Grosjean est "désolé" après ses propos sur l'avenir de Haas en F1

Après ses propos avant le début du GP de Hongrie et la réaction vive de Günther Steiner, Romain Grosjean a expliqué être "désolé pour l'équipe" suite à sa déclaration initiale.

Grosjean est "désolé" après ses propos sur l'avenir de Haas en F1

En conférence de presse ce jeudi, Romain Grosjean avait, en réponse à une question sur son avenir, déclaré : "Il y a beaucoup de points d'interrogation sur ce sujetMettons les pieds dans le plat : est-ce que Haas sera encore là l'année prochaine ou pas ? C'est évidemment la question."

Des propos qui n'avaient pas vraiment été appréciés par le directeur de l'écurie, Günther Steiner, qui avait répliqué, ce vendredi, au micro de Sky Sports :"Je pense que sa réponse était la mauvaise réponse. Parce qu'il lui a été demandé ce qu'il faisait, et il a parlé pour l'écurie. Je pense qu'il a mis les pieds dans son plat, pas dans le nôtre."

"Nous savons ce que nous voulons faire, et notre présence ou non sera juste décidée une fois les Accords Concorde signés. Tout est en place pour que cela se produise. J'ai toujours confiance dans le fait que nous serons là."

Lire aussi :

Suite à cette réaction, Grosjean a clôturé le dossier en se montrant désolé et en présentant ses excuses à l'écurie après la journée d'essais libres. Ainsi, répondant à une question sur le fait que l'échange avec Steiner pourrait constituer une belle intrigue pour un épisode de la série de Netflix sur la Formule 1, le Français a lancé : "Je pense... Je suis désolé si j'ai dit quelque chose de mal. Je ne voulais rien créer. Ouais, donc, non, pas d'épisode Netflix, il n'y a pas de problème. J'ai dit quelque chose que je n'aurais pas dû dire et puis... Vous savez, je suis désolé pour l'équipe. Tout va bien."

Concernant sa confiance dans le fait d'être présent en F1 l'année prochaine, Grosjean a ajouté : "Je ne sais pas, je pense, vous savez, que le temps nous le dira, comme toujours. Je ne suis pas pressé. Vous savez, je me suis demandé, comme toujours, ce que je veux faire pour l'avenir, où je veux aller."

"De toute évidence, la Formule 1 est le summum et c'est incroyable d'être ici, je savoure mon aventure. Mais je vais voir quelles sont les opportunités dont je pourrais disposer à l'avenir. Et ce que nous pouvons faire. Évidemment, il faut aussi voir ce que Gene Haas va décider pour l'équipe. Et cela aura un grand rôle à jouer."

Avec Oleg Karpov 

partages
commentaires

Voir aussi :

Allison : L'héritage de Ferrari, un fardeau qui les amène à s'égarer

Article précédent

Allison : L'héritage de Ferrari, un fardeau qui les amène à s'égarer

Article suivant

EL3 - Bottas et Hamilton en tête, Racing Point en embuscade

EL3 - Bottas et Hamilton en tête, Racing Point en embuscade
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021