Grosjean : "C’est toujours bon d’être devant"

Pour sa deuxième sortie au volant de la Lotus E21, Romain Grosjean a affolé les chronos à Jerez avant de laisser sa place à Kimi Räikkönen pour les deux dernières journée en Andalousie

Pour sa deuxième sortie au volant de la Lotus E21, Romain Grosjean a affolé les chronos à Jerez avant de laisser sa place à Kimi Räikkönen pour les deux dernières journée en Andalousie.

Le Français est plus que satisfait de ces premiers essais avec cette nouvelle monoplace, qui se veut dans la lignée de sa devancière. S’il est bien trop tôt pour tirer des plans sur la comète, Grosjean est heureux des avancées réalisées à Jerez.

"Ce fut une bonne journée. Nous avons accompli le programme prévu et nous avons fait preuve de fiabilité", explique Grosjean. "En ce qui me concerne, les essais se sont bien passés, ce qui laisse augurer du bon pour l’année à venir. Mon feeling dans la voiture est bon et c’est un plaisir de terminer au sommet des temps. Même si cela ne signifie pas grand-chose pendant les essais, c’est toujours bon d’être devant.}"

"Nous avons utilisé les pneus tendres, les médiums et les durs et même si nous ne sommes pas à 100% sur chacun, nous nous en sommes fait une bonne idée. Kimi va travailler sur ce domaine les deux jours prochains, donc nous aurons une meilleure compréhension en arrivant à Barcelone. Il n’est pas encore aisé de tout comprendre de la voiture et des pneus, mais je pense que nous avons plutôt bien travaillé et c’est à nous de trouver les meilleures solutions."

Alan Permane, directeur des opérations piste du Lotus F1 Team, se montre lui aussi de cette deuxième journée d’essais qui s’est soldée par un temps canon en 1 :18.218. Je suis très content de la performance d’aujourd’hui. "La cadence à l’air bonne et nous n’avons connu aucun souci de fiabilité, ce qui nous a permis d’achever notre programme en entier sans la moindre interruption", ajoute le Britannique. "Nous nous sommes attachés à apprendre le comportement des pneus Pirelli 2013 en roulant avec les trois types de gomme, tendres, médiums et durs, avec plusieurs réglages différents, à la fois en aérodynamique et en mécanique. Ajouté au bon kilométrage accompli aujourd’hui, cela nous offre de très bonnes informations sur lesquelles travailler, avant que Kimi ne prenne le relais demain."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Romain Grosjean
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités