Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
45 jours
09 mai
Prochain événement dans
62 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
94 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
101 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
118 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
136 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
150 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
178 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
185 jours
12 sept.
Course dans
192 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
206 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
209 jours
10 oct.
Course dans
220 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
234 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
241 jours
07 nov.
Course dans
248 jours

GP d'Australie : échange de dates envisagé entre F1 et MotoGP

Si rien n'est encore entériné à ce jour, intervertir les Grands Prix d'Australie de Formule 1 et de MotoGP au calendrier fait partie des options à l'étude pour l'avenir.

GP d'Australie : échange de dates envisagé entre F1 et MotoGP

Un échange de dates entre les Grands Prix d'Australie de Formule 1 et de MotoGP est à l'étude pour être potentiellement mis en place en 2022 et s'inscrire ensuite dans la durée.

Les deux épreuves, toutes deux organisées par l'Australian Grand Prix Corporation (AGPC), se tiennent traditionnellement à des périodes opposées dans les calendriers, puisque Melbourne ouvre généralement la saison de F1 en mars et que Phillip Island accueille le MotoGP en octobre. Ces plans ont toutefois été chamboulés par la pandémie de COVID-19 et les restrictions de voyage qui en sont nées ces derniers mois. Ainsi, après l'annulation des deux Grands Prix l'an dernier, l'édition 2022 de la course de F1 a d'ores et déjà été reportée au 21 novembre, soit quatre semaines après la date prévue pour la manche MotoGP.

Lire aussi :

Selon le patron de l'AGPC, Andrew Westacott, ce report a poussé à lancer une réflexion en vue d'une révision majeure de la programmation des deux épreuves. Selon lui, quatre options existent à présent pour planifier le calendrier 2022 et les suivants, l'une d'elle étant de procéder à un échange pur et simple entre F1 et MotoGP sur l'agenda. Cette solution permettrait de maintenir les deux épreuves à des dates suffisamment éloignées l'une de l'autre, un paramètre important pour en faciliter la gestion et la vente de billets. Autre point non négligeable, cela répondrait aux requêtes régulières des pilotes moto en faveur d'un Grand Prix organisé à Phillip Island pendant l'automne australien afin, espèrent-ils, d'y bénéficier de meilleures conditions météo.

"Je ne soulignerais pas assez qu'il n'y a rien de définitif au sujet des calendriers 2022", a d'abord pointé Andrew Westacott à Motorsport.com, avant de poursuivre : "Nous apprécions toujours le fait d'ouvrir la saison de Formule 1. Cela nous convient et c'est un rendez-vous majeur dans le calendrier des grands événements de Melbourne."

"[Mais] ce que j'ai dit également, c'est qu'un changement dans la nature actuelle, avec une épreuve [de F1] en novembre, nous permet d'examiner quatre scénarios très distincts. L'un d'eux est que les deux épreuves se tiennent en début de saison, en février ou mars. Un autre est que les deux courses se déroulent en fin de saison, en octobre ou novembre. [Ou encore] la F1 au début et le MotoGP à la fin, comme traditionnellement. Ou bien, un échange avec le MotoGP au début et la F1 à la fin."

"J'ai l'esprit très ouvert face à ces quatre scénarios, face aux pour et aux contre, et aux opportunités qu'ils présentent pour le sport, ainsi que concernant la valeur de ces événements pour Melbourne. Tous sont sur la table et une combinaison sera décidée lorsque les calendriers seront finalisés en milieu d'année. En tenant compte [à la fois] de la tradition et des nouvelles opportunités, je suis ouvert d'esprit. Il n'y a pas une décision catégorique qui ait été prise pour le moment sur le sujet."

Lire aussi :

À ce jour, il n'y a pas non plus de garantie que ces Grands Prix auront bien lieu cette année, sachant que les frontières de l'Australie sont pour le moment fermées. Toute personne entrant dans le pays est toujours soumise à un isolement de 14 jours à l'hôtel, un protocole qui ne sera probablement pas abandonné tant que le taux de vaccination dans le monde n'aura pas atteint un niveau significatif. Le programme de vaccination de l'Australie a quant à lui débuté ce lundi et devrait, selon les plans, être achevé d'ici au mois d'octobre.

Malgré le contexte, Melbourne a réussi à accueillir ce mois-ci l'Open d'Australie, son premier événement international depuis le début de la pandémie, cependant les joueurs ont d'abord dû en passer par ces deux semaines d'isolement complet. Pour Andrew Westacott, les enseignements tirés de ce tournois ainsi que les progrès réalisés en termes de vaccination sont autant de raisons de se montrer confiants quant aux chances de voir le paddock de F1 se rendre à Melbourne en novembre.

"C'est toujours complexe. Il suffit de regarder le tennis et la manière dont ils ont abordé les choses", souligne-t-il. "Mais mon point de vue, et celui du gouvernement, est que nous avons la possibilité de développer et d'améliorer continuellement l'approche à avoir dans l'organisation d'événements. Nous avons maintenant le temps de le faire, en nous basant sur ce que nous avons appris du tennis, du déploiement de la vaccination, de la quarantaine dans les hôtels et de toutes sortes d'autres questions liées à la santé. Cela nous permettra d'être en meilleure position pour organiser cet événement en novembre."

partages
commentaires

Voir aussi :

Recruter Pérez, une décision "adulte" pour Red Bull

Article précédent

Recruter Pérez, une décision "adulte" pour Red Bull

Article suivant

AlphaTauri s'attend à "quelques accidents" pour Tsunoda

AlphaTauri s'attend à "quelques accidents" pour Tsunoda
Charger les commentaires
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021