Grosjean conserve son baquet Haas pour 2020

Romain Grosjean conservera son baquet chez Haas F1 pour la saison 2020, alors que son avenir faisait l'objet de doutes ces dernières semaines.

Grosjean conserve son baquet Haas pour 2020
Charger le lecteur audio

Günther Steiner avait promis une décision avant le Grand Prix de Singapour, c'est chose faite. Haas F1 Team a finalement décidé de miser une nouvelle fois sur la stabilité puisque Romain Grosjean conservera sa place dans l'équipe en 2020, pour faire équipe aux côtés de Kevin Magnussen. Le Français était en balance avec Nico Hülkenberg, non conservé par Renault, et a convaincu ses patrons de lui maintenir leur confiance. 

"J'ai toujours déclaré que mon souhait était de rester avec Haas F1 Team et de continuer à bâtir sur les résultats de l'équipe", insiste Grosjean. "Étant là depuis le tout début, témoin du travail consenti par Gene Haas et Günther Steiner pour rendre l'équipe compétitive, je suis naturellement très heureux de continuer à en faire partie. Finir sixième du championnat des constructeurs la saison dernière, pour ce qui n'était que la troisième année de l'écurie en compétition, c'était exceptionnel. Nous avons connu des difficultés cette saison, mais nous utiliserons l'expérience de l'an dernier et de cette année pour progresser en 2020. Je suis content de continuer à travailler avec Kevin et toute l'équipe, et de poursuivre l'aventure ensemble."

Lire aussi :

L'an prochain, Grosjean disputera sa dixième saison en Formule 1, la neuvième consécutive et la cinquième avec Haas, qu'il avait rejoint après l'aventure Lotus, dès l'arrivée de la structure américaine dans la catégorie reine début 2016. 

"L'expérience, plus précisément le besoin d'expérience, a toujours été l'un des piliers de Haas F1 Team, et avec Romain Grosjean et Kevin Magnussen comme pilotes titulaires en 2020, nous conservons un line-up qui nous donne une base solide pour poursuivre notre croissance", justifie le directeur de l'écurie, Günther Steiner. "Ils comprennent le fonctionnement de notre équipe et nous savons ce qu'ils peuvent nous apporter derrière le volant ; cela nous donne une précieuse continuité et des bases solides pour continuer à construire notre écurie. L'année 2019 a été dure pour nous avec le niveau de performance en dents de scie de la VF-19, mais notre capacité à puiser dans notre expérience commune nous aidera à apprendre, à progresser et à avancer ensemble en 2020."

Haas F1 vit une saison 2019 difficile, minée notamment par une exploitation compliquée des pneus Pirelli ainsi que par un développement raté sur la VF-19. L'équipe n'occupe que la neuvième place du championnat constructeurs, alors qu'elle avait terminé cinquième l'an passé. Elle veut donc s'appuyer sur la continuité pour retrouver une meilleure dynamique ces prochains mois. Présent dans l'équipe depuis 2017, Kevin Magnussen était assuré de rester l'an prochain puisque son contrat courait toujours. 

"J'ai eu le confort de savoir que j'allais continuer avec l'équipe en 2020 et c'était vraiment un point positif lors de cette saison 2019 qui a souvent été difficile", confie le pilote danois. "Savoir que nous pouvons travailler pour rendre les choses meilleures, améliorer notre compréhension de la situation et revenir au niveau de compétitivité que nous avons montré la saison dernière : voilà ce qui m'enthousiasme pour 2020. Nous sommes une écurie pleine de passionnés, menée par Gene Haas et Günther Steiner. Personne n'est satisfait du déroulement de la saison 2019, mais notre détermination à renverser la situation est parfaitement évidente. Je suis reconnaissant envers l'équipe d'avoir toujours cru en moi et en ce que je peux lui apporter. Nous partageons un objectif commun, et avec Romain, je vais tout donner en piste pour le reste de la saison ainsi qu'en 2020."

partages
commentaires
Flashback : le désastreux crash de Vettel à Singapour en 2017
Article précédent

Flashback : le désastreux crash de Vettel à Singapour en 2017

Article suivant

Wolff envisage une fin de saison "intense" pour Mercedes

Wolff envisage une fin de saison "intense" pour Mercedes
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021