Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
10 jours

Après une nouvelle casse d'aileron, Grosjean n'est "pas inquiet"

partages
commentaires
Après une nouvelle casse d'aileron, Grosjean n'est "pas inquiet"
Par :
12 avr. 2019 à 14:50

Romain Grosjean (Haas F1) a connu une nouvelle défaillance d'aileron avant lors des essais libres du Grand Prix de Chine, mais n'affiche aucune inquiétude.

Comme à Bahreïn lors de la manche précédente, l'aileron avant de la VF-19 de Romain Grosjean s'est affaissé, brisé à la jonction entre la section neutre et celle des flaps. S'il n'a pas éclaté en morceaux, il a été copieusement abîmé par le fait d'avoir traîné sur la piste pendant plus d'un tour, le Français n'ayant été averti de son problème qu'après avoir terminé un tour lancé.

La différence avec Sakhir est que cette fois, ce bris a eu lieu en ligne droite, juste avant d'entamer le virage 1, alors qu'à Bahreïn il était consécutif à un passage un peu rugueux sur un vibreur. "Je pense n'avoir touché aucun vibreur", déclarait le pilote Haas à la sortie de sa monoplace. "Il s'est affaissé au virage 1. Sur les images TV, il est assez clair qu'il s'est brisé au virage 1 et une seconde fois, complètement, au virage 13."

Lire aussi :

Pas de quoi effrayer Grosjean, toutefois : "Nous essayons des choses et évidemment, on essaye de rendre la voiture aussi légère que possible et parfois un peu trop. Peut-être que ce n'est même pas le cas, je ne suis pas concepteur."

"Je termine juste la séance, je suis plus concentré sur le fait d'extraire de la performance de la voiture que sur le fait de réfléchir au pourquoi de la casse de l'aileron. Je ne suis pas inquiet, les gars résolvent toujours les problèmes. La construction de la voiture est vraiment impressionnante, donc je pense que ça va être une bonne chose."

Les Haas ont depuis toujours été des monoplaces très fragiles, qui perdent fréquemment des éléments de carbone ou des pièces, Grosjean déclarant à ce sujet : "Ça a commencé lors de mon premier jour dans la voiture [lors d'une] journée de tournage promotionnel à Barcelone en 2016."

Lire aussi :

"Nous avons connu cela à Bahreïn, et [ce problème] est très similaire", a déclaré pour sa part Günther Steiner, directeur de Haas, à Motorsport.com. "Ils ont cassé de la même façon. Nous étudions ça, pourquoi c'est arrivé, mais j'espère que ça ira demain. Nous travaillons sur la manière de les renforcer. Nous avons assez de stock, ce n'est pas un problème."

"Nous ne savons juste pas pourquoi pour l'instant, nous n'avons pas trouvé. Comme je l'ai dit, nous nous penchons sur le problème. Ne devons corriger ça, et ensuite se pencher dessus en profondeur et voir ce que l'on peut faire pour réparer ça définitivement."

"C'est toujours frustrant d'avoir des défaillances. Sur le reste de la voiture, nous n'avons eu aucune panne cette année. Ces choses-là arrivent, et il faut les corriger. Nous pensions qu'il s'agissait d'un incident unique à Bahreïn, ce n'est à l'évidence pas le cas, et nous devons y travailler et y apporter une solution permanente."

Article suivant
Giovinazzi victime d'une erreur d'installation moteur chez Alfa Romeo

Article précédent

Giovinazzi victime d'une erreur d'installation moteur chez Alfa Romeo

Article suivant

Vettel : "Dommage que Leclerc n'ait pas pu faire le long relais"

Vettel : "Dommage que Leclerc n'ait pas pu faire le long relais"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Catégorie Essais Libres 2
Pilotes Romain Grosjean Boutique
Équipes Haas F1 Team
Auteur Fabien Gaillard