Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
41 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
132 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
146 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
174 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
181 jours
12 sept.
Course dans
188 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
202 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
216 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
244 jours

Le Grand Prix F1 à Imola devrait porter un nom inhabituel

Le passage de la Formule 1 à Imola pour la deuxième fois en moins de six mois devrait s'accompagner d'un nom de Grand Prix plutôt inhabituel.

Le Grand Prix F1 à Imola devrait porter un nom inhabituel

De retour au calendrier pour la deuxième année consécutive, le circuit d'Imola devrait accueillir en avril prochain un Grand Prix dont le nom officiel sera plutôt inhabituel. Lors d'une présentation des futurs événements sportifs en Émilie-Romagne, le président de la région, Stefano Bonaccini, a indiqué que l'épreuve devrait s'appeler Grand Prix du Made in Italy et d'Émilie-Romagne.

Ce choix est tout d'abord une indication claire quant au montage financier qui permet à Imola de renouer avec la F1 pour la deuxième fois en moins de six mois. C'est un signe évident du soutien économique national qui vient s'ajouter à celui consenti par la région afin de réunir les dix millions d'euros nécessaires à l'organisation de la course. Celle-ci se déroulera sur l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari le week-end du 18 avril.

L'implication financière de l'État italien vient s'ajouter à celle de la région mais aussi d'autres acteurs, parmi lesquels un consortium de 23 municipalités situées autour d'Imola. L'accord entre la collectivité territoriale et l'État s'inscrit dans le cadre d'une annonce faite conjointement par le ministre des Affaires étrangères, Luigi di Maio, et Stefano Bonaccini : elle met en avant un accord de promotion régional et national qui s'étendra à d'autres domaines que celui des événements sportifs.

Lire aussi :

La Formule 1 doit encore approuver l'intitulé officiel du Grand Prix tel qu'il a été proposé, alors que la catégorie reine se rendra par deux fois en Italie cette année. Jusqu'à présent, la F1 a toujours communiqué sur cette manche en la nommant "Italie-Imola". L'appellation de Grand Prix d'Italie reste la chasse-gardée de Monza, qui accueillera le paddock en septembre.

Depuis le chamboulement du calendrier 2020 par la pandémie mondiale de COVID-19, les noms des Grands Prix ont beaucoup évolué en raison du recours à des circuits auparavant mis de côté, ou encore de l'organisation de doubles manches. Ainsi l'on a vu apparaître pour la première fois l'an dernier le Grand Prix de Styrie (Spielberg), le Grand Prix de l'Eifel (Nürburgring), le Grand Prix de Toscane (Mugello), le Grand Prix de Sakhir (Bahreïn) et donc le Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Le choix d'une formulation pour mettre en avant le "Made in Italy" marquerait une nouvelle étape avec un procédé se rapprochant clairement d'une opération marketing.

partages
commentaires
Yuki Tsunoda : "Je n'ai pas peur de commettre des erreurs"

Article précédent

Yuki Tsunoda : "Je n'ai pas peur de commettre des erreurs"

Article suivant

Pérez ne pensait pas faire long feu chez Force India

Pérez ne pensait pas faire long feu chez Force India
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Émilie-Romagne Billets
Tags imola
Auteur Basile Davoine
Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021