Grosjean : "Enfin, je ne suis plus dernier du classement !"

Romain Grosjean a mis fin à sa disette en inscrivant ses premiers points en F1 depuis le GP d'Allemagne 2019, au terme d'une course qui avait mal commencé.

Grosjean : "Enfin, je ne suis plus dernier du classement !"

Parti 16e, Romain Grosjean a terminé le premier tour au 20e rang. Pire, le Français s'est plaint d'une vive douleur à un doigt après le début de course, visiblement victime de cailloux à la suite d'un passage au large de Kimi Räikkönen devant lui. Par la suite, les choses se sont arrangées et le Français s'est mis dans le rythme.

Mieux encore, évidemment aidé par les faits de course et les abandons, il s'est hissé dans le top 10 et s'y est maintenu, étant le seul pilote dans les points à réaliser une stratégie à un seul arrêt, après un changement tactique en pleine course. Il marque enfin des points cette saison, et pour la première fois depuis le Grand Prix d'Allemagne 2019.  

Lire aussi :

"Ça fait plaisir, ça fait quelque temps qu'on le sent venir, qu'on est dans le rythme, qu'on fait du bon travail", a-t-il déclaré pour Canal+. "Les choses ne voulaient pas vraiment s'aligner pour nous. Là le départ était compliqué en pneus mediums, après les choses se sont décantées plutôt pas trop mal pour nous, j'ai réussi à garder un super rythme avec les pneus."

"Et puis on a changé la stratégie, en passant de deux arrêts à un seul arrêt. On ne pensait pas mettre les pneus durs aujourd'hui, finalement on les met et la voiture se comporte bien. Après, très très difficile pour nous d'aller doubler, derrière Kimi j'ai souffert un petit peu."

Tout aurait pu être remis en cause par la voiture de sécurité puisque Grosjean s'est retrouvé le seul pilote en pneus durs entouré d'une armée de pilotes en pneus tendres ou mediums, parfois tout juste montés. "Puis il y a eu le Safety Car, je me suis dit que ce n'était pas forcément une très bonne nouvelle, car avec les pneus durs au moment du restart ça allait être compliqué. Je perds deux positions mais finalement j'arrive à remettre un peu de température et la voiture se comportait plutôt bien. C'est un circuit que j'apprécie, à l'ancienne, avec pas mal de variété, c'était plutôt cool."

Lire aussi :

Quand on lui demande si c'est un soulagement, lui qui est désormais 18e du classement général, un point devant Kevin Magnussen et deux devant les pilotes Williams, il acquiesce : "Disons que quand j'ai passé la ligne, je me suis dit 'enfin, je ne suis plus dernier au classement des pilotes'. C'est vrai que ça fait du bien. Pour toute l'équipe, on a montré au Mugello et ici qu'on ne lâchait jamais, on essaie toujours d'aller chercher ce qu'on peut, à l'arraché. On sait qu'il faudra faire avec une voiture comme ça toute la saison. Quand il y a des opportunités on est là, on essaie d'aller les chercher, et ça fait plaisir."

partages
commentaires

Voir aussi :

Hamilton égale Schumacher : "C'est un honneur incroyable"
Article précédent

Hamilton égale Schumacher : "C'est un honneur incroyable"

Article suivant

Gasly sixième : "C'était vraiment une super course"

Gasly sixième : "C'était vraiment une super course"
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021