Grosjean et Haas "pas au mieux" avec les pneus

partages
commentaires
Grosjean et Haas
Par : Benjamin Vinel
24 mai 2018 à 17:22

La Haas VF-18 a prouvé être une monoplace compétitive en ce début de saison 2018, mais ce n'est pas ce qui transparaît des essais libres du Grand Prix de Monaco.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team, met ses gants
Romain Grosjean, Haas F1
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Romain Grosjean, Haas F1 Team, dans son cockpit
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Guenther Steiner, Team Principal, Haas F1
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18

Romain Grosjean est parvenu à se hisser dans le top 10 lors de la séance matinale, en 1'13"943, mais les Haas n'ont amélioré ce chrono que de quelques dixièmes en EL2, où elles se sont retrouvées en fond de classement, Kevin Magnussen 16e et Grosjean 18e. Les deux hommes étaient à plus d'une demi-seconde de la première monoplace du milieu de tableau.

"C'est vrai qu'en Essais Libres 2 on a souffert un petit peu, on n'a pas forcément trouvé les réglages parfaits pour la voiture", reconnaît Grosjean. "Je pense qu'on n'est pas au mieux sur l'utilisation des gommes, et du coup, ça fait qu'on n'est pas aussi rapides que ce qu'on voudrait. C'est bien d'avoir une journée sans rouler demain pour réfléchir à tout ce qu'on peut faire. Je suis sûr que les gars vont trouver une solution qui nous permette d'attaquer davantage."

"On a préparé un petit peu la course, aussi bien qu'on peut. À Monaco, on sait que ce n'est jamais simple, il y a toujours du trafic. C'était important de voir comment les pneus s'usaient, notamment les hypertendres, et voir un peu les températures de freins pour préparer mieux la course."

Grosjean a par ailleurs connu quelques incidents lors de cette journée. En EL1, il s'est tiré indemne d'une touchette avec le mur à la sortie du Bureau de Tabac mais a endommagé son fond plat sur les vibreurs de la Piscine ; en EL2, une incompréhension avec Max Verstappen a provoqué un léger contact entre les deux monoplaces. "Il a laissé Daniel passer et je ne pense pas qu'il s'attendait à ce qu'il y ait une autre voiture derrière", commente le pilote Haas.

Haas veut limiter la casse

L'écurie américaine a également été handicapée par un problème lié au système de carburant sur la monoplace #20 de Magnussen en EL1, privant le Danois d'un roulage précieux : il n'a parcouru que sept tours lors de cette séance.

"En EL2, nous n'étions pas là où nous voulions être", admet le directeur d'équipe Günther Steiner au micro de Sky Sports F1. "Notre roulage limité en EL1 a joué un rôle là-dedans. Nous devons trouver quelque chose dans le premier secteur, où nous sommes les plus lents de deux ou trois dixièmes."

"Nous n'avons pas de dégâts sur la voiture, mais les ingénieurs ont du pain sur la planche, nous devons peaufiner les réglages et trouver un peu de vitesse. Nous sommes en difficulté, nous devons trouver les bons réglages, notamment par rapport aux températures. Le reste, ça va."

Les températures, c'est en effet là que le bât blesse pour Haas, qui n'est pas parvenu à exploiter les pneus hypertendres de la gamme Pirelli. Ce composé fait ce week-end ses débuts en Grand Prix.

"Nous devons apprendre à connaître ce pneu avec lequel nous n'avons pas beaucoup roulé", poursuit Steiner. "Au premier virage, les pneus avant étaient trop froids mais les pneus arrière surchauffaient."

Et lorsqu'il lui est demandé s'il s'agit de limiter les dégâts en Principauté, l'Italien répond : "J'espère que nous allons très bien limiter les dégâts, même ! Romain a les trois places de pénalité, en plus, mais nous avons une autre séance devant nous, je pense que nous pouvons trouver quelque chose. J'ai quand même bon espoir que nous atteignons au moins la Q2."

Prochain article Formule 1
Hamilton : "Plus proche que prévu de Red Bull et Ferrari"

Article précédent

Hamilton : "Plus proche que prévu de Red Bull et Ferrari"

Article suivant

Räikkönen, Leclerc, Hamilton : Vettel sur son possible équipier 2019

Räikkönen, Leclerc, Hamilton : Vettel sur son possible équipier 2019
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Lieu Monte Carlo
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions