GP de Sakhir : un tour en 54 secondes pour des qualifs "chaotiques"

La deuxième course sur le Circuit International de Bahreïn en 2020 s'annonce déjà particulièrement animée, au vu des premières prévisions des acteurs du paddock.

GP de Sakhir : un tour en 54 secondes pour des qualifs "chaotiques"

Une pole position en 54"3 avec deux zones DRS, en 53"9 avec trois zones. Une vitesse moyenne de 232 km/h. Une course de 87 tours. Le Grand Prix de Sakhir, qui sera disputé sur la piste extérieure du Circuit International de Bahreïn, va représenter un défi presque inédit pour les concurrents du championnat du monde de Formule 1, en témoignent ces simulations réalisées par la catégorie reine du sport automobile.

Lire aussi :

Il existe néanmoins des motifs d'inquiétude légitimes, notamment le trafic en qualifications. Si les 3,543 km de cette piste n'en font pas la plus courte du calendrier, celle de Monaco mesurant 3,337 km, la vitesse moyenne plus élevée de 60 km/h change complètement la donne en matière d'espace nécessaire entre chaque voiture pour ne pas se gêner. Interrogé par Motorsport.com au sujet du Grand Prix de Sakhir, Romain Grosjean n'est pas très confiant.

"Je ne veux pas parler trop vite, car je pense qu'essayer ça est une bonne idée", analyse Grosjean. "Personnellement, je ne suis pas complètement convaincu. Je ne sais pas comment nous allons faire en qualifications. Nous avons fait un calcul : si l'on veut espacer chaque voiture en piste de manière égale, cela fait 175 mètres entre chaque voiture [177 m très précisément, ndlr]. Cela ne va pas marcher. Il nous faut quatre secondes pour ne pas être dans l'air sale. Ça risque d'être délicat."

"Pour nous, ce qui est fun, ce sont les virages, et il n'y en a pas tant que ça. Donc si vous me posez la question, j'aurais largement préféré faire une course sur le circuit normal en journée, à 14h quand il fait vraiment chaud, avec des problèmes de température, et une autre course la nuit comme d'habitude. Mais j'accepte l'idée, essayons ; ça va peut-être marcher, peut-être pas, je ne sais pas."

"Mais peut-être qu'il nous faut trouver quelques failles dans le règlement, car comme je l'ai dit, en qualifications avec les tours lents et tout, ça risque d'être vraiment chaotique. Sans oublier les drapeaux bleus en course. Si l'on est dernier et que la Mercedes arrive, on a le drapeau bleu pour la Mercedes, puis on a 18 drapeaux bleus et le temps d'avoir le dernier, il y en a un autre pour Hamilton. Ça risque d'être un peu un cauchemar." Grosjean ne s'est toutefois jamais fait prendre un tour par plus de six concurrents depuis le début de la saison.

Directeur technique de la Formule 1, Pat Symonds est conscient des problèmes posés par le trafic lorsque les 20 monoplaces seront en piste, mais pour lui, ceux-ci n'appellent pas forcément à une solution. "En termes de trafic, ça va être bondé en effet, comme ça l'est au Brésil", admet-il. "C'est le cas sur les circuits courts. Cela fait partie du challenge."

"C'est le championnat des pilotes : nous ne devons pas oublier que pour être un pilote complet, il faut gérer les choses comme ça. Bien sûr, les équipes ont énormément d'outils pour gérer de genre de chose de nos jours. Ce sera donc un défi, ce sera difficile, et peut-être que quelqu'un y perdra, quelqu'un d'autre y gagnera, mais je pense que dans l'ensemble, nous allons avoir un bon spectacle."

Avec Erwin Jaeggi

partages
commentaires

Voir aussi :

Sainz : Renault montre que Ferrari peut remonter la pente

Article précédent

Sainz : Renault montre que Ferrari peut remonter la pente

Article suivant

Wolff propose de diffuser les échanges radio internes

Wolff propose de diffuser les échanges radio internes
Charger les commentaires
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021
Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes Prime

Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes

Vous vous méprenez si vous pensez que les avancées technologiques en Formule 1 se sont limitées aux voitures ces dernières années. Ce n'est pas seulement ce dans quoi les pilotes s'assoient qui évolue, mais aussi ce qu'ils portent.

Formule 1
14 juil. 2021
Pourquoi Russell est bien plus qu'un spécialiste des qualifications Prime

Pourquoi Russell est bien plus qu'un spécialiste des qualifications

Oubliez le surnom ridicule de "Monsieur Samedi". George Russell ne se contente pas de statistiques de qualifications impressionnantes. Ce jeune talent très complet est en train de sortir Williams du marasme alors qu'il envisage un avenir chez Mercedes, explique Luke Smith.

Formule 1
13 juil. 2021