GP3 - 100 points au compteur pour Evans à mi-saison

Mitch Evans, qui mène le championnat de GP3 Series avec 100 unités au compteur, devra lutter face au Finlandais Aaro Vainio, 11 longueurs derrière le Néo-Zélandais

Mitch Evans, qui mène le championnat de GP3 Series avec 100 unités au compteur, devra lutter face au Finlandais Aaro Vainio, 11 longueurs derrière le Néo-Zélandais.

Après avoir signé la pole, le pilote MW Arden a dû concéder la victoire mais a tout de même signé une 2ème place lui octroyant les 22 points engrangés durant le meeting.

“Mon rythme était assez bon, toutefois, et j’étais satisfait de ma monture qui semblait meilleure cette année que la saison passée à Silverstone”, s’est-il satisfait. “Lorsque la course a débuté, le circuit était moitié-sec, moitié-mouillé, et je savais que cela n’allait pas être facile. J’ai fait le choix de courir avec des pneus secs usés car je m’attendais à ce qu’ils chauffent davantage sur ce que je pense avoir été une surface de piste assez fraîche. Mon départ était convenable, mais j’ai été prudent à l’abord du premier virage et Antonio Felix da Costa m’a attaqué au virage 3.”

“Je devais être prudent car il était sur la trajectoire extérieure, plus sèche, et je devais défendre sur une partie glissante de la piste”, a-t-il relaté. “Nous sommes restés assez proches pendant plusieurs virages, mais il a pris le dessus et j’ai passé la première partie de la course à essayer de lui mettre la pression pour l’inciter à commettre une erreur. Il n’en a pas faite, au final, et avait commencé la course en pneus neufs, ce qui s’est révélé décisif durant la deuxième partie de la course, tandis que mes pneus perdaient un peu de performance. Je me suis concentré sur la conservation de ma deuxième place qui me permettait d’augmenter mon avance au championnat.”

La course 2 a été plus délicate pour le Néo-Zélandais, qui n’est pas parvenu à marquer de point cette fois-ci, en retrait avec les pneus pluie.

“J’ai réalisé un superbe départ depuis la 7ème place pour atterrir au 3ème rang, mais il s’est très vite avéré clair que la voiture était sous-vireuse, ce qui a affecté les pneumatiques crescendo durant la course. Au bout du compte, je suis passé par les stands pour chausser des slicks quand la piste s’asséchait, et il a fallu plusieurs boucles avant qu’ils ne montent en température. La voiture était très bonne dans les dernières encablures, et je suis parvenu à remonter au 11ème rang, mais mon pari d’effectuer le meilleur tour en course n’a pas été possible en raison du trafic. Mon rythme lent en pneus pluie demeure un mystère, et mon résultat est décevant. Toutefois, Aaro Vainio n’a pas marqué de point non plus, donc cela n’affecte pas tellement ma quête du titre”, a-t-il analysé.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes António Félix da Costa , Aaro Vainio , Mitch Evans
Type d'article Actualités