GP de Monaco : ce qu'ont dit les pilotes

partages
commentaires
GP de Monaco : ce qu'ont dit les pilotes
Par : Basile Davoine
29 mai 2017 à 17:45

Retrouvez les réactions de tous les pilotes après le Grand Prix de Monaco, disputé dans les rues de la Principauté et remporté par Sebastian Vettel.

Diapo
Liste

Vainqueur : Sebastian Vettel (Ferrari)

Vainqueur : Sebastian Vettel (Ferrari)
1/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Incroyable. C'était une course très intense. Au départ, j'espérais prendre un meilleur envol que Kimi, mais je n'avais nulle part où aller. Il a fallu être patient. Les pneus ont commencé à glisser, c'était assez inconfortable et Valtteri me rattrapait un peu."

"Mais le deuxième train de pneus m'a permis quelques tours excellents, j'ai attaqué à fond et j'ai pu ressortir devant. À partir de là, j'ai pu contrôler la course. C'était très dur avec les pneus froids, Daniel [Ricciardo] dit qu'il a touché le mur au premier virage [lors du restart], mais j'ai pu maîtriser l'écart avec mes rivaux. C'est un week-end fantastique pour Ferrari."

2e : Kimi Räikkönen (Ferrari)

2e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
2/20

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

"C'est difficile à dire. C'est quand même la deuxième place, ce n'est pas génial, mais c'est comme ça, parfois. Nous essaierons de faire mieux à la prochaine course."

"On m'a demandé de rentrer. C'est tout. Ils devaient avoir leurs raisons, mais ce n'est pas à moi de répondre. Nous travaillons en équipe et si on ne fait pas confiance à ce qu'on nous dit ou à la façon dont ça marche, ça devient très compliqué. Aujourd'hui, en tant qu'équipe, nous voulions le doublé, mais personnellement, j'aurais pu faire un peu mieux."

3e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)

3e : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
3/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Oui, je suis plus content aujourd'hui. Hier, j'avais le sentiment que nous pouvions faire largement mieux, c'était dommage de ne pas pouvoir montrer notre potentiel. J'ai eu ma chance aujourd'hui quand Max et Bottas sont rentrés au stand, j'ai réussi à faire de bons tours et j'ai fait l'overcut. Je suis content."

4e : Valtteri Bottas (Mercedes)

4e : Valtteri Bottas (Mercedes)
4/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Manquer l'occasion d'un premier podium à Monaco est douloureux. C'était un long week-end, et nous avons travaillé si dur, donc c'est décevant. J'étais coincé dans le trafic pendant que Daniel [Ricciardo] était dans l'air propre ; ça m'a coûté une place sur le podium. C'était vraiment un week-end difficile pour nous et nous avons manqué de rythme. Ferrari était très fort ce week-end, et je ne sais pour quelle raison, leur voiture semble plus facile à faire fonctionner, donc nous avons du travail à faire. Nous devons apprendre de tout ça, mais il y a encore une longue année devant nous. J'espère que ce sera notre pire week-end de la saison. Le Canada devrait être une autre histoire."

5e : Max Verstappen (Red Bull Racing)

5e : Max Verstappen (Red Bull Racing)
5/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je ne savais pas ce qui se passait derrière moi, combien de pilotes il y aurait encore eu si nous nous étions arrêtés. Sainz était là, donc même si j'avais passé Valtteri, je me serais retrouvé coincé derrière Sainz. On ne peut pas dépasser ici. Ça se voyait après la dernière intervention de la voiture de sécurité : j'étais en pneus plus tendres mais dès que l'on est dans la même seconde, c'est dur de suivre, et les voitures sont trop larges, donc on ne peut rien faire ici. Aujourd'hui, je ne suis pas heureux, mais c'est comme ça. J'essaierai de faire une meilleure course la prochaine fois."

