Les pilotes soudés autour des changements nécessaires à la F1

Les pilotes F1 sont unis au sujet des changements qu'ils désirent voir de la part des responsables de la discipline, loin de propositions comme l'établissement d'une grille inversée.

Les pilotes soudés autour des changements nécessaires à la F1

Tandis que les équipes F1, Liberty Media et la FIA poursuivent les intenses discussions autour de tests grandeur nature de courses de qualifications à la grille inversée en 2020, les pilotes se sont dit loin d'être enthousiastes à cette idée de manière unanime.

Sebastian Vettel n'avait pas caché son point de vue au sujet de cette proposition qu'il avait qualifiée de "connerie totale", empruntant "une approche totalement erronée" pour résoudre les problèmes de la F1. Romain Grosjean, directeur du GPDA (Association des Pilotes de Grand Prix), assure que tous les membres du groupe essaient de trouver autre chose que des solutions artificielles à proposer aux promoteurs de la F1 et que ceux-ci devraient se concentrer sur quatre domaines-clés.

"Je pense que le point du GPDA est que pour 100% des pilotes, le problème n'est pas la manière dont se déroulent les week-ends, mais qu'il est plus grand que ça", confie-t-il pour Motorsport.com. "Nous n'essayons pas de prendre les choses à la petite cuillère quand une bonne vieille poêle ferait l'affaire", illustre-t-il. "Parlons des pneus : pourquoi y'a-t-il un tel écart en piste entre les voitures ? Car les pneus sont juste tellement sensibles", commence celui qui sait à quel point Haas souffre cette année de l'exploitation des enveloppes pneumatiques. "Il y a aussi la redistribution de l'argent : quand il est réparti de cette manière, comment peut-on avoir un championnat resserré ?"

Lire aussi :

"Nous faisons du mieux que nous le pouvons", indique Grosjean. "Nous n'avons pas d'intérêt politique et aucun intérêt financier : nous adorons juste notre sport. 100% des pilotes sont donc unis sur ces points, et bien plus. Nous sommes les seuls à être unis."

"Il y a ensuite le poids des voitures, qui est très lié au fait d'aider les pneus, ainsi que la sensibilité aéro, sur laquelle travaille la F1. Nous pensons que si ces quatre points sont résolus, le championnat n'a pas besoin de plus d'astuces ou quoi que ce soit. En tennis, on n'a pas vu les gens changer la manière dont se passent les tournois du fait que Nadal et Federer ont beaucoup gagné. Mais actuellement, on joue un match avec une raquette de ping pong, quand Nadal a une raquette de tennis", poursuit le franco-suisse, désireux d'illustrer le fait que tout le monde ne se bat pas avec les mêmes moyens en F1.

Comme Grosjean, Carlos Sainz pense que des choses comme les grilles de départ inversées ne sont pas la solution. "Avant de changer le format, je pense qu'il nous faut voir une F1 avec un plateau plus resserré et des voitures capables de se suivre les unes les autres", commente l'Espagnol. "Une fois que nous aurons des voitures capables de se suivre en 2021 et que toute la grille se trouvera dans la même seconde – ce qui est le souhait de tous les pilotes pour montrer qu'il est possible de faire la différence –, il pourrait ne pas y avoir besoin d'autres changements."

"On pourrait avoir la meilleure F1 jamais vue avec certaines de ces mutations. Pourquoi, donc, ne pas nous concentrer sur comment la F1 devrait être, c'est-à-dire avec une compétition resserrée, une distribution de l'argent plus égale, et des voitures capables de se suite ? Avec ça, tout à coup, vous avez une bonne discipline et peut-être qu'il serait inutile de faire quoi que ce soit d'autre."

Lire aussi:

 

partages
commentaires
EL1 - Leclerc prend les commandes
Article précédent

EL1 - Leclerc prend les commandes

Article suivant

Ricciardo : Les grilles inversées ? Une suggestion "désespérée"

Ricciardo : Les grilles inversées ? Une suggestion "désespérée"
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021