Grand Prix du Mexique : ce qu'ont dit les pilotes

Retrouvez toutes les réactions des pilotes au lendemain du Grand Prix du Mexique, remporté par Max Verstappen.

Grand Prix du Mexique : ce qu'ont dit les pilotes
Vainqueur : Max Verstappen (Red Bull Racing)
Vainqueur : Max Verstappen (Red Bull Racing)
1/20

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

"Bien sûr, le départ a été crucial, j'ai fait l'extérieur et ça a bien marché. Après, j'ai géré les pneus et la voiture. Elle était géniale en course. Un grand merci à Red Bull, sans qui ce ne serait pas possible. Après la semaine dernière, c'était une course parfaite. J'étais sur un rythme de croisière ! C'était génial. C'était bon à voir ! Après, j'ai creusé l'écart et j'ai fait la course."
2e : Valtteri Bottas (Mercedes)
2e : Valtteri Bottas (Mercedes)
2/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"D'abord, un grand bravo à Lewis et à notre équipe pour les titres mondiaux. C'est super d'en faire partie. Red Bull était trop rapide aujourd'hui [dimanche], nous avons fait de notre mieux mais nous n'avons pas pu atteindre leur niveau."
3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
3/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"L'envol n'a pas été trop mauvais, mais ils ont tous pris l'aspiration et je me suis retrouvé tout seul, et les pilotes derrière moi m'ont dépassé avec l'aspiration. C'était un désastre, mais nous avons été suffisamment rapides pour remonter. Bien sûr, il ne s'est pas passé grand-chose après ça."

"Nous n'avions pas des réglages idéaux hier ou aujourd'hui. Le départ n'a pas été trop mal, mais il y a eu une ligne avec l'aspiration, les voitures derrière moi ont pris l'aspiration et j'ai perdu beaucoup de places. J'ai dû attendre que les voitures devant s'arrêtent et j'ai eu la vitesse pour les doubler, mais nous ne pouvions pas faire grand-chose."
4e : Sebastian Vettel (Ferrari)
4e : Sebastian Vettel (Ferrari)
4/20

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

"C'est décevant, c'est sûr. Mais ce n'est pas si important. Ce que nous avons fait aujourd'hui est plus important. Lewis a fait du très bon travail toute l'année et mérite le titre. Bravo à lui. C'est sa journée, à lui et à personne d'autre. Je ne le crains pas. J'aime courir avec lui. J'aurais aimé le faire un peu plus cette année, mais ils étaient meilleurs dans l'ensemble."
5e : Esteban Ocon (Force India)
5e : Esteban Ocon (Force India)
5/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je suis à la fois déçu et content. J'ai été troisième pendant si longtemps ! J'ai pris un très bon départ et je me suis tenu à l'écart des problèmes. J'ai été troisième pendant si longtemps que j'y ai cru [au podium] ! Mais nous avons fait le maximum possible et la chance n'a pas été de notre côté avec la voiture de sécurité virtuelle. Nous faisons du très bon travail, donc nous allons persévérer er nous finirons par y arriver."
6e : Lance Stroll (Williams)
6e : Lance Stroll (Williams)
6/20

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

"J'étais déçu de ma performance car j'ai commis une erreur en Q2 qui m'a coûté mon tour, mais j'étais content de la position. Je savais que nous pouvions marquer des points depuis la 11e place. C'est une très bonne course, nous avions un bon rythme et il s'agissait de gérer la course et de capitaliser sur notre rythme. C'est précisément ce que nous avons fait. Nous avons fait l'overcut à Pérez, et nous avons chassé Ocon jusqu'au bout. Il nous a échappé, avec quelques tours de plus ça aurait été possible. Sixième pour mon anniversaire, c'est un beau cadeau."

"Ce n'est pas la première fois cette année, nous avons fait du très bon travail en équipe. Nous avons connu des hauts et des bas, et il faut profiter d'une telle journée, car les points de la sixième place, nous pouvons difficilement demander mieux avec notre voiture. Nous croyons vraiment que nous pouvons continuer à progresser et devenir plus forts. Je veux continuer sur cette lancée au Brésil et à Abu Dhabi."
7e : Sergio Pérez (Force India)
7e : Sergio Pérez (Force India)
7/20

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

"Vu les mauvaises qualifications d'hier, nous avons vraiment fait une bonne course, avec un très bon rythme. C'est vraiment dommage que la voiture de sécurité virtuelle soit intervenue au mauvais moment car je pense que nous aurions pu finir sixième. Nous avons perdu un peu à ce moment-là, mais c'est la course. Nous avons obtenu la quatrième place chez les constructeurs, j'en suis très content."

