Grosjean : Les freins Carbone Industrie semblent déjà "meilleurs"

Romain Grosjean a expliqué que les freins de sa monoplace semblaient déjà "meilleurs" après les tests de ce mardi avec Carbone Industrie à Bahreïn, suggérant même que Haas pourrait les adopter dès le GP de Russie.

Le Français a commencé le programme d'évaluation des nouveaux freins ce mardi, après avoir souvent été mécontent de l'inconstance du freinage lié aux pièces de Brembo depuis plusieurs mois.

Et même s'il admet que l'équipe doit encore travailler pour savoir si, oui ou non, les nouveaux freins peuvent, dans les faits, être mis en place à temps pour Sotchi, il croit qu'il n'est pas impossible que l'équipe décide de faire ce changement.

"Il y a toujours beaucoup de travail à faire autour d'eux et il faut voir la performance, mais ça semble meilleur, comme l'année dernière", a déclaré Grosjean après sa journée d'essais. "Sinon, c'est assez similaire. Nous devons juste voir si nous pouvons effectivement les faire fonctionner avec toute notre cartographie."

Interrogé sur le point de savoir si le test avait été suffisamment positif pour qu'un changement de freins ait lieu d'ici la prochaine épreuve, Grosjean déclare : "Je pense que ça pourrait arriver en Russie. Tout est prêt."

"Mais seulement si nous sommes confiants dans le fait que nous allons débuter en Russie sans anicroche, car on ne peut pas manquer les EL1 et une partie des EL2 parce que les cartographies ne sont pas correctes. Nous avons récolté beaucoup de données aujourd'hui, et je pense que les gars vont travailler là-dessus."

Grosjean a expliqué que la seconde journée de roulage lors de ces tests, avec Kevin Magnussen au volant ce mercredi, serait essentielle, l'équipe devant être satisfaite en termes de compréhension des nouveaux freins.

"Nous voyons sur les données que quelques éléments sont meilleurs. Depuis la Chine, nous avons des évolutions sur les freins Brembo et ça marchait beaucoup mieux. Mais il faut attendre un an et demi pour avoir les améliorations. Maintenant que nous avons mis les autres, j'ai une meilleure modulation à la fin du freinage, ce que j'aime. Si nous l'amenons là où nous voulons, ça sera bon."

Le pilote au numéro 8 d'admettre cependant que la situation s'est légèrement compliquée suite aux progrès récents effectués par Brembo avec les évolutions.

"Avec les Brembo, nous avons une base. Nous savons comment ils fonctionnent. Avec les autres, nous avons travaillé un après-midi, mais ce n'est pas beaucoup. Nous avons fait sept ou huit relais. Le temps de changer l'équilibre des freins, le temps de changer le cartographie et de les avoir plus ou moins comme on veut. Je pense que Kevin va continuer de travailler [ce mercredi] et ensuite, nous prendrons une décision."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Essais d'avril à Bahreïn
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Actualités
Tags brembo, carbone industrie, freins, sakhir, tests, vf-17