6e : Carlos Sainz (Toro Rosso)

6e : Carlos Sainz (Toro Rosso)
6/20

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

"Quel résultat, quel week-end parfait ! Nous devons profiter de ce moment, car ce n'est pas habituel d'accomplir un Grand Prix sans faute dans les rues de Monaco. Et cette fois-ci, nous l'avons fait ! Nous avons fait de bons tours en essais libres, lors des qualifications, et en course, nous étions en mesure de garder derrière nous un Champion du monde dans une voiture plus rapide pour terminer sixième. C'est si bon ! Nous avons aussi été plus rapides que le reste du milieu de grille tout au long du week-end, et je voudrais remercier toute l'équipe pour ça, ils m'ont donné une très bonne voiture à piloter ! J'ai vraiment pris du plaisir en course. Maintenant, il est temps de célébrer ce résultat bien mérité avec l'équipe, avant de commencer à penser au Grand Prix du Canada."

7e : Lewis Hamilton (Mercedes)

7e : Lewis Hamilton (Mercedes)
7/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"J'ai les stratèges les plus intelligents ! J'ai pris la course avec une mentalité positive, j'ai attaqué autant que possible et je suis vraiment content du résultat. Je ne peux pas dire que j'ai pris du plaisir, mais ce matin, je me sentais vraiment mal, je n'ai pas beaucoup dormi cette nuit. Marquer les points que j'ai marqués aujourd'hui, ça me permet de passer à autre chose. Cet ultratendre ne fonctionne pas avec moi. Le supertendre fonctionnait bien mieux. Mais la voiture était très difficile à piloter ce week-end."

8e : Romain Grosjean (Haas F1)

8e : Romain Grosjean (Haas F1)
8/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Double entrée dans les points, c’est top pour l’équipe. Il s’est passé plein de choses derrière et rien devant. J’étais un peu écœuré ! Je tenais bien la septième place au début, puis Lewis [Hamilton] a roulé trop vite et il a réussi à rouler dans l'air libre et à nous passer."

"J’ai tiré 120% de la voiture, honnêtement, elle n’avait pas le rythme qu’on avait. On a tout donné en faisant attention à tout : les tours qualif au maximum avec les freins qui surchauffaient, et ce n’était pas simple de suivre le rythme ; je suis content de terminer huitième. Je pense qu’en qualifs on a un peu surperformé. En course, on n’avait pas forcément le rythme pour être aussi proche des Toro Rosso que ce que l'on pensait."

"Maintenant, c’est l’utilisation des pneus, il faut qu’on arrive à comprendre ce qui se passe, car c’est ce qui nous retient et ce qui fait que, quand tout est dans le vert, on fait des super courses et super qualifs comme en Australie, et quand ça fonctionne pas, on est comme en Russie."

9e : Felipe Massa (Williams)

9e : Felipe Massa (Williams)
9/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je suis heureux du résultat et d'avoir marqué des points. Nous avons eu des problèmes de freins au départ et j'ai dû les gérer dès le premier tour. Je n'avais jamais eu à faire cela auparavant dans ma carrière ! À la fin, j'ai pu voir Pérez essayer de me doubler avec ses pneus neufs, et j'ai pensé à rester là en essayant de prendre des points. C'est exactement ce qui s'est produit. Mon expérience de pilote m'a vraiment aidé à prendre des points, donc je suis très heureux."

10e : Kevin Magnussen (Haas F1)

10e : Kevin Magnussen (Haas F1)
10/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"Personnellement, j'ai connu une course très décevante. J'ai eu une crevaison, mais finir malgré tout dans les points avec les deux voitures, c'est vraiment du bon travail de la part de l'équipe. Ils le méritent vraiment. J'en suis heureux. Même si c'est seulement un point, et que ça aurait pu être beaucoup plus. J'ai le sentiment de vivre la saison la plus malchanceuse de ma vie, mais au moins, aujourd'hui, nous avons mis les deux voitures dans les points et je suis fier de l'équipe pour ça. C'est Monaco, et beaucoup de choses peuvent arriver. Il n'y a pas de raison d'abandonner, on attaque toujours, et c'est ce que j'ai fait, j'ai continué à attaquer."