"Lewis est une légende, un très bon ambassadeur pour la F1. C'est un très bon pilote et je suis très content pour lui car il mérite tout le succès possible."
8e : Kevin Magnussen (Haas F1 Team)
8e : Kevin Magnussen (Haas F1 Team)
8/20

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

"C'était comme une victoire. C'était incroyable, et une formidable manière de récompenser tout le monde pour leur travail acharné. C'était une course parfaite. Cela n'aurait pas pu être mieux. Nous aurions pu facilement abandonner [samedi], c'était une journée très difficile pour nous tous. Personne n'a abandonné, et tout le monde sait que nous ne sommes pas la pire équipe, ou que nous ne devons pas être sur la dernière ligne. Nous sommes là pour les points, pour nous battre dans le peloton et terminer dans le top 10. Nous avons attaqué et je suis très fier de l'équipe pour ça. Nous allons continuer à nous battre. Ce ne sera pas facile, nous pouvons le voir, mais nous continuerons à attaquer pour le championnat constructeurs et à prendre du plaisir jusqu'à la fin."
9e : Lewis Hamilton (Mercedes)
9e : Lewis Hamilton (Mercedes)
9/20

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

"C'est une façon horrible de le faire ! Mais qu'y puis-je ? Je vous ai dit que je n'allais pas y aller mollo au premier virage. Je n'ai pas été trop agressif, j'ai placé ma voiture dans une position parfaite, j'ai laissé beaucoup de place à la voiture derrière. Still I Rise [sic] ! Un grand merci à toute l'équipe, c'était déjà exceptionnel de remporter le titre constructeurs. Je suis très reconnaissant."
10e : Fernando Alonso (McLaren-Honda)
10e : Fernando Alonso (McLaren-Honda)
10/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je pense que c'était bien. Nous sommes partis derniers et nous avons fini dans les points, ce qui est un bon objectif pour nous. Je pense que nous avions la vitesse tout le week-end, la voiture était toujours très agréable à piloter, très maniable et bien équilibrée tout au long de la course."

"Je pense que nous manquons un peu de vitesse de pointe pour attaquer ou pour défendre, donc nous avons été coincés derrière la Sauber [de Marcus Ericsson] pendant la moitié de la course [dix tours plus précisément, ndlr], puis nous n'avons pas pu doubler Magnussen. Et nous sommes très vulnérables quand il y a une voiture juste derrière nous."
11e : Felipe Massa (Williams)
11e : Felipe Massa (Williams)
11/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je suis vraiment déçu. C'est dommage d'avoir dû s'arrêter si tôt avec une crevaison, au début de la course. La voiture était bonne, compétitive, et je suis certain que ça aurait été une situation complètement différente si nous n'avions pas eu cette crevaison. C'est comme ça parfois. Je suis content pour l'équipe que nous ayons marqué plus de points que Renault, avec deux courses à venir, mais c'était vraiment dommage pour moi de connaître à nouveau de la malchance."
12e : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)
12e : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)
12/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Nous avons pris un départ incroyable, nous étions 13e après le premier tour, mais nous avons vu à quel point nous manquons de performance dans les lignes droites. Nous ne pouvions même pas maintenir une Sauber derrière nous, et nous ne pouvions vraiment pas dépasser, donc nous avons perdu du terrain. Mais notre rythme avec l'air propre était très positif, la voiture se comportait très bien, et en partant de loin, nous savions que ça allait être difficile pour nous."

"La fin de la course a été passionnante, avec des voitures de plus en plus proches, mais ça montre une fois encore que notre vitesse de pointe n'est pas suffisante. C'était une course compliquée pour nous, il y avait vraiment des points à prendre, mais ça a été compromis par notre manque de vitesse et par l'arrêt au stand tardif avec la VSC."
13e : Pierre Gasly (Toro Rosso)
13e : Pierre Gasly (Toro Rosso)
13/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Ça a été assez compliqué. C’était bien de pouvoir enfin découvrir la piste en début de course. Je me suis fait piéger au début de la course, j’ai perdu pas mal de temps dans le premier tour. Après ça allait, je reprenais du temps sur les pilotes devant moi, mais je manquais de performance. J’ai roulé et pris de l’expérience avec la voiture au moins. Je suis resté concentré pour faire du mieux possible."
14e : Pascal Wehrlein (Sauber)
14e : Pascal Wehrlein (Sauber)
14/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je me suis efforcé de faire de mon mieux pendant la course d’aujourd’hui. Ce fut difficile de rattraper mes concurrents directs et de rivaliser avec eux, car la majorité d’entre eux avaient chaussé des pneumatiques tendres. Malgré cela, je suis satisfait de la cadence de ma performance aujourd’hui. Cela me rassure quant au fait que de meilleurs résultats peuvent être atteints lors des prochaines courses."
15e : Romain Grosjean (Haas F1 Team)
15e : Romain Grosjean (Haas F1 Team)
15/20

