Grosjean confiant en la polyvalence de sa Lotus

Romain Grosjean prendra le départ du GP d’Espagne avec la certitude que son E20 est une machine performante dans les longues courbes rapides et les virages moyens

Romain Grosjean prendra le départ du GP d’Espagne avec la certitude que son E20 est une machine performante dans les longues courbes rapides et les virages moyens. Le pilote franco-suisse a pu constater depuis le début de saison que rien ne fait peur à sa machine.

Notre voiture est plutôt bien sur tous les types de tracés. Melbourne un circuit plutôt lent, je suis troisième sur la grille ; la Malaisie un circuit très rapide, Kimi fait le meilleur tour en course... Bien sûr il y a certains points que l'on voudrait améliorer mais c'est comme ça pour toutes les équipes. Il reste encore 16 Grand Prix, ce sont 16 opportunités”.

Il y a depuis le début de la saison un gros paramètre performance au niveau des pneus et de la température de fonctionnement de ceux-ci. Le pilote Lotus a lui aussi sa petite idée sur le sujet.

Ça varie beaucoup, on l'a vu en Chine avec la Mercedes qu'on connait très dure avec ses pneus et ça a fonctionné merveilleusement bien puisque personne n'a réussi à bien faire fonctionner ses pneus. Maintenant, on est partis sur des températures que l'on connait un peu plus, comme c'était le cas à Bahreïn avec 35° - 36° en température de piste et c'est ce que l'on devrait avoir ici. Notre voiture préfère le chaud au froid, comme moi d'ailleurs” !

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités