Grosjean sur sa défense de Silverstone : "Des problèmes de rétros"

Critiqué par plusieurs pilotes pour sa défense jugée rugueuse au Grand Prix de Grande-Bretagne, Romain Grosjean explique avoir été victime de problèmes liés à ses rétroviseurs.

Grosjean sur sa défense de Silverstone : "Des problèmes de rétros"

Pour la première des deux courses à Silverstone, Romain Grosjean s'était hissé au cinquième rang en retardant son premier arrêt au 36e tour, contrairement à ses rivaux, qui ont profité d'une neutralisation par la voiture de sécurité en début de course. Le pilote Haas avait ensuite défendu sa position avec passion face aux monoplaces plus rapides derrière lui, auteur de changements de trajectoire tardifs juste avant certains freinages ; il avait ainsi provoqué le courroux de Carlos Sainz et de Daniel Ricciardo, le pilote Renault ayant alors indiqué son intention d'en discuter lors du briefing des pilotes suivant ; cela a bien été le cas.

Lire aussi :

"Ça a été", indique Grosjean, interrogé par Motorsport.com au sujet de ce briefing lors d'un point presse francophone. "Nous avons effectivement discuté de quelles étaient les mesures, de ce que nous avions le droit de faire et de ne pas faire. Le résultat final est qu'il est difficile de marquer noir sur blanc ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas. Ça va être jugé au cas par cas."

"C'est sûr qu'en revoyant les images avec Daniel… De toute façon, je le savais sur le moment-même que j'avais bougé très tard, trop tard, mais j'ai eu des problèmes de rétroviseurs. Nous essayons de les régler, mais nous n'y arrivons pas. Ce n'est pas une blague, vraiment. Je m'en suis rendu compte, c'est pour ça que j'ai ouvert tout de suite. Avec Carlos, plus je revois les images, moins je comprends de quoi il se plaignait."

Il est de notoriété publique que la visibilité est loin d'être excellente dans les rétroviseurs de Formule 1, et il semble qu'une défaillance ait compliqué la vie à Grosjean encore davantage de ce côté-là : "Déjà, ce n'est pas terrible. En fait, pendant la course, [le rétroviseur] est tombé. Je voyais mon ponton, très bien. Je voyais mon pneu arrière, superbe. Mais je voyais cinq mètres derrière la voiture et pas plus. C'était une horreur."

Grosjean va en tout cas s'efforcer de continuer sur sa lancée ce week-end à Barcelone, après avoir signé une belle 14e place lors des qualifications du Grand Prix du 70e Anniversaire. "Sur un plan perso, c'était important de faire une bonne qualif'. J'avais raté celle de la semaine d'avant [avec la 19e place, ndlr], je m'en voulais un petit peu. Après, si c'est pour prendre un départ comme celui que j'ai pris dimanche, ça ne vaut pas la peine ! Mais j'en prends la responsabilité, j'ai merdé ma procédure, et voilà", conclut-il.

partages
commentaires

Voir aussi :

La FIA va encore réduire l'appui des F1 2021 pour raisons de sécurité

Article précédent

La FIA va encore réduire l'appui des F1 2021 pour raisons de sécurité

Article suivant

Pérez : La rumeur Vettel/Racing Point va finir par s'éteindre

Pérez : La rumeur Vettel/Racing Point va finir par s'éteindre
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021