GP3 - Bilan de la saison 2012 (4/4)

Le dernier volet de la saison 2012 de GP3 résume à quel point le sport automobile exacerbe les émotions et suscite les passions

Le dernier volet de la saison 2012 de GP3 résume à quel point le sport automobile exacerbe les émotions et suscite les passions. Les pilotes prennent là le statut de gladiateurs, qui mettent toute leur vie dans la bataille. Au départ, ils étaient quatre à pouvoir remporter la timbale. Découvrez comment l’histoire s’est achevée en 2012.

Monza 1

Partis en première ligne, Evans et da Costa se livrent une bataille intense au championnat, avec Vainio et Abt également dans le coup. Le Néo-Zélandais est dans la tourmente, chute au classement, sort large, puis vient abandonner aux stands.

Le sadisme le pousse à observer la course du muret des stands, et son avance disparaître sous ses yeux ébahis. Da Costa est en tête, Abt 3ème et Vainio 6ème. L’Allemand remonte au classement pour aller embêter da Costa. Il y parviendra jusqu’à le faire tomber de son piédestal. Le Portugais n’abdique pas et l’aspiration permet ces dépassements à la chaîne et ces luttes interminables ! Finalement, c’est Vainio qui passe da Costa, qui connaît lui aussi une déconvenue, mécanique cette fois (boîte bloquée en 6ème), qui l’exclut de la lutte pour le titre. Vainio semblait donc en bonne voie, mais même s’il est 3ème à l’arrivée, il écope de 20 secondes de pénalité juste après avoir franchi la ligne. Abt s’impose et devient le seul à pouvoir battre Evans, alors qu’il était le moins bien placé de ses trois adversaires. Monza 2 Parti en dernière position, Evans doit remonter lors de la course sprint. Abt gagne rapidement 4 places pour se retrouver 4ème. En proie à une pression de tous les diables, Evans s’impatiente dans le peloton jusqu’à doubler Ceccon sous drapeau jaune. Il rend la position, puis s’énerve face à Powell. La tension est palpable. Si Abt prend la tête et remplit la condition pour être champion, Evans revient près du top 10. Le sort semble malgré tout s’acharner, puisqu’Evans crève. Ce qui sauvera le Néo-Zélandais, c’est Ellinas. Abt et Ellinas s’échangent la tête. Evans terminera à la 20ème place, et remerciera abondamment Ellinas qui sortira vainqueur de sa lutte avec l’Allemand, qui termine en pleurs avant de monter sur le podium dignement. Lotus GP se consolera avec le championnat des équipes en poche.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités