Le GP à Nice, pas un moyen de pression sur Monaco selon Liberty

Le PDG de Liberty Media, Greg Maffei, assure que les discussions concernant le déplacement du GP de France à Nice ne constituent pas un moyen de faire pression sur le GP de Monaco voisin en vue d'un maintien au calendrier F1.

Le GP à Nice, pas un moyen de pression sur Monaco selon Liberty
Charger le lecteur audio

Récemment, le PDG de la Formule 1 Stefano Domenicali a révélé que la ville de Nice avait fait part de son intérêt dans l'organisation d'un Grand Prix, en vue de succéder au Circuit Paul Ricard comme hôte du GP de France, dont le contrat se termine cette année. Cette annonce a été faite dans le contexte de discussions de plus en plus tendues autour de l'avenir du GP de Monaco.

L'épreuve de la Principauté est non seulement celle qui paie les droits d'entrée les moins élevés du calendrier, grâce à son statut d'épreuve historique la plus prestigieuse du calendrier, mais elle bénéficie d'un certain nombre de concessions. Au premier rang desquelles, la réalisation TV maison des courses et également la possibilité d'utiliser les emplacements publicitaires autour du circuit pour ses propres sponsors. Un point qui n'a pas été sans créer des tensions chez Liberty Media en raison du clash entre l'horloger de la F1, Rolex, et celui du tracé, TAG Heuer.

Pour beaucoup, l'annonce de négociations avec Nice, ville sur la côte méditerranéenne qui se situe à vol d'oiseau à une douzaine de kilomètres de Monaco, est un moyen de plus pour tenter de faire pression sur la cité-État. Mais le PDG de Liberty, Greg Maffei, assure que ce n'est pas le cas, en réponse à Motorsport.com. "Non, nous voulons simplement organiser de grandes courses, c'est ce que nous voulons. Nous cherchons toujours, il y a beaucoup de personnes intéressées par l'organisation d'une course, et nous examinons les alternatives."

Interrogé sur le fait de savoir si Liberty et la F1 étaient en train de se livrer à un jeu de dupes avec Monaco au sujet d'un futur accord, il nie là aussi que ce soit le cas. "Je conteste cette interprétation. Je pense que Monaco a le meilleur accord de tous les circuits du calendrier. Ils le méritent peut-être. Mais il y a certaines choses qui doivent être cohérentes avec tout le monde. Nous pensons que Monaco est un endroit spécial, un endroit merveilleux. Mais, vous savez, l'équité veut que certaines choses soient les mêmes partout."

Concernant le conflit Rolex/TAG Heuer, il lance : "Nous essayons de protéger nos sponsors."

Monaco

Monaco

Maffei a récemment déclaré que la discipline pourrait suivre à l'avenir un modèle taillé sur ce qui se fera du côté de Las Vegas, à savoir une implication plus grande de la F1 en tant que promoteur, lors d'épreuves plus "traditionnelles". Mais il affirme que ce ne sera pas l'orientation prise pour Monte-Carlo : "Je crois que ce que j'ai dit, c'est que nous allons essayer, que cela a du potentiel, que nous pourrions être 'sponsors' ailleurs. Nous n'avons aucun projet en cours. Mais c'est un modèle intéressant."

"Nous allons d'abord voir si nous pouvons avoir du succès à Las Vegas. Si nous devions choisir une autre épreuve, je ne suis pas sûr que [Monaco] soit l'endroit où je commencerais pour pouvoir ajouter de la valeur. Je pense qu'il y a d'autres endroits où nous pourrions [avoir un impact] plus positif."

Quand il lui est alors demandé si Spa pourrait faire partie de ces lieux, il répond : "Je n'ai encore rien en tête. Je pense que beaucoup de nos promoteurs ont haussé leur niveau de jeu et beaucoup ont fait des choses pour améliorer les installations et en faire une meilleure expérience. Et nous nous en félicitons, et si nous pouvons être utiles, nous aimerions l'être. "

Lire aussi :

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires

Voir aussi :

Ferrari F2002 : de brillants résultats entachés par les scandales
Article précédent

Ferrari F2002 : de brillants résultats entachés par les scandales

Article suivant

Brown : L'arrivée d'Andretti "se heurte à beaucoup de résistance"

Brown : L'arrivée d'Andretti "se heurte à beaucoup de résistance"