Grosjean est de plus en plus en confiance

Heureux d'avoir retrouvé le goût du podium dimanche dernier à Yeongam, Romain Grosjean continue d'accumuler de la confiance au sein de l'écurie Lotus ces dernières semaines

Heureux d'avoir retrouvé le goût du podium dimanche dernier à Yeongam, Romain Grosjean continue d'accumuler de la confiance au sein de l'écurie Lotus ces dernières semaines. Une écurie pour laquelle il espère continuer à rouler en 2014, avec la perspective de prendre une dimension plus importante en raison du départ de Kimi Räikkönen chez Ferrari.

A 27 ans, le Français a mûri et la perspective de devenir un leader pour l'écurie d'Enstone la saison prochaine semble l'avoir libéré d'un poids depuis un mois. Ses récents résultats, en qualifications comme en course, plaident également en sa faveur.

"Si je continue à faire ce que je fais, ça devrait aller. Kimi est un Champion du Monde et un très bon pilote, donc me battre avec lui ou être devant lui est un bon signe", souligne Grosjean dans Autosport. "Depuis Barcelone, sur le plan du rythme nous avons toujours été ensemble et parfois j'étais même plus rapide, donc c'est bien pour l'avenir."

Le week-end dernier en Corée du Sud, Grosjean a une nouvelle fois battu le Finlandais en qualifications, et ce n'est que dans la deuxième partie de la course qu'il a perdu son avantage sur son équipier, en commettant une erreur lors du restart après la première intervention de la voiture de sécurité.

Après une saison 2012 faite de hauts et surtout de bas, il a dû se reconstruire et retrouver la confiance. Cela lui a pris du temps, mais les efforts semblent plus que jamais payer désormais. Le début de la saison 2013 a pourtant été tout aussi compliqué, avec des réglages qu'il peinait à trouver et une monoplace qui ne se comportait pas encore comme il le souhaitait.

"Malheureusement, nous avons eu un très mauvais départ cette année. Je sortais de la saison dernière sans la meilleure confiance possible. Après l'hiver, ce n'était pas facile de sauter à nouveau dans la voiture et c'était un peu dommage que nous ayons eu un début si lent", explique Grosjean. "Nous avons échoué lors des essais hivernaux et des trois premières courses, et nous avons découvert que la cartographie ne me convenait pas. A partir de là, nous avons commencé à nous améliorer. Cela a commencé à Barcelone, et ensuite c'est allé de mieux en mieux."

"Je pense que nous sommes désormais là où nous le voulons avec la voiture. Ce n'est pas toujours parfait mais c'est mieux. Je suis heureux avec l'équipe, nous grandissons ensemble et j'essaye de m'améliorer autant que possible à chaque fois."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Romain Grosjean
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités