Grosjean échoue aux portes de Q3

Romain Grosjean n’est pas parvenu à accéder à la dernière partie des qualifications du Grand Prix de Malaisie, et doit se contenter du onzième temps de la séance

Romain Grosjean n’est pas parvenu à accéder à la dernière partie des qualifications du Grand Prix de Malaisie, et doit se contenter du onzième temps de la séance. Le Français est évidemment déçu de sa performance, mais ne perd pas de vue que la course de dimanche reste très ouverte en raison de la météo capricieuse. "Je n’ai pas grand-chose à dire. On a perdu les images radar de la météo. On s'est dit qu'on allait partir avec des pneus mediums usés, mais on n'a pas pris la bonne décision", commentait Grosjean à l’issue de Q2. C’est durant cette deuxième séance de qualifications que la pluie a fait son apparition sur le tracé de Sepang, rendant toute amélioration impossible pour les pilotes en lice pour Q3. Le pilote Lotus-Renault garde toutefois à l’esprit qu’il peut encore arriver beaucoup de choses en course, et que rien n’est donc perdu. "La course est longue, on sait que la météo est capricieuse et il peut pleuvoir n’importe quand. Je peux choisir mes pneus pour le départ, j'aurai beaucoup de trains neufs en poche et j'espère que je pourrai bien les utiliser", remarquait Grosjean au sortir de sa monoplace. "Mais ce n'est pas là-dessus qu'on misait. On était capable de faire beaucoup mieux. Pour le moment, ce n'est pas ça avec la stratégie", concluait l’actuel dixième du classement des pilotes.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Type d'article Actualités