La F1 va repenser aux grilles inversées après un GP d'Italie animé

La Formule 1 va de nouveau envisager la tenue de courses sprint à grille inversée lors de certains week-ends de course, à la suite du spectaculaire Grand Prix d'Italie qui vient d'avoir lieu à Monza.

La F1 va repenser aux grilles inversées après un GP d'Italie animé

Pierre Gasly a remporté une victoire surprise pour AlphaTauri après une pénalité infligée à la Mercedes de Lewis Hamilton et d'autres problèmes pour les pilotes qui monopolisent habituellement les avant-postes. Gasly a été rejoint sur le podium par Carlos Sainz (McLaren) et Lance Stroll (Racing Point), pour la première course depuis la Hongrie 2012 sans pilote Mercedes, Red Bull ou Ferrari dans le top 3. Relégué à 30 secondes du peloton par un stop-and-go qui l'a privé de ses espoirs de victoire, Hamilton s'est battu pour remonter à la septième place.

Lire aussi :

Cette course passionnante a ravivé le débat sur les courses sprint à grille inversée en Formule 1. Celles-ci avaient été proposées comme alternative aux qualifications sur certaines courses en 2020, mais il fallait l'unanimité et Mercedes y avait mis son veto.

Dans sa chronique d'après-course, le manager sportif de la Formule 1 Ross Brawn écrit : "Monza était candidat à une course sprint à grille inversée quand nous envisagions de tester le format cette année. Malheureusement, ça n'a pas été possible, mais la FIA et nous voulons encore évaluer ce concept dans les mois à venir et en discuter avec les équipes pour l'an prochain."

"Nous estimons que la course d'hier a montré l'excitation que pouvait provoquer un peloton chamboulé, et les voitures de l'an prochain restant les mêmes que cette année, nos fans pourraient profiter de rebondissements tels que ceux de ce week-end à Monza."

"Bien sûr, avec une course sprint à grille inversée, les équipes régleront leurs voitures différemment. Actuellement, Mercedes règle ses voitures pour signer le meilleur tour et contrôler la course depuis l'avant. S'ils savent qu'ils vont devoir dépasser, ils vont changer d'approche. Nous allons continuer d'évaluer de nouveaux formats avec l'objectif d'améliorer le spectacle, mais en préservant toujours l'ADN de la Formule 1."

Selon nos informations, les discussions concernant le format des courses pour 2021 vont s'accélérer dans les prochaines semaines entre la F1, la FIA et les écuries. Contrairement aux discussions tardives liées à 2020, où tout changement requérait l'unanimité, la structure de gouvernance modifiée selon les nouveaux Accords Concorde 2021 signifie que seule une "super majorité" est nécessaire pour valider un changement.

Pour cela, il faut 28 votes sur les 30 que détiennent la FIA (dix), la F1 (dix) et les dix écuries (un chacun). Cette idée pourrait donc être approuvée pour 2021 même si deux équipes sont en désaccord.

partages
commentaires

Voir aussi :

Les notes du Grand Prix d'Italie 2020

Article précédent

Les notes du Grand Prix d'Italie 2020

Article suivant

Italie 2020, un Grand Prix fort en stats !

Italie 2020, un Grand Prix fort en stats !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Luke Smith
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021