Grosjean aurait "aimé battre les Force India"

Les deux Lotus ont terminé dans les points à Suzuka, une première depuis le Grand Prix du Canada.

Dans un week-end japonais marqué par l’accentuation des difficultés financières de Lotus, Romain Grosjean a de nouveau fait de petits miracles. 

Après sa huitième place inespérée en qualifications, le Franco-suisse a fait encore mieux en course en allant chercher une septième place à la saveur particulière. Pourtant, s’il s’est accroché tout au long de la course à son rang, après avoir cédé face à la Force India de Nico Hülkenberg, tout n’a pas été simple pour Grosjean. 

"Une course tranquille oui et non", décrit-il au micro de Canal+. "En début de course on n’avait pas le rythme, et je ressors dans le trafic pour le deuxième relais. Les pneus avant n’ont pas réussi à tenir le coup." 

"On a voulu me laisser en piste longtemps car on se savait en difficulté avec les pneus durs", ajoute-t-il pour expliquer les pit-stops tardifs des deux Lotus. 

Alors qu’il s’agit d’un excellent résultat pour Grosjean comme pour son équipe, celui qui n’a pas encore officialisé où il roulera en 2016 a le sentiment qu’il était possible de faire peut-être un peu plus.

"On est là, on marque des points avec les deux voitures, c’est sympa", résume-t-il. "On aurait aimé battre les Force India. On souffre avec les nouvelles restrictions de pression de pneus imposées par Pirelli."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Circuit Suzuka
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités
Tags reaction, suzuka