Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
6 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

Grosjean était "plus inquiet l'année dernière" pour son baquet

partages
commentaires
Grosjean était "plus inquiet l'année dernière" pour son baquet
Par :
2 août 2019 à 08:02

Loin d'être assuré de conserver son baquet chez Haas F1 pour la saison 2020, le Français assure néanmoins que sa situation est meilleure aujourd'hui qu'il y a un an. Une époque à laquelle il pense avoir sauvé sa place de justesse.

Ces dernières semaines, il n'est pas un week-end de Grand Prix sans que Haas F1 n'occupe le terrain médiatique. Entre les difficultés de compréhension de sa monoplace, la saga autour de son sponsor-titre et maintenant les contacts à répétition en piste entre les deux pilotes, l'écurie américaine a de l'actualité à revendre ! Toujours bon client, Günther Steiner n'est pas avare en commentaires à la tête de ses troupes, et sa récente colère après Silverstone a mis Romain Grosjean et Kevin Magnussen sur le gril. Pour mettre fin aux débats, un recours aux consignes d'équipe paraît désormais inévitable, et l'option la plus radicale a été rapidement écartée. Pas question donc de se séparer de l'un des deux hommes en cours de saison, ce qui n'a d'ailleurs jamais vraiment inquiété le Français. Ce dernier reconnaît en revanche avoir eu beaucoup plus de craintes pour son baquet il y a un an, quand certaines de ses performances laissaient à désirer. Pourtant, son avenir chez Haas et en F1 semble loin d'être assuré. 

Lire aussi :

"J'étais plus inquiet l'année dernière que cette année", révèle-t-il. "L'année dernière, il y avait de nombreuses raisons pour lesquelles j'aurais pu rester à la maison cette saison. J'ai fait beaucoup d'erreurs que je n'aurais pas dû commettre avec mon expérience. Mais je crois que depuis, je me suis plutôt bien repris. Je pense que tout ce que nous avons dit cette année, comme ouvrir les yeux aux gars en revenant à l'ancienne spécification de la voiture à ma demande, montre que l'expérience est très importante en Formule 1."

"Tout a changé dans l'équipe désormais. L'accent est mis sur les différentes pièces et sur la manière d'améliorer la voiture, plutôt que sur le fait de simplement apporter des évolutions sans vraiment savoir où nous en sommes. En course, je suis satisfait de mes performances. Je pense que j'aurais pu être meilleur en qualifications au début de l'année, mais c'est désormais revenu. Comme je l'ai dit, l'an dernier il y avait de nombreuses raisons pour se retrouver à la maison, pour être franc. Cette année, j'imagine qu'il y en a beaucoup moins."

Des relations meilleures qu'il n'y paraît 

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-19, passe la voiture arrêtée de Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19

Dans les questions qui entourent le duo de pilotes chez Haas, les relations entre Grosjean et Magnussen suscitent des interrogations. Leur patron a laissé entendre qu'elles n'étaient pas forcément au beau fixe mais que ce n'était pas non plus un souci tant que cela ne se retournait pas contre l'équipe. Néanmoins, tous les deux assurent que l'entente est meilleure que ce que chacun veut bien croire, notamment hors piste. 

"Je pense que dans le feu de l'action, on en veut à l'autre à la radio, ce genre de choses", estime Magnussen. "Mais ce que les gens ne voient pas, c'est que nous sommes ensemble entre les Grands Prix et nous discutons, nous essayons d'être constructifs. En dehors de ces incidents en piste, j'ai le sentiment que nous avons une relation de travail plutôt bonne. Et en fait, Romain est un gars cool, nous passons du bon temps quand nous travaillons. C'est donc un peu disproportionné. Je sais que vous aimez un peu le conflit, ce genre de choses... mais ce n'est pas aussi mauvais qu'il n'y paraît."

Un son de cloche confirmé par Grosjean lui-même, qui abonde dans le sens de son voisin de garage : "Les gens pourraient penser que ça ne va pas bien, mais en fait les relations avec Kevin sont très bonnes. Nous nous appelons une fois par semaine environ. Nous nous sommes vus et nous nous sommes dit : 'Que pouvons-nous faire de mieux ?'. Juste pour s'assurer que ça ne se reproduise pas. Nous avons évidemment la même voiture, alors ça arrive de se retrouver côte à côte en piste plus souvent qu'avec les Mercedes, par exemple. Oui, les choses peuvent probablement aller mieux. Je crois que le plus important est toujours d'essayer de faire de notre mieux pour l'équipe, et de donner le meilleur. Peut-être que le curseur était mal positionné en certaines occasions, et nous allons nous assurer de faire mieux."

Article suivant
Photos - Les nouveautés techniques sur les F1 en Hongrie

Article précédent

Photos - Les nouveautés techniques sur les F1 en Hongrie

Article suivant

Hamilton voit une "opportunité" à faire équipe avec Verstappen

Hamilton voit une "opportunité" à faire équipe avec Verstappen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine