Week-end compacté : Racing Point doute, Abiteboul voit plus loin

partages
commentaires
Week-end compacté : Racing Point doute, Abiteboul voit plus loin
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
9 juin 2019 à 11:20

Les avis sont partagés dans le paddock au sujet de la manière d'atteindre un équilibre permettant d'envisager un nouveau format de week-end de Grands Prix et de gérer les tenants et aboutissants liés.

Otmar Szafnauer, directeur de l'équipe Racing Point, croit que les modifications proposées pour les week-ends de Grand Prix n'auraient pas pour conséquence de faire déplacer moins de membres d'équipes sur les courses, ni de raccourcir leur temps de présence sur les événements comme souhaité. La compression des week-ends de Grand Prix à compter de la saison 2021, avec des activités habituellement réalisées le jeudi resserrées sur le vendredi, pourrait selon certains permettre de réduire le temps de présence du personnel F1 sur les manches, et ainsi réduire l'impact humain de l'addition de nouvelles courses au calendrier par effet de compensation.

Szafnauer estime qu'un emploi du temps revu ne ferait pas de différence flagrante en termes d'organisation des ressources humaines pour son équipe : "Nous avons brièvement regardé cela et en pensant que peut-être que des gens pourraient arriver plus tard que les mécaniciens, mais je ne suis pas sûr que ça serait le cas."

Lire aussi :

Un calendrier étendu sur la saison rend la vie des équipes difficiles, notamment en raison de la quantité et de la longueur des déplacements. Nombre de mécaniciens ou ingénieurs demandent ainsi souvent à revenir vers l'usine plutôt que la piste, afin de pouvoir conserver un mode de vie plus conventionnel. "Même avec 21 Grands Prix, c'est difficile", estime le meneur de troupes. "L'autre jour, on avait quelqu'un dans le garage qui disait : 'les gens de votre équipe sont jeunes'. Oui, l'équipe est jeune car si soudain vous avez une famille, vous ne souhaitez plus voyager ; pas quand vous partez le lundi et que vous ne revenez que le lundi suivant. Certains d'entre nous sont un peu plus privilégiés et peuvent arriver le jeudi et partir le dimanche soir : c'est bien plus facile que de faire du lundi au lundi. Maintenant que l'on commence à avoir des courses en back-to-back [sur deux week-ends consécutifs, ndlr], où êtes-vous le mardi suivant ? Pas chez vous. Et c'est ça, la difficulté, c'est vraiment compliqué."

Lire aussi :

"J'irais bien plus loin"

Cyril Abiteboul, directeur de l'équipe Renault, se dit ouvert à des changements de format de week-ends de course. "Nous comprenons pourquoi c'est proposé", commente-t-il au micro de Motorsport.com. "Il s'agit clairement d'une manière de faciliter l'extension du calendrier et de réduire la charge de travail sur les circuits afin que le nombre de courses puisse augmenter. Nous comprenons le principe."

Abiteboul pense par ailleurs qu'une extension de la règle du Parc Fermé à la journée du vendredi et des changements sur la règle du couvre-feu pourraient s'avérer être quelque chose de positif. "Une nouvelle fois, nous essayons de placer plein de contraintes et de règles. C'est quelque chose qui est assez bien, le couvre-feu. On pourrait étendre les heures de celui-ci et ce serait aux équipes de définir ce qu'elles souhaitent faire durant ce temps, de décider si elles ont le temps de démonter l'auto et de déconnecter le châssis du moteur et de la boîte de vitesses ou pas. D'une manière générale, je suis pour un format de week-end plus dynamique, et j'irais d'ailleurs bien plus loin que ce qui est considéré car le couvre-feu nous impacte mais il ne touche pas les fans. Je pense que ce qui est fait doit impacter les fans, les gens autour de la piste et ce que les télévisions peuvent offrir, etc. Je suis pour cela."

Article suivant
Bottas doit doubler Gasly et Ricciardo "aussi vite que possible"

Article précédent

Bottas doit doubler Gasly et Ricciardo "aussi vite que possible"

Article suivant

Grosjean et les "Jeux olympiques de la malchance"

Grosjean et les "Jeux olympiques de la malchance"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team , Racing Point
Auteur Adam Cooper
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu