Grand Prix difficile pour Gutiérrez à Montréal

Esteban Gutiérrez n'a pas connu un premier Grand Prix du Canada très facile

Esteban Gutiérrez n'a pas connu un premier Grand Prix du Canada très facile. Quinzième sur la grille, le débutant mexicain a perdu trois places au départ et s'est retrouvé bloqué par la Caterham de van der Garde durant les premiers tours. Il a ensuite fait sa course à l'arrière du peloton, tenant néanmoins un rythme équivalent à celui de son coéquipier. Gutiérrez et Sauber avaient choisi une stratégie à un arrêt, un pari qui n'a pas payé : le Mexicain s'est arrêté à sept tours du but, passant de la 15e à la 16e place, avant de partir à la faute trois tours plus tard au deuxième virage. “Pendant toute la course, la voiture a été difficile à piloter, et j'attaquais toujours à la limite”, relate le pilote Sauber. “Dès le départ, nous étions tous très proches les uns des autres. Avec le premier set de pneus, c'était difficile de continuer à piloter, et il aurait été impossible de ne faire qu'un arrêt”. “Après être sorti de mon deuxième arrêt, au premier virage, je suis passé sur l'une des bosses ; j'ai bloqué les roues avant, et je n'ai pas pu m'arrêter”, conclut-il, déçu de son deuxième abandon de la saison. Après sept courses, Gutiérrez attend encore ses premiers points. Le Grand Prix de Grande-Bretagne pourrait être une bonne opportunité de finir dans le top 10 pour la première fois, le Mexicain s'y étant imposé l'an dernier, en GP2.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Esteban Gutiérrez
Équipes Sauber
Type d'article Actualités