11e : Jolyon Palmer (Renault)

11e : Jolyon Palmer (Renault)
11/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"Je suis content de ma course, avec un rythme solide et aucune erreur. J’ai véritablement apprécié. C’était formidable de pouvoir manier le volant à Monaco durant 78 tours. Les pneus tenaient, ce qui permettait vraiment d’attaquer du début à la fin. Les dépassements sont assez difficiles ici. Nous n’avons donc pu passer que de la 16e à la 11e place, à seulement une seconde de mon premier point cette saison ! Les sensations étaient nettement meilleures que celles d’une 11e position. Nous pouvons nous appuyer sur cet élan pour le Canada."

12e : Esteban Ocon (Force India)

12e : Esteban Ocon (Force India)
12/20

Photo de: Charles Coates / LAT Images

"C'était dans l'ensemble une journée et un week-end difficiles. Ça n'a pas fonctionné pour nous en course, c'est dommage car nous avions un gros rythme et nous aurions terminé dans les points. Je me battais avec Felipe [Massa] en début de course, et nous avons réussi à lui faire l'undercut, mais ensuite j'ai eu une crevaison, probablement à cause de débris, et j'ai dû faire un arrêt supplémentaire. Ça a vraiment compromis ma course. Il y a eu de la malchance, mais je veux me concentrer sur les points positifs. La voiture se comportait bien dans l'air propre, et l'équipe a pris toutes les bonnes décisions. Nous avons juste manqué de réussite."

13e : Sergio Pérez (Force India)

13e : Sergio Pérez (Force India)
13/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Ma course a été un cauchemar. Au premier tour, j'ai eu une petite touchette avec mon aileron avant qui a cassé, ça a compromis notre course. J'ai réussi à remonter, j'ai dépassé Stroll, j'ai dépassé Palmer. J'ai dû prendre beaucoup de risques pour dépasser, avec ces voitures plus larges."

"En fin de course, j'allais une ou deux secondes plus vite que Kvyat, que Grosjean, mais il n'y avait pas assez de place et nous nous sommes légèrement touchés. J'ai eu une crevaison à l'arrière gauche. Pour être complètement honnête, quand je me suis retrouvé neuvième, dixième en pneus neufs, je savais que je n'allais pas être content en rentrant à la maison si je ne tentais pas, donc j'ai tout tenté."

Abandon : Lance Stroll (Williams)

Abandon : Lance Stroll (Williams)
14/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je pilotais bien, puis nous avons eu un problème à la fin, donc nous avons dû nous arrêter. Malheureusement, ça arrive, notamment à Monaco. Il y a eu plusieurs incidents, ce qui fait que les pneus ont perdu de la température et c'était vraiment dur de les réchauffer. La prochaine course est à domicile pour moi, et je suis optimiste. Ce sera très spécial d'être à domicile et de savoir que notre voiture peut être forte là-bas."

Abandon : Daniil Kvyat (Toro Rosso)

Abandon : Daniil Kvyat (Toro Rosso)
15/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"C'est ennuyeux ! Malheureusement, Pérez m'est rentré dedans en essayant un dépassement désespéré, et il a ruiné notre course. C'est encore plus frustrant car je me sentais bien dans la voiture, c'était de mieux en mieux, jusqu'à ce moment où je me battais pour les points en étant neuvième. C'était un week-end difficile, mais j'aurais pu terminer dans une bonne position s'il n'y avait pas eu l'accrochage. À chaque fois que nous étions dans l'air propre, nous étions très compétitifs ! J'espère que nous connaîtrons une meilleure course au Canada la prochaine fois."

