La F1 lance des GP virtuels pour remplacer les courses reportées

Alors que la Formule 1 ne débutera pas avant juin prochain, au minimum, en raison de la pandémie de COVID-19, la discipline reine lance des Virtual Grands Prix.

La F1 lance des GP virtuels pour remplacer les courses reportées

Si les rassemblements que constituent les Grands Prix de F1 sont progressivement bannis dans le monde entier en raison du coronavirus, il n'est en revanche pas impossible de se rassembler en ligne pour rouler. La discipline l'a bien compris et, après des initiatives non officielles ces derniers jours, elle a décidé de prendre le train en marche en lançant les F1 Esports Virtual Grands Prix.

Sans être plus précis, sans doute car les discussions sont en cours sur le sujet, il est indiqué qu'un certain nombre de pilotes de F1 actuels y participeront. Le principe est simple : les courses virtuelles seront organisées "à la place de tout Grand Prix reporté" et cela commencera dès ce week-end, avec le Virtual Grand Prix de Bahreïn, dimanche 22 mars. Pour le moment, cette initiative courra jusqu'en mai, mais pourra évidemment être prolongée en fonction des annulations ou reports annoncés au-delà.

Lire aussi :

La première course de ce nouveau championnat verra donc des pilotes de F1 aux côtés de stars "qui seront annoncées en temps voulu". Bien sûr, tous les participants joueront à distance et la diffusion, assurée dans la Gfinity Esports Arena (ou à distance si nécessaire), débutera à partir de 21h, heure française, sur tous les canaux officiels.

C'est évidemment sur le jeu officiel de la Formule 1, F1 2019, développé par Codemasters, que le GP virtuel de Sakhir se tiendra. Il s'agira d'une course représentant 50% de la distance de la véritable épreuve, soit 28 tours. La diffusion est prévue pour durer 1h30, la course étant précédée d'une période de qualifications pour déterminer la grille.

Il est précisé dans le communiqué : "En raison de la grande variété des niveaux de jeu des pilotes, les paramètres du jeu seront configurés de manière à encourager des courses compétitives et divertissantes. Cela inclut de piloter des voitures aux performances égales avec des réglages fixes, des dégâts réduits, et un anti-blocage au freinage et un contrôle de la traction en option pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec le jeu."

Lire aussi :

S'il fallait s'en assurer, ces Virtual Grands Prix n'auront aucune incidence sur les Grands Prix réels. "La série est strictement destinée à divertir les fans, à leur faire vivre des courses dans ce scénario sans précédent qui a touché le monde entier, sans que les pilotes n'aient de points officiels à gagner pour le Championnat du monde."

La Formule 1 ne s'arrêtera pas là et compte bien essayer d'occuper l'espace et les fans lors des semaines où des GP ne sont pas prévus. "Pendant les week-ends hors course, la Formule 1 accueillera également des courses d'exhibition en ligne, où les fans du monde entier auront la possibilité d'affronter les pilotes de F1. De plus amples informations sur ces événements seront disponibles sur les réseaux sociaux officiels de la Formule 1 dans les semaines à venir."

partages
commentaires
Une annulation du GP des Pays-Bas n'est pas à exclure

Article précédent

Une annulation du GP des Pays-Bas n'est pas à exclure

Article suivant

COVID-19 : des écuries vont soutenir la fabrication de respirateurs

COVID-19 : des écuries vont soutenir la fabrication de respirateurs
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021