GP3 - Bilan de la saison 2012 (3/4)

Le GP3 a vu l’explosion d’un talent : Antonio Felix da Costa

Le GP3 a vu l’explosion d’un talent : Antonio Felix da Costa. Le Portugais rentrera dans l’histoire durant la saison, comme vous allez le constater dans le troisième volet de la saison 2012 !

Hungaroring

En deux saisons et demie, jamais un pilote n’était parvenu à remporter toutes les courses d’un même meeting. Da Costa s’occupera de cette statistique au Hungaroring. Au départ, le Portugais profite du mauvais envol de Vainio, qui concède deux autres positions à Evans et Abt. Les deux pilotes se lancent à la poursuite de l’insolent portugais, désormais en confiance et redoutable. Si Abt prend rapidement l’ascendant sur Evans, la course se tasse et da Costa reste intouchable.

David Fumanelli partait de la pole de la deuxième course, qui s’élance sur une piste humide. Lui et son coéquipier chez MW Arden se livreront à une lutte au départ qui verra Fumanelli poser pied à terre. Evans passe en pneus secs, mais son arrêt dure longtemps. A domicile, Tamas Pal Kiss remonte dans la hiérarchie jusqu’à menacer les pilotes de tête. Le Hongrois et da Costa sont les premiers en tête à opter pour des slicks. Da Costa adopte le meilleur rythme en piste avec un avantage de près de 10 secondes au tour face aux premiers du classement, Laine et Vainio. Eux aussi sont à la lutte, ce qui profite aux pilotes en piste. Niederhauser est aussi dans le coup, avec un rythme effréné. Il prendra la 2ème place devant Tamas Pal Kiss, alors que da Costa se placera rapidement en tête.

Au championnat, da Costa et Abt se rapprochent malicieusement des leaders, Evans étant toujours en tête. Spa-Francorchamps Le Néo-Zélandais part en pole sur le circuit mythique de Spa-Francorchamps, mais c’est son coéquipier Laine qui prend brièvement la tête, avant de concéder une poignée de positions à da Costa, Abt et Ellinas. Le phénomène d’aspiration joue son rôle, et da Costa monte en tête. Abt surprend ensuite tout le monde en dépassant da Costa et Evans dans une même manœuvre. Da Costa ne s’avouera pas vaincu, et dans une bataille musclée, Abt conservera l’avantage, forçant le Portugais à passer violemment sur les gendarmes allongés. Tout cela se passe très vite, en 4 tours très exactement, avant que Robert Cregan ne tape violemment le mur, provoquant le drapeau rouge et marquant la fin de course. En course sprint, Laine prendra sa revanche sans trembler au départ. Da Costa et Daly complétaient le podium, qui a duré autant de tours que prévu. Alex Fontana, transfuge de Formule 2, a pour sa part montré toutes ses capacités sur le tracé spadois en prenant la 4ème place.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes António Félix da Costa , Alex Fontana , Tamas Pal Kiss , David Fumanelli , Robert Cregan
Type d'article Actualités