Abandon : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)

Abandon : Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)
16/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"C'est dommage de repartir sans points ce week-end. Je pense que nous espérions tous un petit peu plus de ce week-end. À la fin de la course, je savais que ce serait difficile au restart. C'est toujours difficile de mettre en température les supertendres, et nous savions que nous ne pouvions pas couvrir Sergio [Pérez] et Felipe [Massa], qui étaient passés aux options pendant la voiture de sécurité. Ce n'était pas une option pour nous. Quand on est dans le top 10, on veut garder cette place. C'était dur de garder les pneus et les freins en température, et je n'avais nulle part où aller au premier virage, malheureusement. Ce n'est pas le résultat que nous voulions ce week-end, mais il y a beaucoup de choses positives à retirer de Monaco. Nous manquons peut-être globalement de performance, mais nous avons fait des pas en avant utiles ce week-end. Il y a encore beaucoup de travail à faire, mais je reste optimiste."

Abandon : Marcus Ericsson (Sauber)

Abandon : Marcus Ericsson (Sauber)
17/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Ça a été un week-end difficile du début à la fin. Avec le rythme que nous avions ce week-end, la course était correcte de mon côté. Malheureusement, j'ai eu ensuite des problèmes avec une surchauffe des freins derrière la voiture de sécurité. J'ai essayé de faire baisser la température, mais je devais en même temps garder les pneus dans la bonne fenêtre d'exploitation. La combinaison de la surchauffe des freins et des pneus froids m'a empêché de stopper la voiture, et je n'ai pas pu éviter le contact avec les barrières."

Abandon : Jenson Button (McLaren-Honda)

Abandon : Jenson Button (McLaren-Honda)
18/20

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

"J'ai fait l'intérieur, je pensais que c'était bon, j'étais à côté de lui, puis j'ai compris qu'il ne m'avait pas vu. C'est dur de voir dans les rétroviseurs de ces voitures, je l'ai dit à la FIA. J'ai essayé d'abandonner ma manœuvre mais c'était trop tard, nous nous sommes touchés. Je n'avais jamais vu une voiture dans cette position auparavant. Dès que je me suis arrêté, j'ai demandé comment il allait et on m'a dit qu'il était OK."

Abandon : Pascal Wehrlein (Sauber)

Abandon : Pascal Wehrlein (Sauber)
19/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"J'espère [que ça ira]. Ma tête a touché la barrière, donc il va falloir faire un nouveau scanner la semaine prochaine pour mon dos."

"Je me rappelle de tout, c'était juste effrayant. Les pneus commençaient à fumer et je ne pouvais pas sortir de la voiture. La première chose qu'on veut faire, quand la voiture commence à fumer, c'est en sortir. Avec ma blessure, je suis incertain. [Button] n'était nulle part. On ne dépasse pas dans ce virage. C'était une manœuvre stupide."

Abandon : Nico Hülkenberg (Renault)

Abandon : Nico Hülkenberg (Renault)
20/20

Photo de: Sutton Motorsport Images

"Je pense qu’il était possible de marquer quelques points aujourd’hui. Nous étions à l’aise en dixième position et il y avait clairement du potentiel pour gagner quelques positions. Le truc à Monaco, c’est qu’il faut absolument rester dans le coup. Finir neuvième ou huitième était à notre portée si nous avions pu continuer."

"C’était assez soudain. J’ai vu de la fumée sortir de l’arrière de la voiture et l’équipe m’a demandé de l’arrêter. Diagnostic : dysfonctionnement de la boîte. C’est frustrant pour le pilote, mais cela n’affecte absolument pas notre potentiel. Nous relèverons la barre à Montréal."

Article suivant
Stats - Vettel offre un Monaco à Ferrari

Article précédent

Stats - Vettel offre un Monaco à Ferrari

Article suivant

Hamilton déplore le comportement "inhabituel" de sa voiture

Hamilton déplore le comportement "inhabituel" de sa voiture
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Course
Lieu Monte Carlo
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions