Grosjean fait passer Haas devant Renault au championnat

Romain Grosjean a signé sa quatrième arrivée de rang dans les points, dimanche, lors du Grand Prix d'Italie.

Grosjean fait passer Haas devant Renault au championnat
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS 18, en lutte avec Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, devant Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, Lance Stroll, Williams FW41, et Sergey Sirotkin, Williams FW41
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, leads Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS 18, and Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11, devant Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09

La réalisation TV ne s'est pas réellement attardée sur lui au cours du Grand Prix d'Italie, mais Romain Grosjean a livré une course solide, le voyant rallier l'arrivée dans une flatteuse sixième position, après avoir tenu en respect les deux pilotes Force India. Ces derniers avaient placé le pilote franco-suisse sous pression jusqu'aux derniers hectomètres de la course, avec des pneus plus frais.

Huit points permettant de capitaliser au championnat et qui, avec la mauvaise course de son équipier Magnussen, représentent la totalité de la moisson numéraire réalisée par Haas ce dimanche. Voici désormais l'équipe américaine passée devant Renault au Championnat du monde des constructeurs, ex-aequo aux points, mais classée au quatrième rang.

Lire aussi :

Théoriquement voué à jouer la septième place à la régulière dans la "seconde division" de la hiérarchie en place actuellement, derrière des Mercedes, Ferrari et Red Bull inatteignables en rythme de course, Grosjean a profité des malheurs de Daniel Ricciardo avec son unité de puissance Renault mal fiabilisée pour ne pas voir celui-ci remonter, mais n'a pu endiguer le retour de Sebastian Vettel, condamné à une course poursuite depuis le fond du peloton après son accrochage du premier tour avec Hamilton.

Grosjean a franchi la ligne d'arrivée à 38 secondes de Max Verstappen, cinquième, et devancé les Force India d'Ocon et Pérez de respectivement 1''4 et 2''3.

"C’est cool, on a une bonne série et une course pas facile, avec beaucoup de pression de Force India derrière, qui était plus rapide aujourd’hui", s'est réjoui Grosjean au micro de Canal+. "Mais voilà, on a réussi à les garder derrière, avec l’expérience et tous les outils à bord, et ça c’était chouette. J’ai perdu un peu de temps en milieu de course avec Sirotkin qui ne voulait pas me laisser passer. Je comprends, il fait sa course, mais ça ne m’arrangeait pas vraiment au moment où j’avais besoin d’aligner les tours rapides. Et puis à la fin, la Force India avait des pneus 20 tours plus frais, mais je me suis battu, j’ai tout donné et je suis content de faire sixième. C’est une course comme on les aime."

Lire aussi :

Le bilan du jour permet à Grosjean de gagner deux positions au championnat et de passer douzième, en ayant pris le meilleur sur Gasly et Sainz. Il convient aussi de continuer à laisser les Renault derrière pendant les sept derniers Grands Prix de la saison.

"C’est génial, on va construire là-dessus. Je pense que les prochaines courses vont bien se passer. J’étais surpris de voir les Renault compétitives comme ça ce week-end. En course, on les met à 20 ou 30 secondes derrière, mais en qualifs ils étaient bien. On va continuer à bien travailler et essayer de marquer des points avec les deux voitures."

 

partages
commentaires
Mercedes n'avait pas préparé la stratégie de Bottas

Article précédent

Mercedes n'avait pas préparé la stratégie de Bottas

Article suivant

Renault porte réclamation contre Haas

Renault porte réclamation contre Haas
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021