vous dans quinze jours pour le Grand Prix de France !

Pos Pilotes Equipes Tours Ecart Points
01 R. Kubica BMW Sauber 70   10
02 N. Heidfeld BMW Sauber 70 + 16.4 secs 8
03 D. Coulthard Red Bull 70 + 23.3 secs 6
04 T. Glock Toyota 70 + 42.6 secs 5
05 F. Massa Ferrari 70 + 43.9 secs 4
06 J. Trulli Toyota 70 + 47.7 secs 3
07 R. Barrichello Honda 70 + 53.5 secs 2
08 S. Vettel Toro Rosso 70 + 54.1 secs 1
09 H. Kovalainen McLaren 70 + 54.4 secs  
10 N. Rosberg Williams 70 + 57.7 secs  
11 J. Button Honda 70 + 67.5 secs  
12 M. Webber Red Bull 70 + 71.2 secs  
13 S. Bourdais Toro Rosso 69 + 1 Tour  
Ret G. Fisichella Force India 51 + 19 Tours  
Ret K. Nakajima Williams 46 + 24 Tours  
Ret F. Alonso Renault 44 + 26 Tours  
Ret N. Piquet Renault 39 + 31 Tours  
Ret K. Räikkönen Ferrari 19 + 51 Tours  
Ret L. Hamilton McLaren 19 + 51 Tours  
Ret A. Sutil Force India 13 + 57 Tours  

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Jenson Button , Rubens Barrichello , Nick Heidfeld , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Nico Rosberg , Heikki Kovalainen , Robert Kubica , Sebastian Vettel , Adrian Sutil
Équipes McLaren , Toro Rosso , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités