Grosjean - "Ce n'était clairement pas de ma faute"

Moins d'une semaine après l'accident qui l'a impliqué avec Max Verstappen à Monaco, Romain Grosjean est revenu une dernière fois sur les faits. Le pilote Lotus répète qu'il n'a absolument pas cherché à faire un "brake-test" au pilote Toro Rosso pour l'empêcher de le dépasser.

Le Néerlandais était chaussé de pneus supertendres neufs et poursuivait une remontée inexorable vers les points, lorsqu'il a heurté Grosjean pour terminer sa course dans les barrières de protection du virage de Sainte-Dévote.

"A Monaco, c'est assez facile de garder une voiture derrière vous, même une voiture qui est plus rapide que vous, en plaçant votre voiture sur la ligne de course et en se concentrant sur le pilotage tour après tour. La difficulté est pour le gars qui veut passer", explique Grosjean.

Verstappen apprendra, c'est un pilote très talentueux. 

Romain Grosjean, Lotus

La télémétrie plaide pour Grosjean

"Je n'ai pas freiné tôt ou soulagé l'accélérateur plus tôt dans le tour où Verstappen m'a heurté. En fait, les données ont montré que j'avais freiné cinq mètres plus tard que dans le tour précédent!"

Des données scrupuleusement analysées par les commissaires, qui en ont fait la même lecture pour sanctionner Verstappen d'une pénalité de 5 places sur la grille de départ du prochain Grand Prix au Canada.

"La FIA est minutieuse dans ses investigations et je ne sais pas ce qui m'a ennuyé le plus : être heurté et sorti des points, ou avoir fait l'objet d'une enquête pour quelque chose qui n'était clairement pas de ma faute."

"Au final, Max s'est sorti tout seul en pilotant trop agressivement sur le mauvais circuit pour tenter un dépassement comme il l'a fait, et nous en avons tous les deux subi les conséquences. Il apprendra, c'est un pilote très talentueux."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Pilotes Romain Grosjean , Max Verstappen
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités
Tags accident, crash, monaco, principauté