Le Grand Prix du Canada prolongé jusqu'en 2029

Le Circuit Gilles Villeneuve a prolongé son accord en vue d’accueillir le Grand Prix du Canada jusqu’en 2029.

Le précédent accord entre le tracé de Montréal et la FOM courait jusqu'en 2024, mais il a été modifié pour ajouter cinq années supplémentaires, garantissant sa présence jusqu'en 2029. 

François Dumontier, le promoteur de l'épreuve, a confirmé l'information auprès de la publication québécoise La Presse : "Nous avons fait des amendements à nos ententes au cours des derniers mois, mais je peux vous dire que c'est réglé, que nos contrats sont signés avec la FOM et maintenant nous pouvons regarder vers l'avant. Nous avions un contrat jusqu'en 2024, et il a été amendé afin qu'on puisse se rendre jusqu'en 2029. Tous les tracas contractuels sont maintenant derrière nous."

Les tracas évoqués par Dumontier font notamment référence aux propos tenus par Bernie Ecclestone, ancien directeur général du Formula One Group et donc partie prenante des négociations contractuelles avec les circuits, qui avait remis en cause la pérennité de la course en raison de retards concernant une série de travaux prévus sur les installations de la piste.

Denis Coderre, le maire de Montréal, a par ailleurs indiqué que l'extension du contrat était une étape essentielle dans la réalisation de ces travaux, qui visent à moderniser les garages, la tour de contrôle et l'antenne médicale du circuit. "C'était important pour moi, car si nous voulions faire les paddocks pour 2019, alors il fallait s'assurer qu'on l'ait [le Grand Prix] pour du moyen ou du long terme", a-t-il ainsi expliqué à Radio-Canada.

Cette annonce intervient au lendemain de celle de l'extension du contrat du Grand Prix de Russie pour cinq années supplémentaires, portant son échéance à l'année 2025.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags calendrier, canada, contrat, fom, montreal