Crash de Grosjean : "J'ai accidentellement appuyé sur un bouton"

Parti à la faute sous régime de voiture de sécurité, Romain Grosjean a expliqué ce qui avait causé sa perte : un changement de réglages inopiné en se cognant contre son volant.

Crash de Grosjean : "J'ai accidentellement appuyé sur un bouton"
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team, met son casque dans le garage
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team, lors de la parade des pilotes
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, au stand
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 Honda
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Ross Brawn, manager sportif de la F1, avec Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team

Après avoir vécu un samedi cauchemardesque en qualifications, qui s'était terminé dans l'échappatoire avant même de réaliser un premier tour chrono, Romain Grosjean pensait sans doute avoir passé le pire. Parti dernier sur la grille de départ, le Français a effectué un Grand Prix qui avait tout pour être mémorable, évitant les nombreux incidents, exploitant bien le bon rythme de sa Haas, jusqu'à se retrouver sixième après l'accrochage ayant éliminé les deux Red Bull. 

Avant l'ultime restart de la course, il était même à la lutte avec la Force India de Sergio Pérez… futur troisième. De quoi alimenter des regrets difficiles à surmonter lorsque l'on connaît la suite de l'histoire. Alors que l'intervention de la voiture de sécurité n'allait plus durer très longtemps, Grosjean est parti à la faute pendant la neutralisation, perdant le contrôle et terminant dans le mur. Imagé pénible que de voir la VF-18 détruite sous régime de Safety Car, et les mains sur la tête d'un pilote abattu.

Si l'on pouvait penser à première vue que les pneus trop froids mêlés à une erreur de pilotage avaient causé sa perte, c'est en réalité une autre explication qui est à l'origine de l'accident.

"Tout se passait très bien", raconte Grosjean. "Les conditions étaient compliquées, il y avait beaucoup de vent, la voiture allait à droite et à gauche, on attaquait puis on n'attaquait plus. Je chauffais mes pneus et j'ai accidentellement appuyé sur un bouton, que j'avais fait bouger de deux positions. Quand j'ai pris les freins, leur équilibre était bloqué vers l'arrière : ça a bloqué les roues et je suis parti en tête-à-queue."

Le constat, lui, est impitoyable : un nouveau week-end noir pour le Français, toujours scotché en fond de classement au championnat avec aucun point à son actif. "Ça fait très mal, et je veux présenter mes excuses à l'équipe", ajoute-t-il. "Nous étions au beau milieu d'une course incroyable, partis dernier et revenus en sixième position. En voyant Pérez sur le podium, sachant que je me battais contre lui, c'est très dur pour nous tous." 

Magnussen pénalisé et hors des points

Pour Haas, les occasions manquées se multiplient déjà en ce début de saison. Il n'y a qu'à se souvenir du double abandon de Melbourne et des nombreux points envolés à cause de roues mal fixées lors des arrêts au stand. À Bakou, ce n'est pas le rythme de la monoplace qui a posé problème, mais les différents événements tout au long du week-end.

Kevin Magnussen n'y a pas échappé, même s'il aurait pu accrocher un point, avant que sa lutte avec Pierre Gasly ne se termine mal. Le Danois ne s'épanche pas sur le sujet, qui lui a pourtant coûté dix secondes de pénalité et deux points sur sa licence.

"Les choses ne vont pas dans notre sens en ce moment", résume-t-il. "Nous avons toujours une voiture qui est performante, alors je suis impatient de vivre la suite de la saison. Nous avons une voiture compétitive avec laquelle nous pouvons marquer des points régulièrement si nous vivons des week-ends sans heurt. Je suis certain que ça arrivera. C'était un début de saison difficile, particulièrement quand on voit le potentiel de la voiture, c'est encore plus frustrant. Nous nous en remettrons. Dans l'ensemble, c'était un dur week-end." 

partages
commentaires
Alonso : "La meilleure course de ma vie"
Article précédent

Alonso : "La meilleure course de ma vie"

Article suivant

Sainz signe le meilleur résultat de Renault depuis son retour

Sainz signe le meilleur résultat de Renault depuis son retour
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021