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

"Ce n'était pas notre jour. Nous avons commencé en supertendres et c'était dur de suivre ceux en ultratendres au départ. Le contact avec Fernando [Alonso] a endommagé ma voiture. Je n'ai pas vu le ralenti, donc je ne sais pas, mais c'était au premier virage et j'ai perdu la moitié du fond plat. À partir de là, c'était quasiment terminé. J'ai juste essayé de continuer. Bon boulot de la part de Kevin [Magnussen], je suis content pour l'équipe. Nous devons juste résoudre un petit peu notre problème de rythme. Le prochain circuit, au Brésil, est un tracé que j'aime, donc j'espère obtenir davantage."
Abandon : Carlos Sainz (Renault)
Abandon : Carlos Sainz (Renault)
16/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"C’était une journée difficile pour l’équipe. Nous avons fait un très bon départ, mais je n’étais pas à l’aise lors des deux premiers tours et j’avais un feeling étrange avec la voiture. J’ai fait un tête-à-queue à haute vitesse et j’ai dû m’arrêter prématurément car mes pneus avaient des ‘plats’. Même si j’avais un bon rythme par la suite, j’évoluais en queue de peloton sans espoir de rentrer dans les points. Mon abandon a été causé par un problème mécanique avec la direction."
Abandon : Marcus Ericsson (Sauber)
Abandon : Marcus Ericsson (Sauber)
17/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Le début de la course était bon. Le premier relais s’est bien déroulé et j’ai été compétitif, j’ai de ce fait pu accéder au top 10. Cela paraissait prometteur et je me sentais à l’aise dans la voiture. Nous avons été malchanceux par la suite, car la voiture de sécurité virtuelle a fait son apparition deux tours après mon arrêt au stand. C’est regrettable parce que j’ai perdu trois places à ce moment-là. Suite à ce week-end de course qui s’est déroulé de façon positive dans son ensemble, je n’ai malheureusement pas pu finir la course à cause de mon abandon."
Abandon : Brendon Hartley (Toro Rosso)
Abandon : Brendon Hartley (Toro Rosso)
18/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"C'est toujours décevant de ne pas terminer une course, donc je ne suis pas le plus heureux des hommes, mais je souris toujours car j'ai progressé par rapport à la semaine dernière à Austin. C'est juste dommage que la course s'achève plus tôt que prévu, et c'était un week-end difficile : des problèmes vendredi, puis je n'ai pas pu m'améliorer [samedi] en Q2 après la défaillance moteur, et en course j'ai perdu la puissance en bout de ligne droite, j'ai vu la fumée blanche et on m'a demandé de m'arrêter… Ça aurait été bien d'aller au bout de la course, car j'ai adoré la bagarre !"
Abandon : Nico Hülkenberg (Renault)
Abandon : Nico Hülkenberg (Renault)
19/20

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

"C’était une course très frustrante aujourd’hui et je suis déçu. Tout se passait bien et un très bon résultat nous file entre les doigts. Nous avons du travail à faire sur la fiabilité, car nous perdons des points qui nous semblaient atteignables. C’est dommage, mais c’est la course automobile."
Abandon : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
Abandon : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
20/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Il est évident que le week-end est devenu merdique. J’ai fait ce que j’ai pu au départ : c’était assez rapproché et il se passait beaucoup de choses, mais j’ai rapidement réalisé des progrès. J’ai dit à Helmut [Marko] ce matin que je remonterais septième à la fin du premier tour… Il m’aurait fallu une paire de tours de plus, je pense, mais nous en étions proches !"

"On avait mis une nouvelle unité de puissance, mais quelque chose n’est pas allé. Je ne suis pas vraiment sûr de ce dont il s’agit, ni de la position dans laquelle cela nous met pour le Brésil."
partages
commentaires
Ferrari prépare 2018 depuis des mois, pour une revanche ?

Article précédent

Ferrari prépare 2018 depuis des mois, pour une revanche ?

Article suivant

Il y a 100 ans naissait Maurice Trintignant

Il y a 100 ans naissait Maurice Trintignant
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021