Le GP des Pays-Bas dans l'attente d'un éventuel report

Si les quatre premiers Grands Prix de la saison 2020 de Formule 1 ont été reportés à cause de la pandémie de coronavirus, les trois suivants attendent davantage d'informations quant à leur sort. C'est le cas du Grand Prix des Pays-Bas, qui n'a que de faibles chances de tenir la première manche de l'année.

Le GP des Pays-Bas dans l'attente d'un éventuel report

La FIA et la Formule 1 se sont quelque peu emmêlé les pinceaux en annonçant le report des courses de Bahreïn et du Vietnam, puisque la fédération a indiqué un début de saison "le 1er mai", tandis que le championnat a plutôt évoqué la "fin mai". Dans le même temps, le gouvernement néerlandais a interdit les rassemblements de plus de 100 personnes jusqu'au 31 mars ; rappelons que l'épreuve de Zandvoort est censée avoir lieu du 1er au 3 mai.

Lire aussi :

"Nous n'avons reçu aucune annonce officielle pour l'instant", déclare Jan Lammers, directeur sportif du GP des Pays-Bas, à Motorsport.com. "La F1 et la FIA n'ont pas dit 'le GP des Pays-Bas est annulé pour la date initiale du 3 mai'. Nous attendons encore un message officiel. Bien sûr, personne ne serait surpris qu'il y ait davantage de clarté bientôt, et que le GP des Pays-Bas soit finalement reprogrammé. Mais pour l'instant, il ne sert à rien de passer en revue tous les scénarios possibles. Nous attendons de la clarté de la F1 et de la FIA avant de communiquer."

Lammers, qui a participé à 23 Grands Prix de 1979 à 1992 mais a surtout fait carrière en Endurance, insiste sur la priorité qu'est la crise sanitaire actuelle : à l'heure où nous écrivons ces lignes, l'on recense au moins 157'000 cas du nouveau coronavirus dans le monde, pour près de 6000 morts (959 cas et 12 décès aux Pays-Bas).

"Le coronavirus est maître actuellement, c'est aussi simple que ça", poursuit Lammers. "Avec la réalité que nous connaissions il y a quelques mois, nous voulions faire une course en mai, évidemment. Mais avec la réalité d'aujourd'hui, il faut se demander si l'on veut mettre les fans dans une situation si incertaine. La santé publique est le plus important à nos yeux."

"Toutes les belles choses que nous avons à l'esprit pour le GP des Pays-Bas à Zandvoort, je les envisage encore. Mais nous ne devrions pas oublier que la santé du monde entier est menacée, c'est donc l'unique priorité de chacun actuellement."

La Formule 1 va désormais s'efforcer de trouver de nouvelles dates pour les courses reportées, et la première édition du Grand Prix des Pays-Bas depuis 1985, alors que de nombreux Néerlandais ressentent une véritable passion pour Max Verstappen, pourrait avoir lieu au mois d'août.

"Je pense également que nous sommes très bien placés dans les priorités de la F1 [par rapport aux autres manches reportées], mais encore une fois, nous n'avons pas encore reçu de message formel clair", souligne Lammers. "Nous voulons tout comprendre avant de pouvoir communiquer quoi que ce soit, ce que nous ferons. J'espère que les fans le comprendront et garderont leur enthousiasme pendant quelques mois. En tout cas, les détenteurs de billets n'ont pas à s'inquiéter : tous les billets resteront valables si la course est reprogrammée."

Quant à la suggestion d'un week-end de deux jours faite par Ross Brawn dans le contexte d'un calendrier qui s'annonce extrêmement chargé lorsque la saison sera lancée, Lammers n'est pas convaincu. "Apparemment, ils l'envisagent, mais je préfère les laisser en parler. À Zandvoort, cela ne me semble pas être la meilleure option."

"Si Zandvoort a une particularité, c'est notre 'Super Vendredi' et le fait que nous sommes à guichets fermés pour chacun des trois jours. Vous aurez du mal à trouver quelque chose de tel sur les autres Grands Prix. Si d'autres courses n'ont quasiment pas de fans présents pour les essais libres du vendredi, cela semble être une bonne idée. Mais pour Zandvoort, ce ne serait pas le scénario idéal."

partages
commentaires
Ferrari ferme Maranello, les activités F1 suspendues

Article précédent

Ferrari ferme Maranello, les activités F1 suspendues

Article suivant

GP d'Australie annulé : Pirelli détruit 1800 pneus

GP d'Australie annulé : Pirelli détruit 1800 pneus
Charger les commentaires
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021
Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes Prime

Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes

Vous vous méprenez si vous pensez que les avancées technologiques en Formule 1 se sont limitées aux voitures ces dernières années. Ce n'est pas seulement ce dans quoi les pilotes s'assoient qui évolue, mais aussi ce qu'ils portent.

Formule 1
14 juil. 2021